Livres audio gratuits pour 'Louise Colet' :


COLET, Louise – Enfances célèbres : Agrippa d’Aubigné (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 18min | Genre : Biographies


Agrippa d'Aubigné

Théodore-Agrippa d’Aubigné naquit à Saint-Maury, près de Pons, en Saintonge, le 8 février 1550, d’une famille très ancienne, qui avait embrassé la réforme des calvinistes. Sa mère mourut en le mettant au monde, ce qui lui fit donner le nom d’Agrippa, ægre partus (né difficilement) ; il reçut de son père une forte et savante éducation ; à six ans, il lisait déjà le latin, le grec et l’hébreu…

Extrait :
«  – Dis-moi, mon enfant : quand et comment as-tu vu ta mère ?

- Je l’ai vue, répondit l’enfant avec émotion et gravité, depuis le jour où j’ai commencé à penser, et toujours elle m’est apparue sous la même forme, belle, grande, douce, toute blanche ; elle venait la nuit frôler de ses vêtements les rideaux de mon lit ; elle me donnait des baisers ; sa bouche était froide et me brûlait pourtant. Il y a trois mois, quand je commençai ma traduction de Platon, elle m’apparut toute souriante ; je n’entendais pas sa voix, aucune parole ne s’échappait de ses lèvres, et cependant je sentais dans mon esprit qu’elle me disait : « Travaille, mon cher fils, console ton père de ma mort, toi qui l’as involontairement causée ; sois l’honneur de notre maison ; nos jours sont rapides, ne perds pas ceux de l’enfance dans les jeux ; travaille, ta mère te regarde et s’en réjouira. » Elle s’éloigna en me parlant encore des yeux, puis sembla disparaître dans la brume du matin, qui montait devant ma fenêtre. Depuis ce jour, mon père, le travail me devint si facile qu’il me semblait que l’esprit de ma mère, qui fut, m’avez-vous dit, si orné et si grand, s’était placé en moi et pénétrait ce qu’un enfant ne peut comprendre encore ; c’est ainsi que j’ai traduit ce dialogue de Platon ; l’intelligence maternelle me le dictait. Comment aurais-je pu, sans cela, en comprendre le sens, en deviner les beautés ? C’est donc le portrait de ma mère qu’il faut placer en tête de ce Dialogue. »

Agrippa d’Aubigné (Version 2).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 399 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Enfances célèbres : Jean Bart

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 17min | Genre : Biographies


Jean Bart

Jean Bart naquit à Dunkerque en 1651 : il était fils d’un pêcheur corsaire. Louis XIV se plut à l’honorer au milieu de sa cour et le nomma chef d’escadre. Jean Bart justifia la confiance du roi. Trente-deux vaisseaux de guerre anglais et hollandais bloquaient le port de Dunkerque en 1692. Jean Bart en sortit avec sept frégates, et dès le lendemain s’empara de quatre navires anglais richement armés qui faisaient voile vers la Russie…

Illustration : Jean-Baptiste Mauzaisse, Jean Bart en uniforme.

Jean Bart.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 891 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Enfances célèbres : Charles Linné

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 27min | Genre : Biographies


Charles Linné

Linné (Charles Linnæus), le plus grand naturaliste du dix-huitième siècle, naquit le 24 mai 1707 dans le village de Roeshult en Suède ; il était fils du pasteur de ce village, qui voulait aussi en faire un ministre, et l’envoya à l’âge de dix ans dans la petite ville de Vixioe pour y suivre l’école latine…

Illustration : Alexandre Roslin, Portrait de Charles Linné (1775).

Charles Linné.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 849 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Enfances célèbres : Benjamin Franklin

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 24min | Genre : Biographies


Benjamin Franklin

Benjamin Franklin est un des hommes qui ont le plus contribué à la civilisation et à l’émancipation de l’Amérique. Il naquit à Boston, dans la Nouvelle-Angleterre, en 1707, d’une famille pauvre et nombreuse…

Illustration : Portrait de Benjamin Franklin par David Martin (1737-1797).

Enfances célèbres : Benjamin Franklin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 136 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Enfances célèbres : Pic de la Mirandole

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 21min | Genre : Biographies


Paul Delaroche - L'Enfance de Pic de la Mirandole

Jean Pic de La Mirandole, enfant célèbre et savant universel, descendait de François Pic de La Mirandole, qui fut podestat de Modène, en 1312, et chef du parti gibelin. Il naquit à la Mirandole, en 1463…

Illustration : Paul Delaroche, L’Enfance de Pic de la Mirandole (1842).

Notice.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 067 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Enfances célèbres : Agrippa d’Aubigné

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Biographies


Agrippa d'Aubigné danse devant le bûcher où l'on va le jeter

Enfances célèbres est une étude biographique de « petits génies » due à Louise Colet dont nous avons publié Pascal et ses sœurs et Mozart.

Agrippa d’Aubigné, très jeune, traduisait Platon et se montra dès son enfance et poète et doué d’un génie militaire digne de celui de son père Huguenot qui mourut dans ses bras pendant les guerres de religion.

« Et là, en face du ciel, à la voix des canons qui grondaient sur ce mort sacré dont l’œil le regardait encore, il fit un serment d’héroïsme qu’il tint glorieusement. Cet enfant devint le compagnon de guerre d’Henri IV, et lui aida à reconquérir son royaume. » »

Agrippa d’Aubigné.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 442 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Qui est-elle ?

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Fleury François Richard - L'Atelier du peintre

Dialogue du narrateur et de la comtesse :

« Vous avez connu G… ? me dit-elle en tournant la tête vers moi.
- Il fut mon meilleur ami.
- G… était notre plus grand peintre, reprit la comtesse ; quel malheur que la mort l’ait frappé si jeune ! C’est sa mauvaise conduite qui l’a tué, ajouta-t-elle avec une sorte d’amertume.
- Vous êtes froide et fière, lui dis-je, cela vous rend injuste envers mon ami.
- Nierez-vous qu’il soit mort des suites de ses mauvaises passions ?
- Il est mort pour avoir ressenti une passion trop pure. »

Qui est-elle ? est, racontée par son « meilleur ami » sculpteur, la vérité sur la vie et la mort du grand peintre G., alias Emmanuel, victime de sa passion, cachée à tous, pour « elle » alias Dolorosa.

Nous n’en saurons pas plus sur l’identité de ces deux êtres par ce récit sobre et émouvant de la grande poétesse Louise Colet (1810-1876) où sont analysés à la fois l’amitié, l’amour de l’Art et la passion :

« « Montrez-moi son portrait, et je m’engage à découvrir son nom ? » me dit la comtesse avec insistance et d’un accent plus railleur qu’attendri. – Non, répliquai-je, j’aime mieux l’ignorer, que de livrer à l’ironie du monde une passion sanctifiée par la mort. »

Qui est-elle ?

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 735 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Diane – Paris – Mon livre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Poésie


Diane

Grande poétesse et grande amoureuse (voir le billet consacré à Yolande), Louise Colet (1810-1876) écrivit quelques textes en prose, Diane, par exemple, « fragment d’un roman inédit » qui nous montre que l’amour est plus fort que la mort.

« Perdue dans une sorte d’aspiration extatique, elle avait oublié jusqu’au lieu où elle se trouvait (cimetière du Père Lachaise) ; elle semblait se dérober par degrés aux sensations physiques : le froid l’avait insensiblement engourdie ; elle était pâle, glacée et immobile comme si la mort se fût emparée d’elle. Les images flottantes qui traversaient sa pensée luttaient seules contre l’anéantissement de son être ; il lui semblait que son âme se détachait de son corps, attirée doucement vers l’âme souriante de sa grand’mère, et qu’elle traversait des régions où régnaient une paix et une mansuétude inconnues ici-bas. »

La description de Paris, extrait de Penserosa (1837), annonce Baudelaire, 20 ans avant Les Fleurs du mal.

Mon livre revendique son droit de militante féministe d’invectiver son temps :

« Commen ? la Liberté déchaîne ses colères ;
Partout, contre l’effort des erreurs séculaires,
La Vérité combat pour s’ouvrir un chemin ;
Et je ne prendrais pas parti dans ce grand drame ?
Quoi! ce cœur qui bat là, pour être un cœur de femme
En est-il moins un cœur humain ? »

> Écouter un extrait : Diane.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 004 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Louise Colet :


12>