Livres audio gratuits pour 'Maurice Talmeyr' :


TALMEYR, Maurice – La Philosophie du paysage – Au-delà

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Philosophie


Gustave Doré - Paysage de montagne (ca. 1870)

La prose de Maurice Talmeyr (1856-1931), romancier, journaliste et dramaturge, même quand il aborde des sujets difficiles et philosophiques, est toujours claire et fluide comme le prouvent La Philosophie du paysage et Au-delà, deux Causeries parues en 1892.

La Philosophie du paysage : Sur la peinture
« Si certains paysages par trop somptueux ne semblent pas matière à œuvres d’art, n’est-ce pas ainsi, le plus souvent, en dehors même d’autres raisons, parce qu’ils ne sont pas humains ? »

Au-delà : Sur la religion
« Il est absurde de croire à ce qui n’est ni compris, ni connu, ni prouvé, lorsque nous pouvons prouver, connaître et comprendre, mais là où nous ne pouvons ni comprendre, ni connaître, ni prouver, et où éclate, cependant, un fait supérieur et absolu, je veux dire le mystère qui nous enveloppe et nous engendre ! Les deux cas sont contraires, essentiellement contraires, et s’il y a une absurdité, c’est de raisonner par analogie là où l’analogie est absurde. »

Illustration : Gustave Doré, Paysage de montagne (ca. 1870).

La Philosophie du paysage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 055 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TALMEYR, Maurice – Pour faire un chef-d’oeuvre

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10min | Genre : Essais


Pour faire un chef d oeuvre.gif

Partant de la correspondance de Flaubert et sa Madame Bovary, Maurice Talmeyr (1850-1931) propose cette « causerie » qu’il a fait paraître dans La Revue hebdomadaire en 1892.

Le début : « Quand on est dans la première condition voulue pour faire un chef-d’œuvre, autrement dit, quand on en est capable, dans quel cas est-on le mieux placé pour le faire ? Faut-il avoir la grande autorité et la grande foi en soi-même que donne une célébrité exceptionnelle ? Un peu d’obscurité, de doute et de modestie, une certaine gaucherie, mais aussi une certaine virginité de talent sont-ils préférables ? J’ai été hanté de cette préoccupation, parfaitement oiseuse et désintéressée, en lisant l’admirable correspondance de Flaubert. On y voit naître Madame Bovary au milieu de transes, d’inquiétudes, de peurs et de pudeurs si charmantes, et l’auteur engendre son livre dans un si pur oubli de la réclame, si loin de la notoriété, qu’on se demande si tout chef-d’œuvre ne doit pas se procréer ainsi, pudiquement et mystérieusement. »

Pour faire un chef-d’œuvre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 143 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |