Livres audio gratuits pour 'Royaume-Uni' :


TROLLOPE, Frances – La Veuve Barnaby (Tome 02)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 9h 20min | Genre : Romans


Berthe Morisot - Mère et de la sœur de l’artiste

Le major Allen et la veuve Barnaby ont échangé des promesses de mariage, écrites imprudemment. Déçus par leur enquête au sujet de leurs fortunes, ils souhaitent récupérer ces promesses faites à la légère, mais ce n’est pas facile…

Frédéric Stephenson, très épris d’Agnès, la demande en mariage, malgré la très probable opposition de ses parents et de sa famille à une mésalliance avec une jeune fille sans argent, sans relations et de naissance roturière.

Traduction : Zoë Tardieu (1823-1883).

Illustration : Berthe Morisot, Mère et de la sœur de l’artiste (1870).

Accéder au Tome 01.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 166 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TROLLOPE, Frances – La Veuve Barnaby (Tome 01)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 9h 10min | Genre : Romans


Berthe Morisot - Mère et soeur de l’artiste

Miss Martha Compton et miss Sophia Compton étaient les beautés de Silverton, une jolie petite ville du Devonshire.
Sophia se maria avec un gentleman, mourut en mettant au monde une petite fille, Agnès, et le père, fou de douleur, s’engagea pour faire la guerre aux Indes.
L’enfant fut recueillie par ses grands-parents, puis, à leur mort, par sa tante, Martha, qui épousa un pharmacien, qui mourut peu de temps après leur mariage.

Martha, veuve Barnaby, est l’héroïne de cette histoire. À la mort de son mari, Martha vend tous ses biens et part à Clifton avec Agnès, pour profiter des joies de la vie et, peut-être, se remarier avec un riche et beau gentleman.

Nous retrouvons dans les romans de Frances Trollope (1780-1863), mère d’Anthony Trollope, très présent dans la bibliothèque de Littératureaudio, ce qui nous a tant plus dans ceux de Jane Austen et autres romancières anglaises du 19ème siècle.

Traduction : Zoë Tardieu (1823-1883).

Illustration : Berthe Morisot, Mère et de la sœur de l’artiste (1870).

Accéder au Tome 02.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 165 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIVIEN, Renée – Une femme m’apparut

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 4h 46min | Genre : Romans


Renée Vivien et Natalie Clifford Barney

Renée Vivien, née Pauline Mary Tarn en 1877 à Londres et morte en 1909 à Paris, est une poétesse britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Époque. Contemporaine de Colette, qui racontera la fin de sa vie en 1932 dans Le Pur et l’impur, et de Sarah Bernhardt, sa brève existence, tumultueuse et mondaine, fut marquée par son inclination pour les amours féminines, homosexualité assumée et vécue au grand jour qui fut sa principale source d’inspiration. Traductrice de la poétesse grecque Sapho, auteure de nombreux recueils poétiques, Renée Vivien a également publié – certains sous pseudonyme – plusieurs romans, dont Une femme m’apparut (1904), inspiré de sa relation passionnelle avec la femme de lettres et salonnière américaine Natalie Clifford Barney (1876-1972), et un recueil de nouvelles intitulé La Dame à la louve (1904).

Pour la première édition de Une femme m’apparut, en 1904, Renée Vivien a fait précéder chaque chapitre d’une partition musicale, donnant ainsi des indications précises de la bande sonore de son roman. Nous avons tenté de respecter les choix musicaux de l’auteur et d’offrir aux audiolecteurs l’expérience singulière d’écouter non seulement ses mots mais aussi l’atmosphère qu’elle imaginait.

Un grand merci à Daniel Luttringer et Ángel Pozo pour leur précieuse aide musicale.

Illustration : Renée Vivien et Natalie Clifford Barney vers 1900.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 868 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – Les Médecins de Hoyland (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 27min | Genre : Nouvelles


Les Médecins de Hoyland

« - Comment allez-vous, madame ? répondit le visiteur. Votre mari est peut-être sorti ?
- Je ne suis pas mariée, dit-elle simplement.
- Ah ! je vous demande pardon ! Je voulais dire le docteur Verrinder Smith…
- C’est moi, le docteur Verrinder Smith.
Le Dr. Ripley fut si surpris qu’il laissa tomber son chapeau et oublia de le ramasser.
- Quoi ! le lauréat de Lee Hopkins, c’est vous ?
Jamais jusque-là il n’avait vu une femme docteur, et tout son être conservateur et attardé se révolta à cette idée. Il ne pouvait se rappeler aucun précepte de la Bible recommandant que l’homme fut toujours le docteur et la femme l’infirmière et cependant, il lui semblait qu’un blasphème avait été commis. »

Traduction : Albert Savine (1859-1927).

Les Médecins de Hoyland.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 983 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – Le Mystère de la vallée de Boscombe (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 55min | Genre : Nouvelles


Le Mystère de la vallée de Boscombe

En 1888, Sherlock Holmes et Watson sont dépêchés au Val Boscombe afin d’enquêter sur la mort de Charles McCarthy. L’inspecteur Lestrade, de Scotland Yard, est persuadé que celui-ci a été tué par son fils James, tant les preuves contre lui sont accablantes. Cependant, Holmes n’est pas convaincu par l’enquête de Lestrade et parvient à une conclusion différente. Serait-ce à cause des informations supplémentaires données par Mademoiselle Turner ? Sûrement.

Traduction : Jeanne de Polignac (1861-1919)

Le Mystère de la vallée de Boscombe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 323 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MACHEN, Arthur – Le Grand Dieu Pan

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 2h 28min | Genre : Romans


Le Grand Dieu Pan

« Villiers, cette femme, si je puis l’appeler une femme, a corrompu mon âme.
La nuit même de mes noces me vit assis, dans la chambre d’hôtel, et qui l’écoutais parler. Je l’écoutais parler, je l’écoutais parler, de cette voix merveilleuse, parler de choses que maintenant encore, je n’oserais pas chuchoter à la plus noire des nuits, dans la plus vaste des solitudes. Vous, Villiers, vous croyez connaître la vie, Londres et ce qui va et vient dans cette cité d’épouvantes. […] Mais vos rêves les plus fantastiques, les plus hideux, n’ont pu enfanter l’ombre de ce que j’ai entendu – et vu. Oui, vu, j’ai vu l’incroyable, des choses telles que parfois, arrêté au milieu des rues, je me demandais comment un homme pouvait les avoir vues – et vivre. »

Le Grand Dieu Pan d’Arthur Machen (1863-1947), maintenant reconnu comme un classique de la littérature fantastique, dut affronter à sa sortie en 1894 les foudres de la critique victorienne qui y voyait une œuvre dégénérée et sinistre, avec des références sexuelles implicites.

Pourtant, Arthur Machen sait mieux que quiconque dépeindre la sourde terreur qui s’empare de l’homme face à l’indicible. Dans de cossus salons victoriens, des gentlemen frémissent d’horreur en refermant des livres interdits. L’horreur est au-delà des mots, elle ne peut être évoquée que par allusions, à voix basse.

Pour Stephen King, Le Grand Dieu Pan est l’un des meilleurs récits d’épouvante jamais écrit, et peut-être le meilleur en langue anglaise. Il fut aussi une inspiration pour Lovecraft, qui admirait le talent de Machen pour distiller au fil des pages une angoisse sourde et insidieuse.

Traduction : Paul-Jean Toulet (1867-1920).

Illustration : Carlos Schwabe, Le Faune (1923).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 583 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AIKIN, John et BARBAULD, Anna Letitia – La Fourmi voyageuse

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


Grandville - Fourmis

Le monde découvert par une fourmi ; mais quelquefois nous sommes fourmis. Écoutez bien la conclusion de La Fourmi voyageuse, un conte anglais de 1796 :

« Vous connaissez l’orgueil de notre race, ses prétentions à la sagesse et à l’antiquité de son origine. De sorte que, nous autres fourmis, nous nous jugerions outragées si l’on essayait de nous diminuer à nos propres yeux !
– Mais la sagesse ne consiste pas à se tromper.
Eh bien ! faites comme vous l’entendez. »

John Aikin (1747-1822) était un médecin et écrivain anglais. Il publia, en collaboration avec sa sœur Anna Letita Barbauld (1743-1825), une série de six recueils de contes destinés à la jeunesse et intitulés Evenings at home (Les Soirées au logis, 1792-1796). Le conte de La Fourmi voyageuse est extrait du cinquième volume.

Illustration : Grandville, Fourmis (XIXe).

La Fourmi voyageuse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 658 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANONYME – Le Géant aux cheveux d’or et autres contes

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 55min | Genre : Contes


Le Géant aux cheveux d'or

Ces contes sont extraits d’une collection de petits livres pour enfants, éditée par William Thomas Stead (1849-1912), journaliste, pacifiste, philanthrope anglais, disparu en mer lors du naufrage du Titanic. Le but de cette collection anglaise était de fournir aux jeunes lecteurs des adaptations de contes faciles à lire, en accord avec la morale chrétienne et victorienne et surtout, très peu chère afin d’être à portée de tous.
Plusieurs de ces petits livres ont été ensuite repris par Larousse dans sa propre collection Les Livres roses pour la jeunesse, Collection Stead.
Certains étaient des contes classiques (Andersen, Ésope…), d’autres furent publiés anonymement en anglais, puis traduits et publiés anonymement en français.

Les contes de ce recueil ont été traduits et adaptés en français par Mademoiselle Latappy (18?-19?), agrégée de l’Université.

- Le Géant aux cheveux d’or
- L’Enfant trouvée par un oiseau
- Les Animaux reconnaissants
- L’Oiseau d’or
- Le Roi Menton-Crochu
- Jorinda et Jorindel

Deux des contes – dans des version différentes – sont déjà dans la bibliothèque. Il s’agit de Le Cordonnier et les gnomes et La Dame Hollé.

Les illustrations sont de Fanny Railton (1864-1915).

> Écouter un extrait : Le Géant aux cheveux d’or.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 207 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Royaume-Uni :