Livres audio gratuits pour 'Edgar Allan Poe' :


POE, Edgar Allan – Révélation magnétique (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 28min | Genre : Nouvelles


Révélation magnétique

Nouvelle philosophique/métaphysique extraite des Histoires extraordinaires.

« Toutes choses sont bonnes ou mauvaises par comparaison. Une suffisante analyse démontrera que le plaisir, dans tous les cas, n’est que le contraste de la peine. Le plaisir positif est une pure idée. Pour être heureux jusqu’à un certain point, il faut que nous ayons souffert jusqu’au même point. Ne jamais souffrir serait équivalent à n’avoir jamais été heureux. Mais il est démontré que dans la vie inorganique la peine ne peut pas exister ; de là la nécessité de la peine dans la vie organique. La douleur de la vie primitive sur la terre est la seule base, la seule garantie du bonheur dans la vie ultérieure, dans le ciel. »

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867).

Révélation magnétique.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 201 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – Fritures d’archives à la sauce pastiche

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : -h –min | Genre : Humour


Poisson d'Avril 2013

Nous vous proposons de passer cette journée de premier avril avec le sourire grâce à notre sélection de récréations littéraires et de pastiches, sans oublier quelques poissons…

- ALLAIS, Alphonse – Trois Poissons d’avril
- ANONYME – Elle vire, Parodie du Lac de Lamartine (Poème)
- ANONYME – Le Sermon en proverbes
- ARVERS, Félix – Quatre Pastiches
- BÊTISIER LITTÉRAIRE
- DIVERS – Huit Pastiches de La Fontaine
- DIVERS – Le Poisson d’avril : origine
- DIVERS – Quelques Virelangues
- FLAUBERT, Gustave – Dictionnaire des idées reçues : extraits d’auteurs célèbres
- JOLIMONT, Théodore (de) – Monologie du mois d’avril. Poissons d’avril
- LATTAIGNANT, Abbé (de) – Le Mot et la chose (Poème)
- PIIS, Augustin (de) – L’Harmonie imitative de la langue française (Fin du chant premier)
- POE, Edgar Allan -Le Canard au ballon


Page vue 14 380 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Double Assassinat dans la rue Morgue (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 28min | Genre : Nouvelles


Double Assassinat dans la rue Morgue

En pleine nuit, des cris effrayants réveillent les habitants de la rue Morgue, à Paris. Ils vont bientôt découvrir les cadavres atrocement mutilés d’une jeune fille et de sa mère. Des meurtres qui auraient pu rester inexplicables, sans la présence d’Auguste Dupin, un jeune et brillant détective amateur…

« Peu de temps après cet entretien, nous parcourions l’édition du soir de la Gazette des tribunaux, quand les paragraphes suivants attirèrent notre attention :
« DOUBLE ASSASSINAT DES PLUS SINGULIERS. – Ce matin, vers trois heures, les habitants du quartier Saint-Roch furent réveillés par une suite de cris effrayants, qui semblaient venir du quatrième étage d’une maison de la rue Morgue, que l’on savait occupée en totalité par une dame l’Espanaye et sa fille, mademoiselle Camille l’Espanaye. Après quelques retards causés par des efforts infructueux pour se faire ouvrir à l’amiable, la grande porte fut forcée avec une pince, et huit ou dix voisins
entrèrent, accompagnés de deux gendarmes. »

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867).

Double Assassinat dans la rue Morgue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 702 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – La Caisse oblongue (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 28min | Genre : Contes


La Caisse oblongue.gif

Ce conte à suspens, plus tragique que comique, fait partie du recueil Contes inédits publiés par Hetzel en 1862.

« La caisse en question, ainsi que je l’ai déjà dit, était de forme oblongue ; elle pouvait avoir six pieds de long sur deux et demi de large ; je l’examinai avec attention, tandis qu’on la transportait sur le pont, et d’ailleurs, j’aime à être précis. Or cette forme n’est pas commune, et à peine eus-je considéré la boîte que je m’applaudis d’avoir deviné si juste. On se souvient que j’étais arrivé à la conclusion que le bagage supplémentaire de mon ami l’artiste devait se composer de tableaux ou tout au moins d’un tableau ; car je savais qu’il avait été pendant plusieurs semaines en pourparlers avec Nicolino. Et voilà que j’avais sous les yeux une caisse qui, vu sa forme, ne pouvait guère contenir autre chose qu’une copie de la Sainte Cène de Leonardo, et il était à ma connaissance qu’une copie de cette toile, exécutée à Florence par Rubini jeune, avait été achetée par Nicolino. Ce point-là me semblait donc clairement établi.
Je me félicitai beaucoup de ma perspicacité. Wyatt me confiait habituellement ses projets de ce genre ; mais il était clair qu’aujourd’hui il voulait jouer au plus fin avec moi et introduire un beau tableau dans la ville de New-York à mon nez et à ma barbe, convaincu que je ne me douterais de rien. »

Traduction : William Little Hughes (1822-1887).

La Caisse oblongue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 104 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – La Lettre volée (Version 3)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 44min | Genre : Nouvelles


La Lettre volée

Le détective Auguste Dupin est informé par G…, le préfet de police de Paris, qu’une lettre de la plus haute importance a été volée dans le boudoir royal. Le moment précis du vol et le voleur sont connus du policier, mais celui-ci est dans l’incapacité d’accabler le coupable. Malgré des fouilles extrêmement minutieuses effectuées au domicile du voleur, G… n’a en effet pas pu retrouver la lettre.

« Ne voyez-vous pas qu’il considère comme chose démontrée que tous les hommes qui veulent cacher une lettre se servent, – si ce n’est précisément d’un trou fait à la vrille dans le pied d’une chaise, – au moins de quelque trou, de quelque coin tout à fait singulier dont ils ont puisé l’invention dans le même registre d’idées que le trou fait avec une vrille ? Et ne voyez-vous pas aussi que des cachettes aussi originales ne sont employées que dans des occasions ordinaires et ne sont adoptées que par des intelligences ordinaires ; car, dans tous les cas d’objets cachés cette manière ambitieuse et torturée de cacher l’objet est, dans le principe, présumable et présumée ; ainsi, la découverte ne dépend nullement de la perspicacité, mais simplement du soin, de la patience et de la résolution des chercheurs. »

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867).

Illustration : La Lettre volée, par Frédéric Théodore Lix (1864).

La Lettre volée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 774 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 58min | Genre : Nouvelles


Aventure sans pareille d'un certain Hans Pfaall

Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall (The Unparalleled Adventure of One Hans Pfaall dans l’édition originale) est une nouvelle d’Edgar Allan Poe, parue en juin 1835, dans l’édition du magazine mensuel Southern Literary Messenger, conçue comme un canular journalistique par Poe. Elle fut traduite en français par Charles Baudelaire. Dans cette nouvelle, présentée sous la forme d’un journal, un homme nommé Hans Pfaall entame un voyage fantastique en ballon, partant de Rotterdam dans le but d’atteindre la Lune.

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867).

Illustration : Édouard Riou et Henri de Montaut, Le Victoria au dessus du canal de Zanzibar après son départ de l’île de Koumbeni (Cinq Semaines en ballon, 1863).

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 055 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Un entrefilet aux X

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Contes


Un entrefilet aux X

Avant d’écouter le Conte grotesque d’Edgar Poe Un entrefilet aux X, notez qu’il y a deux passages « l’entrefilet aux O » et « l’entrefilet aux X » visibles et non lisibles et qui nécessitent d’avoir sous les yeux la version texte.

Cet article facétieux raconte la lutte de deux éditeurs de revues rivaux habitant la même rue d’une petite ville de province américaine
Alexandre-le-Grandonopolis.

Amusez vous à déchiffrer cet entrefilet où les X remplaçent les O.

« Quxi dxnc, Jxhn, quxi dxnc ? Xubliez-vxus qu’xn vxus l’annxnça ? Nxn, ne cxassxns pxint victxire lxrsque nxus nxus trxuvxns encxre embxurbé. — Vxtre nxurrice vxus sxrtit-elle ? Xh, nxn, nxn. Xh alxrs, retxurnez du cxup chez vxus, Jxhn, dans vxs hxrribles bxis de Cxncxrd. Retxurnez à vxs hxrribles bxis, grxs hibxu. Nxus ne vxulxns pxint ? Allxns, allxns, Jxhn ; xn ne se cxmpxrte pxint cxmme cela. Retxurnxns-nxus-en vxus dit-xn. Dxnc partxns du cxup et pxint de grxs mxts. Persxnne ne vxus cxurtise à xnxpxlis. Xh Jxhn, Jxhn, si nxus ne nxus en retxurnxns pxint nxus ne serxns pxint cxnsidéré cxmme un hxmme, nxn. Nxus vxus dirxns fxu, hibxu, clxpxrte, pxrc, pxupxn, pxt, sxt, bxn à pxint de chxse pxur persxnne, bâtxn, rxgatxn, rxquet, lardxn, grenxuille sxrtie de vxtre bxue de Cxncxrd. — Sxyxns frxid, fxu. Pxint de cxcxricxs, cxq. Ne frxnçxns pxint nxs sxurcils, ne frxnçxns pxint. Pxint de hallxs, ne grxgnxns, ne cxassxns, n’abxyxns. — Bxnne prxvidence, Jxhn, cxmme nxus trxuvxns vxtre txn drxle ! — N’xubliez pxint, qu’xn vxus l’annxnça. — Xr cessxns de nxus txrdre cxmme une xie au fxnd d’un trxu. Allxns, sxrtxns et nxyxns nxtre cxlère dans un brxc. »

Traduction : Émile Hennequin (1858-1888).

Un entrefilet aux X.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 887 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – La Chute de la maison Usher (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 46min | Genre : Nouvelles


La Chute de la maison Usher

La Chute de la maison Usher (The Fall of the House of Usher) est une nouvelle fantastique écrite par Edgar Allan Poe. Elle fut publiée pour la première fois en septembre 1839 dans la revue littéraire Burton’s Gentleman’s Magazine. La traduction est de Charles Baudelaire.

Le narrateur arrive à la maison de son ami Roderick Usher, ayant reçu de lui une lettre dans laquelle il se plaignait de maladie et réclamait sa présence. Cette maladie se manifeste par une hyper-acuité des sens et une grande anxiété. Madeline, la sœur jumelle de Roderick, est elle aussi malade, tombant dans des états de transes cataleptiques…

La Chute de la maison Usher.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 654 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Edgar Allan Poe :