Livres audio gratuits pour 'Joseph Méry' :


MÉRY, Joseph – Trois Poèmes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Poésie


Jeu-d-echecs

Joseph Méry, connu sur notre site par 7 nouvelles, a aussi écrit quelques poésies ignorées et de registres variés dont :

Le Ballet des heures, gracieux poème à la gloire du temps qui passe :

« Les heures sont des fleurs l’une après l’autre écloses
Dans l’éternel hymen de la nuit et du jour ;
Il faut donc les cueillir comme on cueille les roses
Et ne les donner qu’à l’amour. »

Règle du jeu d’échecs, exposé didactique sur la marche des pièces :

« Puis la dame se place et garde sa couleur ;
Nul combattant du jeu ne l’égale en valeur :
Elle vole d’un bond de l’une à l’autre zone…
[...]
Huit modestes pions, soldats de même taille,
Gardent l’état-major sur un front de bataille ;
Un pas leur est permis ; un ou deux, jamais trois ;
Troupe vile immolée aux caprices des rois :
Ils ne prennent qu’en pointe ; et pourtant il arrive
Qu’un d’eux, soldat heureux, aborde l’autre rive. »

Ode à Marseille. Voyage marin imaginaire autour du monde où rien, en définitive, n’est aussi beau que le retour à Marseille, où le poète naquit en 1797 :

« Restons dans la Cité que tant d’azur couronne,
Qu’éclaire un beau soleil, que la mer environne :
Le rivage natal est un si doux lien !
Pourquoi, si tout ici surpasse notre envie,
De relais en relais tourmenter une vie ?
Pourquoi changer quand on est bien ? »

> Écouter un extrait : Le Ballet des heures.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 603 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉRY, Joseph – Un amour de séminaire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Un amour de séminaire

« Adrien fut irrésistiblement poussé par sa vocation vers l’état ecclésiastique ; il descendit du collège d’Henri IV, et, sans daigner traverser Paris, il courut s’enfermer dans ce calme et frais séminaire, qu’on aperçoit parmi des massifs d’arbres, après le village de Vaugirard. »

Or, un jour, à Versailles : « Ce trouble qui l’avait saisi était bien naturel dans le coeur du pauvre abbé : jamais il n’avait vu, sous un gracieux chapeau de paille, s’arrondir et rayonner une plus belle figure de jeune femme ; c’était l’éblouissante carnation de la santé heureuse et opulente, l’idéale expression de la vierge de sang noble, la vierge blonde, rose, veloutée, suave, créée pour Trianon et Versailles, comme Fontanges ou Montespan. »

Et Joseph Méry dans Un amour de séminaire nous décrit, d’un ton sérieux, les luttes intérieures de ce séminariste, désespérant de sa vocation, mais le sourire revient à la fin de l’histoire…

Un amour de séminaire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 563 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉRY, Joseph – Le Joueur d’échecs

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Essais


Joueurs d'échecs

Le Joueur d’échecs (1840), amusant comme La Pêche au lion est un mélange d’histoire (Philidor, M. de La Bourdonnay) et de fantaisie (Achille jouant aux échecs sous sa tente pendant la guerre de Troie).

« Le bonze joue aux échecs dans la pagode de Jagrenat ; l’esclave, porteur de palanquins, médite un mat contre un roi de caillou, sur un échiquier tracé dans la sable de la presqu’île du Gange ; l’évêque d’Islande charme le semestre nocturne de son hiver polaire avec les combinaisons du gambit du roi, et le début du capitaine Évans ; sous toutes les zones, les soixante-quatre cases du noble jeu consolent les ennuis du genre humain. »

PS : Il faudrait prononcer Échès, pluriel de Échek, comme Bœus pluriel de Bœuf, mais nous y avons renoncé. Que les puristes pardonnent !

Le Joueur d’échecs.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 490 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉRY, Joseph – La Pêche au lion

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


La Pêche au lion

Après les quatre récits humoristiques déjà lus de Joseph Méry, voici La Pêche au lion (1844), fantaisie aérienne un tantinet loufoque relatant les querelles d’un ménage anglais et d’un savant égyptologue italien, lors d’une expédition à la découverte des sources du Nil, à bord de l’étroite nacelle d’un aérostat relié à un dromadaire poursuivi, puis dévoré par un lion !!!

« Un jour M. Hogges lut dans un journal anglais la traduction d’un feuilleton des Débats, dans lequel notre célèbre compositeur, Hector Berlioz, qui est aussi un homme d’infiniment d’esprit et de style, indiquait un nouveau moyen de traverser les déserts sablonneux, sans être exposé aux vieux inconvénients de ce voyage. Il s’agissait de monter en aérostat suspendu et attelé à un dromadaire, attelé lui-même à un fellah. »

Et que faire dans une nacelle immobilisée à deux mille toises,dans les nuages,sinon jouer au jeu de l’écarté ou au jeu du divorce ?

La Pêche au lion.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 407 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉRY, Joseph – Héva

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 5h 30min | Genre : Romans


Héva

Très connu de son vivant (1798-1866), Joseph Méry est aujourd’hui enseveli dans l’oubli. Il mérite d’être ressuscité avec Héva, récit plus long que les trois déjà enregistrés. Cette histoire à décor indien, racontée avec humour, nous décrit les enchantements de la passion amoureuse, les vertus de l’amitié et nous fait assister à une terrible lutte avec les tigres du Bengale… On croirait lire un texte de l’auteur de Salammbô.

« Les tigres blessés marchaient avec effort vers un buisson de nopals, s’y abritaient comme dans une ambulance, allongeaient leurs grands corps, et, déposant de leurs lèvres sur leur griffe droite une salive mêlée d’écume rougie, ils lavaient la plaie vive de leurs mufles et de leurs fronts.

D’autres, les plus intraitables sans doute, avalaient des lambeaux de bœuf, se désaltéraient dans une mare de sang, et, répondant par un cri rauque à chaque coup de carabine mal ajusté, ils s’acheminaient encore, quoique rassasiés, sur leur proie à demi dévorée ; et les deux griffes antérieures plongeant au cou d’un taureau.

Les dents aux cornes, le dos convulsif, le poil hérissé, ils traînaient sur l’herbe ce reste de festin, comme des convives prévoyants qui, surpris par des éclats de foudre, au milieu d’un repas en plein air, emportent chez eux les viandes pour les besoins du lendemain. »

> Écouter un extrait : 01. Le festin ; La chasse.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 499 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉRY, Joseph – La Chasse au châstre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Chastre

La Chasse au châstre est le titre d’une nouvelle et d’une pièce de théâtre d’Alexandre Dumas (1850). C’est le récit divertissant et haut en couleurs d’un chasseur marseillais (qui n’est pas sans annoncer Tartarin de Tarascon (1872)) à la poursuite d’un « oiseau rare », le châstre, qui le mène de Nice à Rome.

En fait, cette histoire avait été relatée à Dumas, partant alors pour l’Italie, par Joseph Méry lui-même qui écrivit « sa » Chasse au châstre pendant le long séjour de Dumas en Italie. Notre auteur dit très modestement à la fin de sa préface ici publiée : « Dumas ne connaissait pas ma Chasse au châstre de la Revue de Paris ; si j’avais cru qu’il écrirait un jour la sienne, la mienne n’aurait jamais paru. »

C’eût été dommage, comme le prouve cette nouvelle très spirituellement racontée.
« La chasse du Midi est bien différente de celle du Nord. Dans nos contrées, ce n’est pas le chasseur qui manque, c’est le gibier. Il n’y a point de gibier. Tout Marseillais en état de porter les armes est chasseur de droit : il a un fusil et un carnier.
Voici comment la chasse se fait.
Le chasseur se lève à trois heures du matin, fait une ou deux lieues, et arrive avec une cargaison de cages à sa cabane, nommée poste. Il accroche aux arbres ses cages pleines d’oiseaux, qui ont fait vœu de silence ; il s’enferme dans son poste, charge son fusil, regarde les étoiles, médite, se promène pour secouer le froid, mâche des feuilles de pin, respire les parfums de la colline, assiste au lever de l’aube, de l’aurore, du soleil et du vent ; contemple la mer, maudit les nuages, soupire après la bise du Nord, fait un croquis de paysage, et à dix heures il rentre en ville, heureux et riant : il a chassé. »

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 370 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MERY, Joseph – Un chat, deux chiens, une perruche, un nuage d’hirondelles

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Perruche verte

Joseph Méry (1787-1866) a publié 69 ouvrages en prose ou en vers, dont certains en trois ou quatre volumes. Un Chinois à Paris est sur notre site, écrit avec le même genre d’humour que Un chat, deux chiens, une perruche, un nuage d’hirondelles qui nous raconte et nous explique l’odyssée d’une perruche verte, en se servant de trois autres témoignages « animaliers ». C’est une histoire vraie : « Si nous n’avions, comme garants de notre récit, tous les habitants d’un village voisin, nous n’oserions écrire la suite de cette histoire ; d’ailleurs, il y a des péripéties qu’il est impossible d’inventer, si le hasard ne les invente pas. Aucun mensonge de fabuliste ne se glisse dans notre récit. Jamais histoire ne mérita mieux son nom. »

« J’aime beaucoup les perruches, et malheureusement mon affection pour ces oiseaux est intéressée. Au fort de l’hiver de Paris, je me dis, comme consolation, en regardant ces oiseaux indiens :
- Ils vivent ici par dix degrés de froid, donc je puis y vivre.
Mon affection est d’un égoïsme révoltant. Il y a, d’ailleurs, beaucoup d’affections comme celle-là, et dans lesquelles les perruches n’entrent pour rien. »

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 567 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉRY, Joseph – Un Chinois à Paris

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Nouvelles


Mery

Joseph Méry (1797-1866), journaliste, romancier, poète, auteur dramatique et librettiste est aujourd’hui bien oublié. Cet ami de Balzac, Hugo, Gautier, Nerval et Dumas était pourtant fort apprécié et très prolifique…

Les amateurs d’Alphonse Allais, de Twain ou de Mac Nab aimeront l’humour de ces tribulations parisiennes d’un docteur Chinois, piégé par une danseuse de ballet.

« À Paris, chaque maison est gouvernée par un tyran, nommé portier ou concierge. Il y a vingt mille portiers qui désolent un million d’habitants et leur font passer une vie bien dure. De temps en temps, Paris fait une révolution pour renverser quelque bon diable qu’on nomme un roi, mais Paris n’a jamais renversé les vingt mille portiers. »

Un Chinois à Paris.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 251 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |