Livres audio gratuits pour 'Ambrose Bierce' :


BIERCE, Ambrose – La Route au clair de lune

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 33min | Genre : Nouvelles


La Route au clair de lune

« Nous qui sommes passés dans le Royaume de la Terreur, errons dans un crépuscule éternel au milieu des lieux où se déroula notre vie antérieure, invisibles les uns pour les autres et même pour nous-mêmes, nous cachant mélancoliques dans les endroits solitaires, brûlant du désir de parler à ceux que nous aimons, mais muets, et terrifiés par eux autant qu’ils sont terrifiés par nous. Parfois pourtant la frontière disparaît, la loi est suspendue : la puissance éternelle de l’amour ou de la haine rompt l’enchantement, et nous pouvons être vus par ceux que nous voulons avertir, consoler, ou punir. »

La Route au clair de lune (The moonlit road) parut en 1907 dans Cosmopolitan.

Cette nouvelle poignante, avec sa description mélancolique et désespérée du monde de l’au-delà, a été abondamment analysée et commentée dans le monde anglo-saxon.
Sa structure narrative (une succession de témoignages dont aucun ne contient l’entière vérité) a été reprise par Ryūnosuke Akutagawa, qui s’est fortement inspiré de La Route au clair de lune en 1922 lorsqu’il écrivit Dans le bosquet (Yabu no Naka). Cette nouvelle fut adaptée par la suite au cinéma par Akira Korozawa dans Rashomon.

Traduction : Vincent de l’Épine pour Litteratureaudio.com.

Illustration : Misty Moonlit Night (licence CC0-Domaine public).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 118 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BIERCE, Ambrose – La Mort du lieutenant Brayle

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 21min | Genre : Nouvelles


La Mort du lieutenant Brayle

« Il restait assis sur son cheval, tel une statue équestre, sous un déluge de balles et de mitraille, aux endroits les plus exposés – en tout cas partout où son devoir l’appelait et lui permettait de rester, alors que sans aucune honte, il aurait pu se mettre en sécurité. […]

Quand il était à pied, que ce soit par nécessité ou par déférence envers ses camarades ou ses supérieurs qui avaient dû quitter leurs montures, sa conduite était la même. Il restait debout comme un roc, à découvert, alors que les officiers et les soldats se mettaient à couvert. »

Quelles blessures secrètes peuvent se cacher derrière l’indomptable courage du Lieutenant Brayle ?

La Mort du lieutenant Brayle (Killed at Resaca) est extrait du recueil Tales of Soldiers and Civilians (1891). Les amateurs de cinéma y verront peut-être l’inspiration de la très belle scène d’ouverture du film Danse avec les Loups, l’adaptation au cinéma du livre de Michael Blake réalisée par Kevin Kostner.

Traduction : Vincent de l’Épine pour Littératureaudio.com.

Illustration : William Morris Hunt, Le Capitaine William Madigan (1866).

La Mort du lieutenant Brayle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 126 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BIERCE, Ambrose – Ce qui se passa au pont d’Owl Creek

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 28min | Genre : Nouvelles


Ce qui se passa au pont dOwl Creek

« Il voyagea toute la journée, se guidant à la course du soleil. La forêt semblait interminable ; nulle part il ne découvrit la moindre clairière, même pas un sentier de forestier. Il ne s’était jamais rendu compte qu’il habitait une région aussi sauvage. Il y avait quelque chose de sinistre dans cette révélation. […] Au-dessus de sa tête, entre les arbres, brillaient de grandes étoiles dorées, qui semblaient inhabituelles, et s’assemblaient en d’étranges constellations. Il était certain qu’elles étaient disposées dans un ordre qui avait une secrète et maléfique signification. »

Ambrose Bierce, romancier et journaliste américain, participa dès l’âge de 19 ans à la Guerre de Sécession, durant laquelle il fut blessé à la bataille de Kennesaw Montain en 1864, et cette expérience de la guerre et de ses massacres est très présente dans ses œuvres.

Il est l’auteur de nombreuses nouvelles, souvent fantastiques, mettant en scène des individus seuls face à l’absurdité de la mort. Ce qui se passa au Pont d’Owl Creek, avec sa fin très forte, est typique de l’originalité de son œuvre qui balance entre merveilleux, humanisme et désespoir. Peu connu de nos jours en France, il est cependant cité par H.P. Lovecraft, dans Épouvante et surnaturel en littérature, comme un auteur fantastique majeur.

Ambrose Bierce disparut mystérieusement pendant la révolution mexicaine en 1913.

Traduction : Vincent de l’Épine.

Illustration : Albert Bierstadt (1830-1902), Sunset over the plains.

Ce qui se passa au pont d’Owl Creek.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 499 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |