Livres audio gratuits pour 'Petrus Borel' :


BOREL, Petrus – Dina, la belle Juive

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 40min | Genre : Nouvelles


Dina, la belle Juive

Le « frénétique » et révolté Petrus Borel ne pouvait pas rester indifférent aux manifestations antisémites dont il était témoin vers 1840. Dans la douloureuse histoire Dina, la belle Juive, extraite des Contes immoraux, il ne grandit pas le notaire ni le père, soi-disant chrétien, du jeune noble amoureux de la « juiferesse » Dina !

« Cette heureuse enfant ne savait pas que la société pervertit tout, que le fanatisme de la possession et de la religion endurcit et donne la soif du sang ; que l’homme bon dans l’état naturel, civilisé devient soldat, propriétaire, prêtre, juge, bourreau ; elle ignorait que pendant son bas âge, son aïeul avait été rôti en place de Grève à Paris, et que bien avant, pour éviter la mort, son père, accusé de magie, s’était enfui de cette cité imbue de sang humain. »

De quoi réfléchir sur l’intolérance humaine…

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 065 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOREL, Pétrus – L’Obélisque de Louqsor

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Arts


Érection de l'Obélisque de Louqsor, le 25 octobre 1836

Les Parisiens ont attendu avec impatience, pendant trois ans, que l’Obélisque de Louxor, après un voyage de sept ans (1829-1836), se dresse enfin sur la place de la Concorde. On est étonné de ce pamphlet de Pétrus Borel dénonçant le pillage des sites archéologiques et le transport de l’obélisque jusqu’à Paris. Mais ce serait mal connaître ce représentant du frénétisme qui se plaît à s’insurger contre les idées… et les coutumes reçues…

« N’était-ce donc pas assez de détruire et de laisser détruire dans Paris, comme dans toute la France, les monuments que nous ont légués nos ancêtres ? N’était-ce donc pas assez d’avoir laissé abattre l’église Saint-Côme et Saint-Damien et la chapelle du collège de Cluny ? N’était-ce donc pas assez d’avoir laissé s’établir un mauvais lieu dans Saint-Benoît, d’avoir promis au marteau le collège de Montaigu, d’avoir soupiré après la démolition de la Sainte-Chapelle de Vincennes, d’avoir fait des jardinets et des rigoles en travers de la majestueuse composition de Le Nôtre, et d’avoir rapetassé les Tuileries. [...] N’était-ce donc pas assez de tous ces attentats ?… Fallait-il encore que la dévastation étendît ses ravages jusqu’aux rives du Nil ? [...]
Hélas ! messieurs, je vous en demande bien pardon ; mais je ne puis sympathiser avec vous à ce point. Mon cœur n’est pas assez vaste, ni assez élastique pour étendre aussi loin son amour et ses affections. Votre Ramsès ou Rhamessès III, quinzième roi de la dix-huitième dynastie, était sans doute un fort bon homme (il ne faut jamais mal parler des absents) ; mais, pour moi, sincèrement, lui et sa grande borne sont fort peu de chose. » (L’Obélisque de Louqsor)

Une belle et ardente plaidoirie sur la préservation des monuments, même si certains arguments de Borel sont discutables…

Illustration : Théodore Jung, Érection de l’Obélisque de Louqsor, le 25 octobre 1836.

L’Obélisque de Louqsor.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 005 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOREL, Petrus – La Nonne de Penaranda

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 47min | Genre : Nouvelles


Giuseppe Molteni - La Signora di Monza

Curieuse rencontre littéraire de deux nouvelles traitant le même sujet avec, naturellement, des styles différents, qu’il faut lire ou écouter l’une après l’autre.

La Guérite de la religieuse, ou La Vestale prévaricatrice de J.P.R. Cuisin (1820) et cette histoire douloureuse de Petrus Borel écrite en 1842, La Nonne de Penaranda.

Les deux nouvelles ont pour cadre un couvent de Salamanque, pour personnages principaux un colonel et un général, et deux religieuses sans vocation véritable, et se terminent de façon identique. La source est évidemment la même et il est très intéressant pour les spectateurs que nous sommes de voir les modifications apportées par les deux auteurs au canevas initial.

La Nonne de Penaranda.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 003 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOREL, Petrus – Don Andrea Vésalius, l’anatomiste

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Contes


Don Andrea Vésalius, l'anatomiste

Le goût de Petrus Borel pour les scènes violentes et pour le macabre s’affirme, de nouveau, dans ce récit des Contes immoraux (1833), dont sont également extraits Jaquez Barraou, le charpentier et L’Accusateur.

Don Andrea Vésalius, l’anatomiste met en scène un vieillard flamand qui pratique la dissection et a contre lui toute la population de Madrid qui le traite de meurtrier, de sorcier ou de nécromant. Sa cruauté envers sa jeune épouse qu’il sait infidèle commencera dès le lendemain de ses noces… et peut choquer les âmes sensibles.
Un des chapitres, d’ailleurs, est intitulé Quod legi non potest (« ce qui ne peut être lu »).
Vésalius serait mort le 15 octobre 1564.

L’Anatomiste.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 489 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOREL, Petrus – Jaquez Barraou, le charpentier

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Jaquez Barraou, le charpentier

Extrait des Contes immoraux, comme L’Accusateur, Jaquez Barraou le charpentier, histoire de jalousie finissant en tragédie à la façon d’Othello, se passe à La Havane.

De l’auteur (1809-1859), Baudelaire disait : « Pétrus Borel, ou Champavert le Lycanthrope, auteur de Rhapsodies, de Contes immoraux et de Madame Putiphar, fut une des étoiles du sombre ciel romantique. […] Sans Pétrus Borel, il y aurait une lacune dans le Romantisme. »

Jaquez Barraou, le charpentier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 711 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOREL, Pétrus – Le Gniaffe – Gottfried Wolfgang

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 25min | Genre : Nouvelles


Le gniaffe

Petrus Borel publie en 1841 Le Gniaffe dans le tome IV des Français peints par eux-mêmes. Il nous avertit modestement : « En voici bien long sur un sujet bien fade et bien roturier… », mais, pour nous, ces portraits de gniaffes, aujourd’hui disparus, ont un grand intérêt historique et la verve de Borel compense la « fadeur » du sujet.
« Il y a en ce moment à Paris quarante mille ouvriers gniaffes (la plupart Lorrains, Barrois, Alsaciens ou Allemands de nation) et six mille maîtres… Nous avons préféré pour le titre de cet article le mot gniaffe à tout autre, parce que c’est le cordonnier gniaffe surtout que nous nous sommes proposé de peindre ; puis aussi parce que le mot gniaffe, comme tout ce qui s’est greffé sur l’argot, nous a semblé plus populaire et plus expressif. L’étymologie d’ailleurs en est brillante ; ainsi que la plus grande partie du jargon des voleurs, ce terme est d’origine hellénique, et vient du mot grec γυαφεύς, cardeur ou peigneur, et dérisoirement racleur ou gniaffe, forme de γυάφω, racler (anglais to gnaw ronger), c’est-à-dire racleur ou ratisseur de vieux cuir. »
S’il ne se passe rien dans Le Gniaffe, en revanche la vie de Gottfried Wolfgang, jeune étudiant allemand, présent à Paris au temps où la guillotine tranchait les têtes Place de Grève, est fort mouvementée : « La fin si cruelle de ce jeune étranger qui comme tant d’autres avait rêvé sans doute une mort bien douce après une carrière pleine de gloire et de félicité… cette douleur si isolée, si obscure, que les flots de la mer où elle était allée s’éteindre en connaissaient seuls le secret, m’avaient touché vivement. »

Le Gniaffe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 145 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOREL, Petrus – Le Trésor de la caverne d’Arcueil

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h | Genre : Romans


Le Trésor de la caverne d'Arcueil

« Au commencement du siècle dernier, il y avait à la Bastille un jeune homme qui se disait Hollandais…
Chaque fois que ses compagnons de captivité le questionnaient sur la cause de son incarcération, ce mystérieux personnage ne leur répondait que par le récit bizarre qui va suivre.
A la faveur d’une fable, voulait-il cacher le véritable motif de son emprisonnement ? Une longue et cruelle détention avait-elle aliéné son esprit ? Disait-il vrai, bien que la chose fût peu vraisemblable, ou cette aventure n’était-elle qu’une imagination de sa tête égarée ? — On ne sait ; — je l’ignore, — et sans doute on l’ignorera toujours. »

Ainsi commence Le Trésor de la caverne d’Arcueil (1843), roman de Petrus Borel de qui Baudelaire disait : « Pétrus Borel, ou Champavert le Lycanthrope, auteur de Rhapsodies, de Contes immoraux et de Madame Putiphar, fut une des étoiles du sombre ciel romantique. [...] Sans Pétrus Borel, il y aurait une lacune dans le Romantisme. »

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 258 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOREL, Pétrus – L’Accusateur

Donneuse de voix : Laetitia | Durée : 53min | Genre : Nouvelles


Camille Claudel - L Implorante

Extraite du recueil Contes immoraux, cette nouvelle met en scène une procureur concupiscent dans un style cynique et flamboyant.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 700 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Petrus Borel :


12>