À Découvrir :
BOCCACE, Jean – Le Confesseur complaisant sans le savoir – Les Deux Rivaux

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Contes


Le Confesseur complaisant sans le savoir

Troisième Nouvelle de la troisième Journée : Le Confesseur complaisant sans le savoir

« Dans notre bonne ville de Florence, où, comme vous savez, la galanterie règne encore plus que l’amour et la fidélité, vivait, il y a quelques années, une dame que la nature avait enrichie de ses dons les plus précieux. Esprit, grâce, beauté, jeunesse, elle avait tout ce qui peut faire adorer une femme. Je ne vous dirai pas son nom ni celui des personnes qui figurent dans cette anecdote. Ses parents, qui vivent encore et qui occupent un haut rang à Florence, le trouveraient sans doute mauvais. »

Cinquième Nouvelle de la cinquième Journée : Les Deux Rivaux

« Comme ils en étaient l’un et l’autre éperdument amoureux, ils devinrent ennemis irréconciliables, aussitôt qu’ils se reconnurent rivaux. La demoiselle touchait à sa quinzième année, et était par conséquent en âge de se marier. Chacun d’eux se serait estimé heureux de l’avoir pour femme, si on eût voulu la leur accorder ; mais voyant qu’on la leur refusait sur de vains prétextes, ils formèrent l’un et l’autre, chacun de son côté, le projet de l’enlever. »

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Le Confesseur complaisant sans le savoir, aux éditions Barbier (1846).

Le Confesseur complaisant sans le savoir.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 125 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
MAUPASSANT, Guy (de) – Une famille

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Une famille

Cruauté et bêtise… On partage la tristesse et la pitié du narrateur lors de ses retrouvailles avec son ancien alter-ego devenu chef d’Une famille

« Ah ! ah ! tu as fait la connaissance de bon-papa. Il est impayable, ce vieux ; c’est la distraction des enfants. Il est gourmand, mon cher, à se faire mourir à tous les repas. Tu ne te figures point ce qu’il mangerait si on le laissait libre. Mais tu verras, tu verras. Il fait de l’œil aux plats sucrés comme si c’étaient des demoiselles. Tu n’as jamais rien rencontré de plus drôle, tu verras tout à l’heure. »

Une famille.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 718 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RONSARD, Pierre (de) & BOULANGER, Pierre – Épitaphe de François Rabelais

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 5min | Genre : Poésie


François Rabelais

François Rabelais, l’amuseur et l’ami des « buveurs très illustres », fut aussi et surtout un grand penseur du seizième siècle.
L’épitaphe écrite par Ronsard rappelle le bon vivant qui « humait le piot », tandis que celle en vers latins (traduits) de Pierre Boulanger, médecin confrère de Rabelais, célèbre celui qui nous engage à chercher « la substantifique moëlle ».

Pierre de Ronsard – Épitaphe de Rabelais.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 11 687 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAINT-SIMON, Louis de Rouvroy (Duc de) – Mémoires, Extraits choisis, 1703-1707

Donneur de voix : Gustave | Durée : 1h 16min | Genre : Histoire


Louis de Rouvroy duc de Saint-Simon

Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, n’a pas vingt ans quand il commence à noter ses souvenirs, « écrivant à la diable pour l’immortalité » comme dit Châteaubriand. À sa mort, soixante ans plus tard, le manuscrit est enfermé et ne paraît qu’en 1829. Danse des spectres et jeu de massacre, les Mémoires sont le chef d’œuvre de l’écriture baroque, la vision de l’histoire d’un courtisan obsédé par la race, mais touchant au sublime par la vérité de sa peinture. Ce troisième choix d’extraits se rapporte aux années 1703 à 1707.

Mémoires, 1703-1707.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 654 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VALLÈS, Jules – L’Ours

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 47min | Genre : Essais


Ours

Texte inattendu chez l’auteur de L’Enfant, Le Bachelier ou L’Insurgé ! Jules Vallès nous dit tout sur les ours blancs, bruns, bernois, sur leurs légendes et leur vie de bêtes de foires.

« L’Ours est pour notre race, à son origine, à la fois un frère de lait, un père nourricier et un pélican blanc, tout noir qu’on nous l’ait montré. »

« Tout bien compté, l’Ours est un animal familier. En France, à coup sûr il est plutôt bête curieuse que bête sauvage. Nos aïeux même en ont fait, il y a longtemps, l’emblème de la patauderie vaniteuse. »

« Que nous les aimons nos bonshommes d’Ours, tels que nous les voyons installés dans la fosse du Jardin des Plantes, dans la ménagerie pauvre, ou encore au coin du feu d’auberge [...] près de leur montreur en sabots et en bonnet de laine. »

L’Ours.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 781 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAINT-SIMON, Louis de Rouvroy (Duc de) – Mémoires, Extraits Choisis, 1701-1703

Donneur de voix : Gustave | Durée : 1h 30min | Genre : Histoire


Louis de Rouvroy duc de Saint-Simon

Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, n’a pas vingt ans quand il commence à noter ses souvenirs, « écrivant à la diable pour l’immortalité » comme dit Châteaubriand. À sa mort, soixante ans plus tard, le manuscrit est enfermé et ne paraît qu’en 1829. Danse des spectres et jeu de massacre, les Mémoires sont le chef d’œuvre de l’écriture baroque, la vision de l’histoire d’un courtisan obsédé par la race, mais touchant au sublime par la vérité de sa peinture. Ce deuxième choix d’extraits se rapporte aux années 1701 à 1703.

Mémoires, 1701-1703.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 362 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAISTRE, Xavier (de) – Le Lépreux de la cité d’Aoste

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Xavier de Maistre

« Pendant la guerre des Alpes, en l’année 1797, un militaire, se trouvant à la cité d’Aoste, passa un jour, par hasard, auprès du jardin du lépreux, dont la porte était entrouverte, et il eut la curiosité d’y entrer. Il y trouva un homme vêtu simplement, appuyé contre un arbre et plongé dans une profonde méditation. Au bruit que fit l’officier en entrant, le solitaire, sans se retourner et sans regarder, s’écria d’une voix triste : Qui est là, et que me veut-on ? Excusez un étranger, répondit le militaire, à qui l’aspect agréable de votre jardin a peut-être fait commettre une indiscrétion, mais qui ne veut nullement vous troubler. N’avancez pas, répondit l’habitant de la tour en lui faisant un signe de la main, n’avancez pas ; vous êtes auprès d’un malheureux attaqué de la lèpre. [...] » (1817)

Xavier de Maistre nous fait sobrement partager son émotion, quelles que soient nos croyances.

Le Lépreux de la cité d’Aoste.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 373 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMISSO, Adelbert (von) – L’Homme qui a perdu son ombre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h | Genre : Romans


Schlemihl.JPG

Adelbert von Chamisso (1781-1838), écrivain allemand d’origine champenoise, fuit la Révolution française avec ses parents émigrés qui s’installent à Berlin. Militaire, il revient en France après la paix de Tilsitt, devient professeur, tout autodidacte qu’il soit, et fréquente le cercle de Madame de Staël.

« Je suis français en Allemagne et allemand en France, catholique chez les protestants, protestant chez les catholiques, philosophe chez les gens religieux et cagot chez les gens sans préjugés, homme du monde chez les savants et pédant dans le monde, jacobin chez les aristocrates et, chez les démocrates, un noble, un homme de l’Ancien Régime ; je suis un étranger partout. Je voudrais trop étreindre, tout m’échappe. Je suis malheureux. [...] »
Le héros malheureux, lui aussi, de L’Histoire merveilleuse de Peter Schlémihl ou L’Homme qui a perdu son ombre a vendu son âme au diable et court après l’idéal qui n’est peut-être qu’une ombre…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 17 672 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – La Farce

Donneur de voix : Milunisu | Durée : 14min | Genre : Nouvelles


Maupassant

Ah ! Une nouvelle de Maupassant dont on sort hilare, joyeux, heureux !
Il y règle son compte à une mégère d’une manière fort originale, pyrotechnique et dont l’impact sonore, fumant, nauséabond marque définitivement sa victime.

Et, décidément le narrateur n’est pas en manque d’humour car il se raconte dans une situation dont, faute d’être l’arroseur cette fois-ci, il est…
l’arrosé !

La Farce.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 665 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – La Rabouilleuse

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13h 45min | Genre : Romans


BalzacRabouilleuse

« Peut-être n’ai-je pas dessiné de tableau qui montre plus que celui-ci combien le mariage indissoluble est indispensable aux sociétés européennes, quels sont les malheurs de la faiblesse féminine, et quels dangers comporte l’intérêt personnel quand il est sans frein. Puisse une société basée uniquement sur le pouvoir de l’argent frémir en apercevant l’impuissance de la justice sur les combinaisons d’un système qui déifie le succès en en graciant tous les moyens » écrit Balzac en 1842 dans sa dédicace à Charles Nodier.
« Rabouiller est un mot berrichon qui peint admirablement ce qu’il veut exprimer : l’action de troubler l’eau d’un ruisseau en la faisant bouillonner à l’aide d’une grosse branche d’arbre dont les rameaux sont disposés en forme de raquette. Les écrevisses effrayées par cette opération, dont le sens leur échappe, remontent précipitamment le cours d’eau, et dans leur trouble se jettent au milieu des engins que le pêcheur a placés à une distance convenable. [...] »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 20 603 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :