Livres audio gratuits pour 'Emile Richebourg' :


RICHEBOURG, Émile – Les Amours de village (Œuvre intégrale)

Donneuse de voix : Cocotte & René Depasse | Durée : 6h 15min | Genre : Nouvelles


Émile Richebourg - Les Amours de village

Émile Richebourg (1833-1898) est un romancier français qui a connu à son époque une notoriété importante comme auteur de romans-feuilletons, parus notamment dans le Petit Journal.

Le recueil intitulé Les Amours de village (1890) se compose de sept nouvelles :

- Deux Amis
- Péché d’orgueil
- Justin et Justine
- Marcelle la Mignonnette
- La Fille du Fermier
- Les Violettes blanches
- La Joue brûlée

Illustration : Portrait d’Émile Richebourg, par Henri Guérard (1890).


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 1 345 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RICHEBOURG, Émile – La Fille du fermier

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 58min | Genre : Nouvelles


William Henry Gore - Listed

La Fille du fermier est une nouvelle du recueil d’Émile Richebourg : Les Amours de village.
Toutes les nouvelles sont maintenant dans la bibliothèque de Littératureaudio.com.

Prosper, orphelin, a été adopté par son oncle. Lui et son cousin François deviennent des amis très chers, des frères.
Mais une belle jeune fille arrive… et tous les deux en tombent amoureux.

Illustration : William Henry Gore, Listed (1885).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 754 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RICHEBOURG, Émile – Marcelle la mignonette

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Marcelle la mignonette

« Il y a quelques années déjà, ces lieux étaient égayés par la joie naïve d’une jolie blonde de seize ans ; elle s’appelait Marcelle. Mais dans le village on ne la nommait jamais autrement que Mignonnette, surnom qu’elle devait à sa nature délicate. Frêle petite fleur des champs, un choc un peu violent pouvait la briser. Elle était excessivement sensible, la moindre contrariété agissait fortement sur ses nerfs et lui causait des souffrances cruelles. Sa mère l’entourait de soins attentifs, et Marcelle, confiante dans cette affection protectrice, s’épanouissait doucement au soleil de l’amour maternel ; le sourire du bonheur fleurissait sur ses lèvres. »

Un des contes des Amours de village

Illustration : Pierre-Auguste Renoir, Portrait de Julie Manet (1894).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 751 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RICHEBOURG, Émile – Justin et Justine

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


Jean-François Millet - La Gardeuse d'oies à Gruchy

Cette nouvelle est extraite du recueil d’Émile Richebourg : Les Amours de village.

« Il avait douze ans ; elle n’en avait pas encore, dix. On l’appelait Justin ; elle se nommait Justine. Ils étaient nés dans le même village, et leurs parents habitaient deux maisons voisines. Justine était gardeuse d’oies, et, matin et soir, Justin conduisait au pâturage les bœufs et les vaches de son père. La jeune fille ne manquait jamais de mener ses oies vers le pré où se trouvait Justin. Pendant que la bande de palmipèdes courait sur les jachères, les deux enfants s’asseyaient sur l’herbe et causaient. Que se disaient-ils ? De ces jolis riens qu’une bouche jeune et qui ignore le mensonge peut dire seule, et qui ne peuvent être écoutés avec plaisir que par un autre enfant. »

Illustration : Jean-François Millet, La Gardeuse d’oies à Gruchy (XIXème).

Justin et Justine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 46 859 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RICHEBOURG, Émile – Deux Amis

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 16min | Genre : Nouvelles


Deux Amis

Cette nouvelle est extraite du recueil d’Émile Richebourg : Les Amours de village.

Étienne et Jacques étaient des amis, presque des frères. Ils étaient nés le même mois, dans un petit village de l’Est de la France. Jacques était le fils d’un riche fermier. Le père d’Étienne était un pauvre journalier, qui avait beaucoup de mal à faire vivre sa femme et ses cinq enfants.
Les deux enfants grandirent et devinrent des hommes. Mais quand le jour de la conscription arriva, ils tirèrent tous deux un mauvais numéro. Le père de Jacques racheta son fils et proposa à son ami de lui trouver, à lui aussi, un remplaçant. Mais Étienne ne pouvait pas se charger d’une telle responsabilité. Il était fiancé à une jeune couturière qui travaillait dur toute la journée, pour faire vivre sa mère et elle-même. Il ne voulait pas lui imposer la lourde charge de sa dette.
Il partit donc, pour faire ses sept ans de service. Et la guerre était proche…

Image : Eugène Burnand, Lieutenant Vallette du 44ème Régiment Territorial (début XXème).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 377 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RICHEBOURG, Émile – La Joue brûlée

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Egbert van der Poel - Incendie dans un village

Partie 7 des Amours de village, La Joue brûlée confirme l’attirance d’Émile Richebourg (1833-1898) pour les histoires campagnardes mettant en présence et en rivalité deux jeunes femmes fiançables et un jeune homme…

« Les sympathies que nous éprouvons naissent presque toujours de celles dont nous sommes l’objet. Il en est de même de toutes les affections : nous aimons qui nous aime. »

La Joue brûlée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 926 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RICHEBOURG, Émile – Les Violettes blanches

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 20min | Genre : Nouvelles


Sophie Anderson - Jeune Fille aux violettes blanches

Les Violettes blanches est la Partie 6 des Amours de village dont Péché d’orgueil est la Partie 2.

Les deux histoires proposées par Émile Richebourg (1833-1898) ont une certaine ressemblance, car elles posent et résolvent de façon assez semblable le problème des unions difficiles, à la campagne, dues à la différence de condition des personnages.

« On parle des habitants des villes, qui font du mariage une spéculation seulement, une question d’intérêt ; mais il faut vivre avec le paysan pour savoir jusqu’où va la rapacité de ses calculs, quand il s’agit de se donner une compagne. Il lui faut fortune pour fortune, terre pour terre, et, si cela lui était possible, un sou contre un sou. C’est triste à dire, cela est pourtant. » (Péché d’orgueil)

« Corot, le grand peintre de la nature, a vu mes essais, il m’a encouragé et m’a engagé à continuer me études… Ne vous a-t-il pas dit à vous-même, mon père, que j’avais là un trésor, ajouta le jeune homme en se touchant le front.
– Des bêtises, des bêtises ! je ne crois pas à ces trésors-là.
– Pourquoi, mon père ?
– Parce que tes idées me font l’effet des coquelicots et des bluets dans mes blés, répondit le vieillard en secouant la tête. » (Les Violettes blanches)

Les Violettes blanches.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 502 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RICHEBOURG, Émile – Péché d’orgueil

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Berthold Woltze - Double Portrait (189?)

Émile Richebourg (1833-1898) est un romancier français qui a connu à son époque une notoriété importante comme auteur de romans-feuilletons, parus notamment dans le Petit Journal (Jean Loup, par exemple, comporte 39 chapitres et 815 pages…)

Péché d’orgueil est la Partie 2 des Amours de village.

« Deux jeunes filles étaient assises sur un banc de mousse. Des branches de lilas en fleur, arquées au-dessus de leurs têtes, protégeaient contre l’ardeur du soleil. Quelques rares rayons glissaient parfois à travers le feuillage et venaient illuminer les deux gracieux visages. Elles étaient à peu près du même âge. Lucile touchait à sa dix-neuvième année et Rosalie, sa cousine, avait vingt ans.
Jolies toutes les deux, elles ne pouvaient être jalouses l’une de l’autre. [...] Rosalie était orpheline, et ses parents, qu’elle avait perdus en bas âge, ne lui avaient laissé qu’un très modeste patrimoine.
Lucile pouvait espérer faire un bon mariage : on comptait au moins une douzaine de jeunes gens qui aspiraient à devenir son mari. »

et le roman commence…

Péché d’orgueil.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 438 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |