Livres audio gratuits pour 'Louise Colet' :


COLET, Louise – Enfances célèbres : Agrippa d’Aubigné

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Biographies


Agrippa d'Aubigné danse devant le bûcher où l'on va le jeter

Enfances célèbres est une étude biographique de « petits génies » due à Louise Colet dont nous avons publié Pascal et ses sœurs et Mozart.

Agrippa d’Aubigné, très jeune, traduisait Platon et se montra dès son enfance et poète et doué d’un génie militaire digne de celui de son père Huguenot qui mourut dans ses bras pendant les guerres de religion.

« Et là, en face du ciel, à la voix des canons qui grondaient sur ce mort sacré dont l’œil le regardait encore, il fit un serment d’héroïsme qu’il tint glorieusement. Cet enfant devint le compagnon de guerre d’Henri IV, et lui aida à reconquérir son royaume. » »

Agrippa d’Aubigné.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 114 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Qui est-elle ?

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Fleury François Richard - L'Atelier du peintre

Dialogue du narrateur et de la comtesse :

« Vous avez connu G… ? me dit-elle en tournant la tête vers moi.
- Il fut mon meilleur ami.
- G… était notre plus grand peintre, reprit la comtesse ; quel malheur que la mort l’ait frappé si jeune ! C’est sa mauvaise conduite qui l’a tué, ajouta-t-elle avec une sorte d’amertume.
- Vous êtes froide et fière, lui dis-je, cela vous rend injuste envers mon ami.
- Nierez-vous qu’il soit mort des suites de ses mauvaises passions ?
- Il est mort pour avoir ressenti une passion trop pure. »

Qui est-elle ? est, racontée par son « meilleur ami » sculpteur, la vérité sur la vie et la mort du grand peintre G., alias Emmanuel, victime de sa passion, cachée à tous, pour « elle » alias Dolorosa.

Nous n’en saurons pas plus sur l’identité de ces deux êtres par ce récit sobre et émouvant de la grande poétesse Louise Colet (1810-1876) où sont analysés à la fois l’amitié, l’amour de l’Art et la passion :

« « Montrez-moi son portrait, et je m’engage à découvrir son nom ? » me dit la comtesse avec insistance et d’un accent plus railleur qu’attendri. – Non, répliquai-je, j’aime mieux l’ignorer, que de livrer à l’ironie du monde une passion sanctifiée par la mort. »

Qui est-elle ?

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 488 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Diane – Paris – Mon livre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Poésie


Diane

Grande poétesse et grande amoureuse (voir le billet consacré à Yolande), Louise Colet (1810-1876) écrivit quelques textes en prose, Diane, par exemple, « fragment d’un roman inédit » qui nous montre que l’amour est plus fort que la mort.

« Perdue dans une sorte d’aspiration extatique, elle avait oublié jusqu’au lieu où elle se trouvait (cimetière du Père Lachaise) ; elle semblait se dérober par degrés aux sensations physiques : le froid l’avait insensiblement engourdie ; elle était pâle, glacée et immobile comme si la mort se fût emparée d’elle. Les images flottantes qui traversaient sa pensée luttaient seules contre l’anéantissement de son être ; il lui semblait que son âme se détachait de son corps, attirée doucement vers l’âme souriante de sa grand’mère, et qu’elle traversait des régions où régnaient une paix et une mansuétude inconnues ici-bas. »

La description de Paris, extrait de Penserosa (1837), annonce Baudelaire, 20 ans avant Les Fleurs du mal.

Mon livre revendique son droit de militante féministe d’invectiver son temps :

« Commen ? la Liberté déchaîne ses colères ;
Partout, contre l’effort des erreurs séculaires,
La Vérité combat pour s’ouvrir un chemin ;
Et je ne prendrais pas parti dans ce grand drame ?
Quoi! ce cœur qui bat là, pour être un cœur de femme
En est-il moins un cœur humain ? »

> Écouter un extrait : Diane.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 729 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Enfances célèbres : Pascal et ses sœurs

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Biographies


Pascal enfant

Des Enfances célèbres de Louise Colet, voici, réunies, après celle de Mozart, celles de Blaise Pascal et de ses deux sœurs.

« Sa sœur Jaqueline fut douée comme lui (Blaise) d’un esprit merveilleusement précoce ; leurs visages se ressemblaient ; elle avait de son frère le front élevé, l’œil éclatant, le nez arqué, la mine fière. Quand Jacqueline eut huit ans et qu’il en eut dix, c’étaient deux enfants dont la beauté captivait et dont l’esprit inattendu et original était un sujet d’étonnement pour tout le monde. Entraîné vers les sciences, le jeune Pascal suppliait son père de l’initier à ces merveilleux mystères qu’il rêvait. Mais son père résistait, craignant que cette étude ne le détournât de celle des langues. »

Pascal et ses sœurs.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 520 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Enfances célèbres : Mozart

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Biographies


Mozart à treize ans

La poétesse Louise Colet a publié en 1862 Enfances célèbres. Dans la liste des enfants doués (Amyot, d’Aubigné, Gassendi, Pascal, Jean Bart, Rameau, etc), elle consacre un chapitre à la jeunesse de Mozart lorsqu’il transcrivit de mémoire le Miserere d’Allegri.Il faut savoir que cette œuvre, composée vers 1630, était chantée dans la Chapelle Sixtine, pendant la Semaine Sainte et uniquement en ce lieu et à cette occasion, devant le Pape et les cardinaux agenouillés ; le Vatican avait interdit de la reproduire ou de la diffuser afin d’en préserver le caractère unique. La transcrire ou la jouer ailleurs qu’en ces lieux était puni d’excommunication. Alors qu’il visitait Rome, avec son père, Mozart eut la chance de pouvoir écouter ce Miserere. Le soir même, il retranscrivait le morceau de mémoire. Le Miserere obtenu fut publié en 1771 à Londres et l’interdiction papale levée.

Mozart.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 694 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – Yolande

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Louise Colet

Louise Colet (1810-1876), poétesse, lauréate du prix de l’Académie française, a fréquenté Victor Hugo et a été la maîtresse de Victor Cousin, d’Alfred de Vigny, d’Alfred de Musset (mais oui ! ) et de Gustave Flaubert avec qui elle entretint une importante correspondance parfois orageuse.

Yolande est une gentille nouvelle romantique qui commence ainsi :
« Il est des femmes qui pensent tard, la pensée n’est éveillée en elles que par le sentiment ; elles ne manquent pas d’esprit, mais leur esprit vient du cœur ; avant d’avoir aimé elles n’ont que des idées vagues, leurs désirs sont sans volonté ; l’amour, la passion peut seule leur faire comprendre qu’elles ont un libre arbitre.
Telle était Yolande de Rocmartine, une des plus nobles jeunes filles de la Provence, cette vieille terre de la grande aristocratie. »

Yolande.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 970 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |