Livres audio gratuits pour 'Elise Rosière' :


ROSIÈRE, Élise – Les Trois Sœurs vénitiennes (Version 2)

Donneuse de voix : Maria Scaniglia | Durée : 53min | Genre : Romans


Sandro Botticelli - Le Printemps

Un palais italien, trois sœurs et une intrigue amoureuse !

« À quelques pas de Venise la belle, et mirant dans les eaux bleues du golfe ses portiques de marbre blanc à l’architecture noble et fière, s’élevait, il y a longtemps déjà, le palais Urselini. L’aspect de grandeur imposante et sévère de cette demeure, qu’à juste titre on eût pu appeler un palais princier, révélait aux regards surpris du voyageur la haute origine de son propriétaire. Mais si ce voyageur privilégié entrait dans l’intérieur du palais, son étonnement faisait place à l’admiration la plus vive, à la vue des richesses que renfermait cette demeure enchantée, d’immenses appartements ornés avec un goût, un luxe fabuleux, partout des peintures, des chefs-d’œuvre artistiques de toute sorte et d’un prix inestimable. »

Les Trois Sœurs vénitiennes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 484 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROSIÈRE, Élise – Trois Sœurs vénitiennes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 53min | Genre : Romans


A un diner d athees

Pas de renseignements sur Élise Rosière auteure de ce roman publié en 1859. Une fois de plus l’histoire se passe à Venise et se termine moins tragiquement qu’on aurait pu le craindre.
« Le piédestal de cette merveilleuse statue servait de dossier au banc de mousse sur lequel étaient assises les trois jeunes filles, groupe divin aux pieds de la divine vierge qui semblait leur sourire.
L’aînée, dona Réginalde, avait vingt-deux ans ; c’était dans toute sa pureté le type de la beauté italienne.
Dona Diana, la seconde, était blonde comme une fille du Nord, blanche et rose, svelte et gracieuse comme une création de Van-Dick : elle avait dix-huit ans.
Que dire de la troisième ? Angèle avait quinze ans à peine, et sa beauté, déjà égale à celle de ses sœurs, laissait deviner qu’avec l’âge elle les surpasserait bientôt : car la nature prodigue avait réuni dans sa personne toutes les perfections qui séparées faisaient l’ornement de Diana ou de Réginalde. »

Trois Sœurs vénitiennes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 663 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |