Livres audio gratuits pour 'José Maria de Heredia' :


DIVERS – Bouquet de senteurs marines (Poèmes)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 1h 14min | Genre : Poésie


Hokusai - La Grande Vague de Kanagawa

La mer… océans, mers fermées, ouvertes…
Un monde, thème de réflexions et de rêves.

Le mouvement de la mer était attribué à des divinités : les colères de Poséidon, les jeux des Néréides, les monstrueux Charybde et Scylla.
La haute mer a longtemps été perçue par les hommes comme un milieu hostile et dangereux peuplé de créatures mythiques ou fantastiques.
Cela évolue avec le Préromantisme.
La beauté naturelle de la mer a été célébrée par les poètes romantiques et la mer symbolise certaines valeurs humaines telle la liberté, entre autres.

Le 20 mai, en Europe, est la journée de la Mer, valorisant ainsi la culture et le patrimoine maritime.

Nous vous présentons douze poèmes sous deux présentations :
- Première présentation, textes avec association musicale : 44 minutes.
- Deuxième présentation, textes seuls avec de courts introduction et final musicaux, mais textes sans musique de fond : 30 minutes.

Avec les beaux poèmes de :
- Verlaine, Hugo, Fréchette, Verhaeren lus par Bruissement.

- Samain, Lamartine, Sully-Prudhomme, Mallarmé lus par Christiane-Jehanne.

- Moréas, Heredia, Elskamp, Verlaine lus par Cocotte.

Illustration : Hokusai, La Grande Vague de Kanagawa (1831).

> Écouter un extrait : Paul Verlaine – Marine.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 610 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HEREDIA de, José Maria – Le Ravissement d’Andromède (Poème)

Donneur de voix : Vincent Planchon | Durée : 2min | Genre : Poésie


Rose 4

« D’un vol silencieux, le grand Cheval ailé
Soufflant de ses naseaux élargis l’air qui fume,
Les emporte avec un frémissement de plume
A travers la nuit bleue et l’éther étoilé.

Ils vont. L’Afrique plonge au gouffre flagellé,
Puis l’Asie… un désert… le Liban ceint de brume…
Et voici qu’apparaît, toute blanche d’écume,
La mer mystérieuse où vint sombrer Hellé.

Et le vent gonfle ainsi que deux immenses voiles
Les ailes qui, volant d’étoiles en étoiles,
Aux amants enlacés font un tiède berceau ;

Tandis que, l’oeil au ciel où palpite leur ombre,
Ils voient, irradiant du Bélier au Verseau,
Leurs Constellations poindre dans l’azur sombre. »

Le Ravissement d’Andromède.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 296 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HEREDIA, José Maria (de) – Trophées (Poèmes, Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 27min | Genre : Poésie


José Maria de Hérédia - Vitrail

Les 118 poèmes (sonnets pour la plupart) des Trophées (1893) sont, en quelque sorte, des dépouilles prises à l’histoire ; Hérédia divise son recueil en plusieurs groupes : La Grèce et la Sicile, Rome et les Barbares, pour finir par La Nature et le rêve et des sonnets sur la Bretagne. Les vingt textes choisis (sauf le premier, Vitrail) suivent l’ordre de présentation, s’achèvent en apothéose avec Le Triomphe du Cid et s’ajoutent à la sélection des dix déjà publiés.
Poèmes parnassiens impersonnels, détails de civilisation authentiques, vision épique de l’histoire, culte de l’art et de la forme par un grand sculpteur, un grand peintre et un grand musicien.

« Le temple est en ruine au haut du promontoire.
Et la Mort a mêlé, dans ce fauve terrain,
Les Déesses de marbre et les Héros d’airain
Dont l’herbe solitaire ensevelit la gloire.

Seul, parfois, un bouvier menant ses buffles boire,
De sa conque où soupire un antique refrain
Emplissant le ciel calme et l’horizon marin,
Sur l’azur infini dresse sa forme noire.

La Terre maternelle et douce aux anciens Dieux,
Fait à chaque printemps, vainement éloquente.
Au chapiteau brisé verdir une autre acanthe ;

Mais l’Homme indifférent au rêve des aïeux
Écoute sans frémir, du fond des nuits sereines,
La Mer qui se lamente en pleurant les Sirènes. »
( L’Oubli, paru dans la première sélection).

> Écouter un extrait : Vitrail.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 389 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – Dix Poèmes sur le travail d’autrefois

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Poésie


Dans la mine

Une façon de commémorer la « fête du travail » en évoquant le travail d’autrefois pénible des forgerons, boulangers, enfants, mineurs, laboureurs… célébré ou condamné dans des poèmes de Prouvost, Aicard , Brizeux, Heredia, Hugo, La Fontaine, Rimbaud et Verhaeren.

> Écouter un extrait : Au travail.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 508 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – Soleil(s) couchant(s) (Poèmes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 7min | Genre : Poésie


« En passant sur le pont de la Tournelle, un soir, je me suis arrêté quelques instants pour voir le soleil se coucher derrière Notre-Dame. » T. Gautier

Voici 5 Soleil(s) couchant(s) de grands poètes, réunis pour leur titre commun (le même thème se retrouve dans Harmonie du soir de Baudelaire dans L’Isolement de Lamartine, etc)…

« Oh ! regardez le ciel ! cent nuages mouvants,
Amoncelés là-haut sous le souffle des vents,
Groupent leurs formes inconnues [...] » (Victor Hugo, Feuilles d’automne)

« Le soleil s’est couché ce soir dans les nuées. [...] » (Victor Hugo, Feuilles d’automne)

« En passant sur le pont de la Tournelle, un soir,
Je me suis arrêté quelques instants pour voir
Le soleil se coucher derrière Notre-Dame. » (Théophile Gautier, Premières Poésies)

« L’horizon tout entier s’enveloppe dans l’ombre,
Et le soleil mourant, sur un ciel riche et sombre,
Ferme les branches d’or de son rouge éventail. » (José Maria de Heredia, Les Trophées)

« Une aube affaiblie
Verse par les champs
La mélancolie
Des soleils couchants. » (Paul Verlaine, Poèmes saturniens)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 922 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HEREDIA, José Maria (de) – Poésies (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Poésie


José Maria De Heredia

Une sélection de poèmes composés par José-Maria de Heredia (1842-1905), extraits du recueil Les Trophées.

Maris stella.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


L’oubli.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 19 800 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |