Livres audio gratuits pour 'Gédéon Tallemant des Réaux' :


TALLEMANT DES RÉAUX, Gédéon – Contes sur le mariage – Mauvaises Habitudes en parlant

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Anonyme - Un moment secret

Les Historiettes de Tallemant des Réaux (1619-1692) sont surtout des biographies (plusieurs sur notre site : Richelieu, Ninon de Lenclos, La Fontaine, Pascal, etc) posthumes, heureusement pour lui, car il nomme ses victimes, passe de la cruauté à la crudité et arrive à rapetisser ce siècle que l’on dit « Grand ».

Quelques articles, non biographiques mais cependant égratignant des personnalités s’y ajoutent comme Gens sauvés et guéris par moyens extraordinaires et Contes sur le mariage :

« M. Guy, célèbre traiteur à Paris, ne trouvant ni sa femme ni un des principaux garçons, une fois qu’il avoit bien des gens chez lui, alla fureter partout, et les rencontra aux prises : « Hé ! vertu-Dieu ! ce dit-il, c’est bien se moquer des gens que de prendre si mal son temps, et ne pouviez-vous pas attende que nous eussions un peu moins d’affaires ? » »

ou Mauvaises habitudes en parlant :

« Un autre entremêloit toujours patatin, patata ; un autre par ci, par là. »

(PS : Note personnelle, donc contestable et réfutable : il me semble en 2016 que dans nos conversations privées, les interviews ou les discussions télévisées les deux parasites principaux à la mode sont « En fait » et « Voilà, voilà ».)

Contes sur le mariage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 926 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TALLEMANT DES RÉAUX, Gédéon – Le Cardinal de Richelieu

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 36min | Genre : Histoire


Claudius Jacquand - Cinq-Mars rendant son épée à Louis XIII

Note nécessaire :
Henri Coiffier de Ruzé d’Effiat, marquis de Cinq-Mars, né en 1620 et exécuté le 12 septembre 1642, était un favori du roi Louis XIII. Il était couramment appelé « Monsieur le Grand » en référence à sa charge de grand écuyer de France.
Il mena la dernière des nombreuses conspirations contre le puissant Premier ministre du roi, le cardinal de Richelieu. (Wikipédia)

Cinq Mars, d’Alfred de Vigny, est, depuis 2 ans, sur le site, dans son intégralité, avec les titres des chapitres commodes pour la recherche. S’y reporter, si certaines obscurités historiques du récit de Tallemant des Réaux vous échappent.

Ce portrait du Cardinal de Richelieu ne manque pas de piquant et est bien dans le ton des Historiettes.

Le Cardinal de Richelieu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 684 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TALLEMANT DES RÉAUX, Gédéon – La Fontaine – Pascal – Ninon de Lenclos

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Biographies


Ninon de Lenclos, Jean de La Fontaine et Blaise Pascal

Cent quarante ans après sa mort, les héritiers de Gédéon Tallemant des Réaux, écrivain et poète français (1619-1692), publièrent ses Historiettes qui nous donnent des images souvent inattendues, parfois scandaleuses, du Grand Siècle et que l’Histoire a ensuite vérifiées.Voici trois éléments de biographies de « célébrités »:

La Fontaine (1621-1695) qui fréquentait « Les chevaliers de la table ronde », cercle où les deux poètes se rencontraient, et qui nous est présenté comme un rêveur distrait .

Le Président Pascal et Blaise Pascal (1623-1652), ce petit garçon génial qui à onze ans avait composé un court Traité des sons des corps vibrants et aurait démontré la 32e proposition du Ier livre d’Euclide (à comparer avec le récit de Louise Colet, Enfances célèbres, Pascal et ses sœurs).

Ninon de Lenclos (1620-1705), collectionneuse d’amants que Walpole surnomma plus tard « Notre Dame des Amours » et très représentative de la liberté des mœurs des XVIIe et XVIIIe siècles français.

« Cela me fait souvenir de la comtesse de La Suze, qui dans les derniers jours de sa vie devint amoureuse de Jésus-Christ. Elle se le figura comme un grand garçon, beau, de fort bonne mine. Ninon lui disant : « Je crois qu’il est blond. – Point, ma chère, vous vous trompez ; je sais, d’original, qu’il étoit brun. »
Signé Tallemant des Réaux, toujours à l’affût des potins, mais très bon conteur.

> Écouter un extrait : La Fontaine.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 148 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TALLEMANT DES RÉAUX, Gédéon – Historiettes : Gens sauvés ou guéris par moyens extraordinaires

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 22min | Genre : Biographies


Tallemant des Reaux

Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1692) fut un observateur impitoyable des mœurs de son siècle et un fin conteur. Il nous montre le Grand Siècle sans fard, tel qu’il fut vraiment, et non comme on a longtemps voulu nous le montrer. Quand paraissent les Historiettes en 1834-1835, après que le manuscrit eut sommeillé pendant plus d’un siècle dans la bibliothèque de ses héritiers, c’est aussitôt le scandale, et on crie au faux. Mais plusieurs générations d’historiens nous ont au contraire confirmé la véracité de leur contenu. Très documenté, Tallemant des Réaux œuvre en véritable historien, et ses Historiettes sont un régal.

« M. d’Aubigny, de la maison des Stuarts, cadet du Duc de Lennox, logeant au faubourg Saint-Germain dans une maison des Jacobins réformés, qui avait une entrée dans leur jardin, l’été, un soir, sans savoir que deux dogues d’Angleterre, qui gardent leur enclos, eussent été lâchés une demi-heure plus tôt que de coutume, entre sous un berceau qui n’était pas loin de son logement. Les chiens le sentent et lui coupent chemin. Il ne perdit point pourtant le jugement ; et, sachant que cette sorte de chiens principalement ne se jette guère sur ceux qui ne témoignent point de peur, il ne fuit point, et avertit un homme qui était avec lui ; puis il se met à les caresser en anglais. Il y en eut un qui s’apprivoisa aussitôt ; l’autre gronda toujours ; cependant il eut le loisir de gagner la porte. Ces mêmes chiens attrapèrent la jambe d’un voleur de fruits qui se sauvait par-dessus le mur, le tirèrent à bas et l’étranglèrent. Les moines jetèrent le corps par-dessus le mur dans la rue : il n’en fut autre chose. » (1650).

Je ne saurais que trop vous recommander la très belle édition de La Pléiade qui a servi de base à mon travail.

Illustration : portrait de Gédéon Tallemant des Réaux.

Historiettes : Gens sauvés ou guéris par moyens extraordinaires.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 411 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |