À Découvrir :
PUCCIANO, Pauline – Le Cinquante-millième Jour

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 29min | Genre : Nouvelles


Le Cinquante-millième Jour

Court récit d’une utopie futuriste en demi-teinte, où les éternels problèmes des hommes – la mort, la souffrance, le conflit, le temps qui passe – ne sont pas niés mais pris en charge par une forme de sagesse sociale.

Les lecteurs de la Cité d’Albâtre y retrouveront quelques éléments familiers.

Illustration : Rembrandt, Le Vieillard à la barbe (1630).

Licence Creative Commons

Le Cinquante-millième Jour.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 937 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
CHATEAUBRIAND, François-René (de) – Mémoires d’outre-tombe (Première Partie, Livre 12)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 1h 11min | Genre : Biographies


William Shakespeare

« L’on ne vit que par le style… c’est le don du ciel, c’est le talent. »

Dans ce Livre 12ème, écrit à Londres en 1822, qui achève la 1ère Partie, l’auteur évoque la littérature anglaise : avec Shakespeare qui « est au nombre des cinq ou six écrivains qui ont suffi au besoin et à l’aliment de la pensée ».

Il donne son avis sur Walter Scott, dont l’un des mérites « est de pouvoir être mis entre les mains de tout le monde » ; sur les romanciers historiens et les historiens romanciers… vaste débat… « il est moins facile de régler le cœur que de le troubler ». Il exprime ses « sentiments » sur Lord Byron. Il réfléchit sur l’appréciation possible d’une langue qui nous est étrangère… etc… ce livre est très riche… Il évoque l’Angleterre sous George III.

Ce Livre 12 se termine en 1800, le 6 Mai, l’auteur quitte l’Angleterre. Chateaubriand nous annonce la 2ème Partie de ses Mémoires, avec le Livre 13ème. « D’homme privé, je vais devenir homme public. »

Illustration : William Shakespeare, unique portrait reconnu.

Licence Creative Commons

Livre 12.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 123 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEFRANC DE POMPIGNAN, Jean-Jacques – Ode sur la mort de Jean-Baptiste Rousseau

Donneur de voix : Thomas de Châtillon | Durée : 5min | Genre : Poésie


Jean-Jacques Lefranc de Pompignan

La postérité a largement oublié le marquis de Pompignan (de même que celui à qui ce texte est adressé, Jean Baptiste Rousseau), sinon cette unique Ode, considérée comme un des plus grands chefs-d’œuvre français de poésie lyrique. La Harpe a dit du début qu’il était « beau comme l’antique, beau comme Horace et Pindare ». On respire dans ce poème toute la verve et le vocabulaire du beau verbe du Grand Siècle.

« Et dans les antres qui gémirent
Le lion répandit des pleurs. »

Ode sur la mort de Jean-Baptiste Rousseau.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 094 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARY, Jules – Roger-la-Honte

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 6h 30min | Genre : Romans


Roger-la-Honte

Une histoire policière crédible et touchante, habilement exposée par Jules Mary (1851-1922), ami de Rimbaud, qui publia un roman par an, en feuilleton. Très influencé par Les Misérables, il s’intéressa particulièrement au thème de l’erreur judiciaire et de la réhabilitation du condamné dont Roger-la-honte (et sa suite) est une émouvante illustration.

« [...] C’est que, justement, il y a sept ans que Suzanne est née : Suzanne, l’unique enfant, l’enfant gâtée, l’adoration du père.

Et, dans les longues heures de la journée, depuis l’avant-veille, Henriette lui fait réciter quelques mots qu’elle lui apprend par cœur et par lesquels Suzanne va souhaiter la bienvenue à Roger, dans un instant, lorsqu’il entrera. »

Cette fillette joue un grand rôle dans le procès…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 639 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Madame Firmiani

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 47min | Genre : Nouvelles


Auguste Renoir - La Promenade

« Ainsi, vous eussiez demandé à un sujet appartenant au genre des Positifs : — Connaissez-vous madame Firmiani ? cet homme vous eût traduit madame Firmiani par l’inventaire suivant : — Un grand hôtel situé rue du Bac, des salons bien meublés, de beaux tableaux, cent bonnes mille livres de rente, et un mari, jadis receveur-général dans le département de Montenotte. »

Madame Firmiani.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 15 862 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RENAN, Ernest – Qu’est-ce qu’une nation ?

Donneur de voix : Olivier Pontreau | Durée : 51min | Genre : Société


Calendrier républicain Debucourt

Lors d’une conférence à la Sorbonne, Ernest Renan expose ce qui fonde une nation.

« Une nation est une âme, un principe spirituel. Deux choses qui, à vrai dire, n’en font qu’une, constituent cette âme, ce principe spirituel. L’une est dans le passé, l’autre dans le présent. L’une est la possession en commun d’un riche legs de souvenirs ; l’autre est le consentement actuel, le désir de vivre ensemble, la volonté de continuer à faire valoir l’héritage qu’on a reçu indivis. »

Qu’est ce qu’une nation ?

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 539 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – Un pari de milliardaires

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 53min | Genre : Contes


Mark Twain (1907)

« Les deux frères étaient en train de discuter sur la façon dont se tirerait d’affaire un étranger honnête et débrouillard à la fois, qui débarquerait sur le pavé de Londres sans un seul ami, sans autre ressource que ce billet d’un million de livres, et qui, par dessus le marché, ne pourrait justifier la provenance de cette fortune.

Le frère A paria que cet étranger mourrait de faim ; le frère B soutint le contraire. »

Traduction : François de Gail (1905).

Un pari de milliardaires.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 12 055 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRONTË, Emily – Les Hauts de Hurlevent

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 12h 10min | Genre : Romans


Les Hauts de Hurlevent

Les adaptations cinématographiques avec le titre Les Hauts de Hurlevent ont donné la célébrité à ce roman d’Emily Brontë (1818-1848), Wuthering heights, que le traducteur T. de Wyzewa avait intitulé Un amant en 1897.

Perversité, violence, ignorance, macabre, mais aussi puissance de l’amour romantique sont des thèmes récurrents dans cet unique roman de la sœur farouche de Charlotte, auteur la même année de Jane Eyre (1847).

> Écouter un extrait : Prologue.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 65 552 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRIAND, Aristide – Discours pour l’abolition de la peine de mort

Donneur de voix : Olivier Pontreau | Durée : 6min | Genre : Société


Vanite - Louvre

Dans un discours de 1908, soixante-treize ans avant Badinter, Aristide Briand démontre l’inutilité de la peine de mort.

« Recherchons si la peine de mort présente les qualités que doit avoir un châtiment dans une société civilisée. Elle devrait être tout à la fois moralisatrice et intimidante. L’est-elle ? Voilà tout le problème, messieurs. »

Discours pour l’abolition de la peine de mort.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 18 623 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOISGOBEY, Fortuné (du) – Le Pouce crochu

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10h 25min | Genre : Romans


Fortuné Du Boisgobey

« [...] Elle aurait voulu fermer les yeux et elle ne pouvait pas. Ce point noir la fascinait.

Cela ressemblait à une araignée énorme, armée de pattes velues, et cela ne bougeait pas.

Était-ce la griffe de quelque bête monstrueuse ? Camille n’était pas poltronne, et pourtant elle sentait son sang se glacer dans ses veines. [...] »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 19 539 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :