Livres audio gratuits pour 'René Depasse' :


LAMOTTE, Émilie – Lettre sur la beauté, l’amour, la vie, l’inconstance et autres sujets

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Philosophie


L'Amour libre

Émilie Lamotte (1876-1909) est une conférencière et pédagogue, militante anarchiste et néo-malthusienne.
Elle donne des conférences à l’occasion desquelles elle dénonce l’enseignement confessionnel comme l’enseignement laïque, dont elle estime qu’ils sont tous deux sources d’aliénation de l’enfant.

Quelques titres de ses ouvrages : La Limitation des naissances. Moyens d’éviter les grandes familles, L’Éducation rationnelle de l’enfance.

Lettre sur la beauté, l’amour, la vie, l’inconstance et autres sujets était adressée à un anarchiste qui défendait l’idée de la pluralité en amour, ou des amours simultanées.

« La beauté, ce n’est pas ceci ou cela : une taille élevée ou des cheveux blonds, des yeux larges ou des mains étroites, la force de l’âge ou l’adolescence, la tristesse ou la gaîté. C’est une harmonie. Pas plus, pas moins. Et ça ne se fabrique pas. Le malheureux qui, ayant un idéal, en cherche les morceaux épars dans la nature, se charge d’un travail inutile pour un affreux résultat et ne comprend pas la vie. »

Lettre sur la beauté, l’amour, la vie, l’inconstance et autres sujets.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 852 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Le Sortilège – Rien de plus trompeur que la mine

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Contes


Giotto

Le Sortilège, ou Le Pourceau de Calandrin (Journée VIII, Nouvelle 06)

« Il me suffira de vous dire que le crédule Calandrin avait dans le voisinage de Florence une petite maison de campagne, le seul bien que sa femme lui eût apporté en dot. Entre autres choses, il retirait tous les ans de cette espèce de métairie un cochon gras, qu’il était dans l’usage d’aller tuer et saler dans le mois de décembre. Sa femme l’y accompagnait ordinairement. »

Rien de plus trompeur que la mine (Journée VI, Nouvelle 05) nous confirme que Giotto, ce créateur de beauté, était très laid. Il raillait lui-même sa laideur qui est le sujet de ce conte de Boccace.

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Portrait de Giotto (XVe).

Le Sortilège, ou Le Pourceau de Calandrin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 847 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MIRBEAU, Octave – Victor Hugo – Amour ! Amour !

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 31min | Genre : Histoire


L'Apothéose de Victor Hugo au Théâtre français

Octave Mirbeau avait souvent la dent dure. Mais dans son article Victor Hugo, rédigé deux jours après la mort du Poète, foisonnent les éloges sans la moindre réserve.

Avec Victor Hugo, « le théâtre, le roman, le poème, qui s’étaient faits coterie, redeviennent foule. Le clavier du génie humain reprend toutes ses notes méprisées et brisées. Et de bas en haut, du grotesque au sublime, le monument s’élève, semblable à la cathédrale gothique, dont la forêt de piliers et de colonnettes abrite tout un monde chimérique et réel, angélique et démoniaque, dans l’ enchevêtrement des feuillages de pierre. »

En revanche, on retrouve dans Amour ! Amour ! (chapitre de Les Écrivains) la plume critique et sans concession du dégoûté de la littérature « amoureuse » vingt ans plus tard.

« Alors que la science s’efforce de désembroussailler les sources de la vie de toutes les erreurs métaphysiques qui les cachent, mornes ronces, à notre raison ; alors qu’elle conquiert des mondes inexplorés, qu’elle interroge l’infini de l’espace et l’éternité de la matière ; alors qu’elle va cherchant, au fond des mers primitives, la matière primordiale d’où nous sortons, et qu’elle suit son lent développement à travers les millions d’années et les millions de formes, jusqu’à son évolution la plus parfaite, l’homme ; la littérature, elle, en est encore à vagir de pauvres chansons sur deux ou trois sentiments artificiels et conventionnels, qui devraient cependant être bien épuisés, depuis le temps qu’ils servent à nous amuser – car il paraît qu’ils nous amusent. »

Illustration : L’Apothéose de Victor Hugo au Théâtre français (1902).

Victor Hugo.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 874 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOUTET, Frédéric – La Marquise de Ganges et sa fille (Préface)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Histoire


Portrait véritable, et circonstance interessante de la vie de A. F. Desrues, executé pour crime de poison a Paris le 6 mai 1777

Frédéric Boutet (1874-1931), publie, à 24 ans, un recueil de contes fantastiques de facture décadente et presque surréaliste : Contes dans la nuit. (On le compare à Edgar Poe !)

Son livre La Marquise de Ganges et sa fille comporte une préface très riche historiquement que nous soumettons à ceux qu’intéressent les crimes par empoisonnement.

La Brinvillers, La Voisin… Une spécialité féminine…

Illustration : Portrait véritable, et circonstance interessante de la vie de A. F. Desrues, executé pour crime de poison a Paris le 6 mai 1777 (XVIIIe).

La Marquise de Ganges et sa fille (Préface).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 940 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DEGAS, Edgar – Huit Sonnets

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Poésie


Edgar Degas - Danseuse posant pour un photographe (187?)

Saviez vous que le peintre et sculpteur impressionniste Edgar Degas (1834-1917) est l’auteur de huit sonnets ?
Edgar Degas fut l’un des premiers à faire de la danse un thème pictural ; il aimait révéler à travers ses modèles la poésie du mouvement.
On se doute que ses poèmes doivent tourner autour de cet art.

« Danse, gamin ailé, sur les gazons de bois.
Ton bras maigre, placé dans la ligne suivie
Équilibre, balance et ton vol et ton poids.
Je te veux, moi qui sais, une célèbre vie.

Nymphes, Grâces, venez des cimes d’autrefois ;
Taglioni, venez, princesse d’Arcadie,
Ennoblir et former, souriant de mon choix,
Ce petit être neuf, à la mine hardie.

Si Montmartre a donné l’esprit et les aïeux,
Roxelane le nez et la Chine les yeux,
À ton tour, Ariel, donne à cette recrue

Tes pas légers de jour, tes pas légers de nuit…
Mais pour mon goût connu qu’elle garde son fruit
Et garde aux palais d’or la race de sa rue. »

Illustration : Edgar Degas, Danseuse posant pour un photographe (187?).

> Écouter un extrait : La Danseuse.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 822 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLOR O’SQUARR, Charles-M. – Les Fiançailles – Une minute – Vision

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Hugo Steiner-Prag - Night Ghost

Charles-M. Flor O’Squarr (18?-1921), écrivain belge, a l’art des formules, telles que :

« Si l’homme ne préférait jamais, il serait parfait. Ses ambitions seraient égales, ses désirs seraient raisonnables, ses goûts seraient sensés, ses folies mêmes auraient une frontière : la résignation facile ou l’indolente indifférence. Le secret de toute vertu est là. »

« S’imaginer que la plupart des maris trompés sont des imbéciles, des idiots, des crétins, est le comble de l’erreur. On abuse beaucoup de ces mots : « imbéciles, idiots, crétins ». C’est un tort, les hommes plus bêtes que les autres sont excessivement rares. »

« Les fantômes, bons ou mauvais génies, sont là et peuvent, parfois, nous empoisonner la vie ou en modifier le cours… »

Dans le recueil Fantômes amoureux (1885) nous avons choisi : Les Fiançailles, Une minute et Vision qui vous feront apprécier ce style le plus souvent teinté de mélancolie…

Illustration : Hugo Steiner-Prag, Night Ghost (1916).

> Écouter un extrait : Les Fiançailles.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 802 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RICHEPIN, Jean – Les Enquêtes d’Adalbert Gomphe

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 15min | Genre : Nouvelles


Les Enquêtes d'Adalbert Gomphe

Jean Richepin (1849-1920) était spécialiste des nouvelles tragi-comiques (28 sur notre site).
Les Enquêtes d’Adalbert Gomphe, parues en 7 feuilletons dans divers journaux, ressemblent à une parodie des Aventures de Sherlock Holmes racontées par un Richepin-Watson ; mais ce brave détective, hélas peu doué et au flair toujours en éveil, accumule les erreurs de jugement.

« Adalbert Gomphe, le subtil et puissant observateur, prétend qu’il sait reconnaître, au premier coup d’œil, la profession des gens, même quand ils sont nus.
Où, quand et comment a-t-il étudié ces nudités ? Il en garde le secret. Mais il fait montre volontiers des sûrs résultats obtenus par sa subtile et puissante observation.
En voici quelques-uns, roses cueillies au hasard par le sécateur de ma mémoire, dans la roseraie touffue de ses confidences, parmi les épines de ses commentaires. »

> Écouter un extrait : 01. Le Cliché.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 078 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WILDE, Oscar – L’Anniversaire de l’Infante

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Contes


L'Anniversaire de l'Infante

Une maison de grenades, contes d’Oscar Wilde, comprend quatre histoires Le Jeune Roi, L’Enfant étoile, Le Pêcheur et son âme, et L’Anniversaire de l’Infante que voici qui montre qu’une fille de Roi n’a pas la même sensibilité qu’un nain disgracieux né dans la forêt.

Écoutez le jugement des fleurs et des oiseaux…

« Mais les Oiseaux éprouvaient un je ne sais quoi en la faveur du petit Nain. Ils l’avaient vu maintes fois dans la forêt, dansant comme un elfe, à la poursuite des feuilles chassées en tourbillon, ou bien recroquevillé dans le creux d’un vieux chêne, et partageant ses noisettes avec les écureuils. Et qu’il fût laid, voilà qui leur était bien égal ! »

Traduction : Albert Savine (1859-1927).

Illustration : L’Anniversaire de l’Infante, par C. Le Breton (1924).

L’Anniversaire de l’Infante.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 743 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour René Depasse :