Livres audio gratuits pour 'Henri de Bornier' :


BORNIER, Henri (de) – La Politique dans Corneille

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 40min | Genre : Essais


La Politique dans Corneille

Cet essai d’Henri, vicomte de Bornier (1825-1901), dramaturge, poète, écrivain et critique théâtral français, est paru dans le premier numéro de La Nouvelle Revue en 1879.

Le début : « Napoléon Ier disait : « Il y a un grand vide dans la tragédie française ; aussi, jusqu’à présent la tragédie sur notre théâtre, sauf quelques rares essais, est demeurée grecque ou romaine. Ce vide, d’où vient-il ? De l’absence complète d’une pensée supérieure à l’action dramatique, ou, si vous aimez mieux, d’un ressort caché qui fasse tout mouvoir. Les anciens avaient la fatalité à laquelle leurs dieux mêmes étaient soumis ; et cette intervention était toute naturelle, puisque les événements de leurs drames se mêlaient à leur religion. Chez nous, il n’en est pas de même : il existe une séparation complète entre le théâtre et l’Église ; celle-ci même frappe l’autre d’anathème ; il faut donc chercher ailleurs à défaut de la religion, qu’on ait recours à la politique. Oui, dans le drame moderne, la politique doit remplacer la fatalité. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 366 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BORNIER, Henri (de) – Histoire immorale

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Histoire immorale

Henri de Bornier (1825-1901), dramaturge, poète, romancier, membre de l’Académie française, connut la célébrité avec La Fille de Roland, joué à la Comédie-Française avec Sarah Bernhardt dans le rôle principal.
Histoire immorale (1899) n’est pas aussi immoral que l’auteur veut bien le dire : « Si ce n’est pas assez immoral encore, que le lecteur daigne m’excuser ; je ferai plus mal une autre fois. » Il s’agit du commencement de la vie d’un couple racontée avec humour :
« Si une autre femme, pensa Hermine, est un jour aimée de Lucien pour sa beauté seule, il se laissera emporter vers elle avec toute la folie et toute l’irréflexion d’un premier élan ; il n’examinera ni le caractère, ni les sentiments, ni l’intelligence de son idole ; il tombera peut-être sous le joug de quelque femme sans cœur et sans esprit : il sera perdu. Si, au contraire, il rencontre une âme dévouée, qui lui donne toutes ses pensées et lui sacrifie toute son existence, cette femme souffrira peut-être cruellement dans sa lutte contre l’inconstance naturelle de Lucien, mais lui, il sera sauvé. – Eh bien, je le sauverai ! » Ajoutons, au risque d’enlever quelque chose à la gloire de notre héroïne, et pour la réduire à des proportions plus humaines, que Lucien avait le caractère aimable et gai, l’esprit fin, une verve franche et toujours pétillante, et, enfin, puisque nous nous sommes décidé à diminuer le mérite d’Hermine, une tête pleine de noblesse et de distinction, une figure illuminée de tous les éclairs de l’intelligence. »
L’intelligence d’ Hermine réussira-t-elle à sauver son « peintre » ?

Histoire immorale.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 22 279 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |