Livres audio gratuits pour 'Louis Léger' :


LÉGER, Louis – Contes populaires slaves (Troisième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Contes


Le Petit Poucet russe, illustré par Philipp Grot Johann (1893)

Quatre Contes populaires slaves réunis et traduits par Louis Léger (1843-1923) :

- deux bohèmes : La Montre enchantée et Long, Large et Clairvoyant
« Il y avait une fois un roi, et il était vieux, et il n’avait qu’un seul fils. Une fois il appela ce fils auprès de lui et lui dit :
- Mon cher fils, tu sais bien que je suis déjà vieux et que le soleil ne luira plus longtemps sur ma tête ; avant de mourir, je voudrais bien voir ma future belle-fille, ta femme. Marie-toi, mon fils.
Le prince répondit :
- Je voudrais bien, mon père, faire ta volonté ; mais je ne connais pas de fiancée.
Le vieux roi tira de sa poche une clef d’or et la donna à son fils : – Va-t’en là-haut, tout au haut de la tour ; regarde autour de toi, et tu me diras quelle est celle que tu choisis. »

- un russe : Le Petit Poucet russe
Note : Le personnage du Petit Poucet défraie quantité de légendes de tous les pays d’Europe, et se retrouve aussi bien sur les bords du Rhin que dans les pays scandinaves et chez les Slaves.

- et un polonais : La Danse du Diable

écrits pour les enfants… et ceux qui veulent le redevenir quelques instants.

> Écouter un extrait : La Montre enchantée, Conte bohème.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 827 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LÉGER, Louis – Contes populaires slaves (Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Contes


Matorin Nikolay Vasilyevich - Snégourotchka (La Fille des neiges)

Cette deuxième sélection des Contes populaires slaves comprend :

- Le Langage des animaux, conte bulgare
- La Paresse punie, conte bulgare
- Le Cheveu merveilleux, conte serbe
- Blanche-Neige, conte russe
- La Misère, conte polonais
- Le Bâton enchanté, conte bohème

Le merveilleux abonde dans tous ces récits ; ainsi dans Blanche-Neige :

Ivan et Marie n’ont jamais pu avoir d’enfant. À la manière des gamins, ils s’amusent à faire, non pas un bonhomme, mais une fille de neige.

« Ils avaient fait le nez, le menton ; ils firent deux trous pour les yeux et Ivan dessina les lèvres ; à peine les avait-il faites qu’une chaude haleine en sortit. Ivan retire précipitamment les mains ; il regarde… les yeux de l’enfant se bombent ; ils lancent des regards de colombe ; les lèvres se colorent comme des framboises et sourient.— Qu’est-ce donc, Seigneur ? n’est-ce pas quelque tentation ? s’écrie Ivan en faisant le signe de la croix
L’enfant de neige penche sa tête comme un être vivant ; il remue ses petits bras et ses petites jambes dans la neige comme un être vivant.
— Ah ! Ivan ! Ivan ! s’écria Marie tremblante de joie ; voici que Dieu nous donne un enfant.
Et elle se jette sur Blanche-Neige (c’est son nom) et la couvre de baisers ; la neige tombe du corps de Blanche-Neige comme la pellicule d’un œuf : une jeune fille se jette dans les bras de Marie. »

C’est dire que ces lectures conviennent aux lecteurs de sept à cent sept ans

> Écouter un extrait : 01. Le Langage des animaux.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 528 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LÉGER, Louis – Contes populaires slaves (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Contes


Zora

Louis Léger (1843-1923) est un universitaire français spécialiste des langues et civilisations slaves. Il fut élu membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1900.
Il n’est pas l’auteur, mais le rassembleur et le traducteur de trente-trois Contes populaires slaves croates, serbes, petit-russiens, polonais, dalmates, russes, slovaques, bohèmes et bulgares.

Peut-être serez-vous sensibles à la différence des cinq contes choisis avec nos contes occidentaux, mais elle n’est pas flagrante.

Le bref conte croate sur l’origine de l’homme né de la sudation divine, très symbolique, est assez surprenant et vaut d’être connu :

« Au commencement, il n’y avait rien que Dieu ; or Dieu dormait et rêvait. Ce sommeil dura des siècles. Le moment fixé pour son réveil arriva. Il s’éveilla brusquement, regarda autour de lui, et chacun de ses regards créa une étoile. Dieu s’étonna et se mit à voyager pour voir ce que ses yeux avaient créé. Il voyagea ; il voyagea, sans terme et sans fin. Il arriva à notre terre ; mais il était déjà las ; la sueur lui dégouttait du front. Une goutte de sueur tomba sur la terre ; cette goutte s’anima et ce fut le premier homme.
Ainsi l’homme est né de Dieu ; mais il n’a pas été créé pour le plaisir, il est né de la sueur divine, et, dès l’origine, il a été destiné à peiner et à travailler. »

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 540 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |