Page complète du livre audio gratuit :


THÉOPHRASTE – Les Caractères (Version 2)

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 30min | Genre : Philosophie


Philippe Auguste Hennequin - Philosophes et élèves

Les Caractères est une œuvre du philosophe péripatéticien Théophraste (vers 371 av. J.C. – 287 av. J.C.), écrite probablement en 319 av. J.C. Cet ouvrage sur les mœurs unit la philosophie aux sciences et à la morale ; il a été de nombreuses fois imité au cours des siècles comme un regard aussi lucide qu’amusé sur les vices et les travers de l’humanité.
Platon, dans les Lois, explique le sens premier de ce mot en grec : la marque de reconnaissance infligée aux esclaves, « lorsqu’on aura pris un homme en train de piller un temple, qu’il soit esclave ou étranger, on lui mettra sur le visage et sur les mains la marque de son crime ». On comprend par là pourquoi chaque portrait de Théophraste est celui d’un défaut. Dans le caractère dont il est question dans le recueil, il s’agit de mettre sous les yeux les vices en action ; l’ouvrage n’est qu’une simple instruction sur les mœurs des hommes, visant moins à rendre savant qu’à rendre sage. (Source : Wikipédia)

Traduction : Jean de La Bruyère (1645-1696).

> Écouter un extrait : Partie 01.


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Partie 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Partie 02.mp3


> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 1. Antiquité, Philosophie, , , ,

 

Page vue 2 079 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Lïat le 3 mai 2021

    Chère Domi,
    Mine de rien, vous êtes devenue mon « prof de philo »!
    Je n’aurais pas pu choisir mieux…🌸
    MERCI !

  2. Domi le 4 mai 2021

    C’est gentil, Lïat. J’aime beaucoup la philo.
    Merci

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.