Livres audio gratuits pour 'Hippolyte Taine' :


FAGUET, Émile – Hippolyte Taine

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 23min | Genre : Biographies


Hippolyte Taine

Ce portrait d’Hippolyte Taine (1828-1893) par le critique Émile Faguet a été publié au moment de sa mort dans la Revue bleue.

« Plus un peuple est grand et plus il est complexe, et plus il est fait de rouages multiples, plus chaque rouage doit savoir ce qu’il fait, et ne faire que cela ; en d’autres termes, plus la compétence à chaque genre de travail doit être rigoureusement exigée. Dans un tel peuple donner, par exemple, des lois à faire à celui qui ne sait faire que des souliers est imprudent ; c’est à dire à un animal supérieur de digérer avec son cerveau. La démocratie consistant précisément à donner des lois à faire ou, du moins, des législateurs à ceux qui ne savent faire que des souliers, et à remplacer les rouages multiples par un rouage unique, ou tout au moins à placer les rouages multiples en une telle dépendance du rouage universel qu’ils s’y absorbent, et que lui devient unique, n’était donc, pour Taine, qu’un simple contre-sens. Il le disait naïvement, comme il disait tout. »

Hippolyte Taine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 861 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TAINE, Hippolyte – Charles Dickens, son talent et ses oeuvres

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 31min | Genre : Essais


Charles Dickens.gif

Cet essai littéraire et philosophique sur Charles Dickens de Hippolyte Taine (1828-1893) est parue dans La Revue des deux mondes en 1856.

« Au fond, les romans de Dickens se réduisent tous à une phrase, et la voici : – soyez bons et aimez ; il n’y a de vraie joie que dans les émotions du cœur ; la sensibilité est le tout de l’homme. Laissez aux savans la science, l’orgueil aux nobles, le luxe aux riches ; ayez compassion des humbles misères ; l’être le plus petit et le plus méprisé peut valoir seul autant que des milliers d’êtres puissans et superbes. Prenez garde de froisser les âmes délicates qui fleurissent dans toutes les conditions, sous tous les habits, à tous les âges. Croyez que l’humanité, la pitié, le pardon, sont ce qu’il y a de plus beau dans l’homme ; croyez que l’intimité, les épanchemens, la tendresse, les larmes, sont ce qu’il y a de plus doux dans le monde. Ce n’est rien que de vivre ; c’est peu que d’être puissant, savant, illustre ; ce n’est pas assez d’être utile. Celui-là seul a vécu et est un homme, qui a pleuré en souvenir d’un bienfait qu’il a rendu ou qu’il a reçu. »

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 387 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TAINE, Hippolyte – Vie et opinions philosophiques d’un chat

Donneuse de voix : Domi | Durée : 20min | Genre : Essais


Chat qui dort

« J’ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure. » Hippolyte Taine (1828-1893)

Ce petit texte rare plein de cynisme et d’humour parut dans la seconde édition du Voyages aux Pyrénées (1858).

Vie et opinions philosophiques d’un chat.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 192 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |