Livres audio gratuits pour 'Etienne-Léon de Lamothe-Langon' :


LAMOTHE-LANGON, Étienne-Léon (de) – Le Grand Seigneur maudit

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Édouard Jean-Marie Hostein - Foix (Ariège)

Un des Souvenirs d’un fantôme de plus, signé Lamothe-Langon (1838).

Le Grand Seigneur maudit :

« Pendant ce long espace de temps, deux faits frappèrent les gens du pays. Le premier fut que le marquis fit enceindre de hautes murailles la caverne où son fils avait été trouvé mort. On y pratiqua une porte épaisse en fer dont il garda devers lui les quadruples clefs. Le second fût que tous les ans, au jour anniversaire du crime commis sur la jeune victime, le marquis se rendait tout seul sur le théâtre de ce forfait, où il veillait pendant la nuit jusqu’au lendemain. »

Illustration : Édouard Jean-Marie Hostein, Foix (Ariège).

Le Grand Seigneur maudit.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 495 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMOTHE-LANGON, Étienne-Léon (de) – La Messe du mort – L’Homme de la nuit

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 52min | Genre : Nouvelles


Chœur de l'église Saint-Saturnin à Toulouse

Deux nouveaux Souvenirs d’un fantôme de Lamothe-Langon (1786-1864).

La Messe du mort

« J’ai lu le fait suivant dans les archives de l’ancienne basilique abbatiale de Saint-Saturnin de Toulouse : c’est l’église la plus auguste parmi toutes celles de la chrétienté, par le grand nombre de reliques qu’elle renferme. On y compte les corps de plusieurs saints apôtres, de sainte Suzanne de Babylone, de saint Cyr, de saint Justin, de saint Edmond, roi d’Angleterre. Il y a aussi des pierres dont on se servit pour lapider saint Étienne le premier martyr ; et, enfin, une épine sanglante détachée de la couronne de Notre-Seigneur Jésus-Christ. »

L’Homme de la nuit

« Le prince alors s’approche de son oreille et les paroles qu’il lui dit ne furent pas répétées par la jeune fille ; car, le lendemain matin, des paysans qui se rendaient à la ville trouvèrent, à l’entrée du cimetière, son cadavre dont on avait arraché le cœur. »

Une belle description de Gênes atténue l’horreur de ces précisions… N’oublions pas que nous sommes dans le monde des fantômes !

Illustration : Nicolas Chapuy, Victor Adam, Godefroy Engelmann, Chœur de l’église Saint-Saturnin à Toulouse (XIXe).

La Messe du mort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 909 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMOTHE-LANGON, Étienne-Léon (de) – La Flatterie du Diable – Le Frère et la sœur – Le Vampire et la police

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Contes


Comte de Saint Germain

Trois nouvelles histoires du livre Souvenirs d’un fantôme (1838).

La Flatterie du Diable
« Cette histoire, qui semble fausse de tout point, selon les règles de la raison, a toujours eu, à Toulouse, une réputation d’exactitude et de réalité. »

Le Frère et la sœur
« Le comte de Saint-Germain se mit également à prier Dieu jusqu’à ce que le spectre partît selon l’usage, à une heure du matin. Le comte ne sut que dire de ce qui s’était passé devant lui. Le maître du château, heureux de savoir à quelle époque il quitterait la terre, pria le voyageur de rester avec lui les trois semaines qui le séparaient de la mort. »

Le Vampire et la police
« Quant à moi, qui ai approfondi la chose, je suis abasourdi au dernier point. Certainement, je ne peux admettre la réalité de ces êtres surhumains, voilà pourtant ce que j’ai vu. »

> Écouter un extrait : La Flatterie du diable.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 182 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMOTHE-LANGON, Étienne-Léon (de) – Préface – La Main vivante – Les Deux Yeux

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 39min | Genre : Contes


La Main vivante

Deux des trente Souvenirs de fantômes de Lamothe-Langon, précédés de la Préface précieuse à connaître et qui éclaire le sous-titre Chroniques d’un cimetière.

La Main vivante :

« Un fait non moins étrange que l’était le reste les avait livrés à de sinistres terreurs : la statue de la Vierge dont nous avons déjà parlé, et sans qu’aucune personne l’eût touchée, à ce que l’on affirmait, venait d’être trouvée la tête tournée vers la muraille, tandis qu’auparavant elle regardait l’escalier. Le curé, instruit de cette particularité, ne douta plus que l’action de Dieu n’agît en cette demeure. »

Les Deux Yeux :

« Le lendemain, au point du jour, on trouva, proche les fossés, un paysan des environs étendu roide mort ; il parut qu’une main vigoureuse l’avait saisi et étranglé. Son cou noirci portait encore l’empreinte de cinq doigts fortement enfoncés dans les chairs : l’un des deux yeux de ce misérable avait été enlevé soigneusement, sans qu’il en restât aucune trace autour du cadavre. »

Illustration : Meister von Großlobming, Maria einer Verkündigung (XVe siècle).

> Écouter un extrait : Préface.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 240 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMOTHE-LANGON, Étienne-Léon (de) – Souvenirs d’un fantôme (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Contes


Étienne-Léon de Lamothe-Langon

Étienne-Léon de Lamothe-Langon (1786-1864), est un romancier français. Il a, en 1806, déjà composé quatre tragédies, six comédies, un vaudeville, un drame, trois nouvelles et deux romans. Il quitte alors sa ville pour Paris. Il a été jusqu’à ses vingt ans un poète connu pour ses poèmes historiques et patriotiques, puis a eu une carrière administrative, il est devenu à partir de 1824 un auteur prolifique. De l’avis général il a falsifié plusieurs autobiographies de personnages historiques français.

Les Souvenirs d’un fantôme, chroniques d’un cimetière sont une collection en deux tomes d’une trentaine d’histoires de fantômes.

En voici trois.

« J’étais, l’hiver dernier, dans un château où chaque membre de la société racontait des histoires de revenants plus effrayantes l’une que l’autre. »

Le Fantôme rancunier
Lui : « Je ne suivrai point les croisés dans leurs expéditions, le Tasse a dit tout ce que l’on pouvait dire ; j’apprendrai seulement au lecteur que Didier soutint dans la Judée la haute réputation qu’il s’était acquise en Europe. Son voyage ne fut qu’une suite de victoires. Redouté des Sarrasins, il contribua de beaucoup à leur défaite ; plus d’un guerrier lui dut la vie : il fut brave et modeste. »

Elle : « Tant de gens accusent les dames de légèreté, qu’il faut que nombre d’exemples aient prouvé que cette accusation n’est point calomnieuse. La belle, mais volage Sancie va, par sa conduite, donner des armes aux détracteurs d’un sexe aimable que je charge à regret, contraint que je suis par les devoirs d’historien. »

La Dame de nuit
« Le jeune comte de Maurand avait soupé dans Toulouse, sa patrie, en partie de plaisir avec ses amis. Le vin échauffa sa tête, et dans un transport frénétique il s’écria : « Que n’avons-nous une femme ici ! fût-elle l’épouse de Satan en personne, j’en passerais ma fantaisie. »»

La Fillette des marécages
« Les abords des marécages sont dangereux pour les voyageurs qui, vers le soir, s’exposent à les franchir : ce sont les lieux que fréquentent ordinairement les lutins, les farfadets, ces esprits follets qui voltigent, en forme de lumière brillante, et qui, trompant les étrangers, les amènent à se précipiter dans des flaques d’eau. »

> Écouter un extrait : Le Fantôme rancunier.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 096 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |