Bloch Levy

Lévy

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 2h 14min | Genre : Contes


Jean-Richard Bloch - Lévy

« Un petit homme gros, sans cou, en veston d’alpaga gris, mettait les volets de sa boutique. Le voyageur constata que ses gestes étaient nerveux. Des gens en passant le bousculaient. On pouvait croire sans trop de peine qu’ils y apportaient de l’affectation. Qu’ils y trouvaient même du plaisir. »

Écrivain, journaliste, professeur agrégé d’histoire, Jean-Richard Bloch (1884-1947), combattra pendant la première guerre, s’engagera ensuite parmi les écrivains antifascistes puis au P.C.F. et s’exilera à Moscou durant le second conflit mondial.
À travers ce récit sous forme de conte, publié en 1912 et où pointe une certaine ironie, l’auteur nous offre un voyage dans la judéité, les traditions, l’histoire et la France d’alors. Mais cette œuvre est-elle aussi datée qu’il y pourrait paraître ? En effet, l’antisémitisme et les préjugés de tous poils ont-ils aujourd’hui disparu de notre monde ?…

Illustration personnelle.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Partie 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Lévy.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Partie 01.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Partie 02.mp3
Partie 03.mp3
Partie 04.mp3



> Références musicales :

Max Bruch, Kol Nidrei, Op.47, interprété par l’ensemble Davis High School Symphony Orchestra (domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 04/02/2018.
Consulté ~8 763 fois

Lu par Christian Dousset

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci beaucoup pour cette belle découverte, en effet un texte troublant par les temps qui courent… Dommage que ce soit l’unique texte de l’auteur sur le site… Si vous en trouviez d’autres susceptibles à vous inspirer, n’hésitez surtout pas 😉 J’espère que vous vous portez bien et que le confinement n’est pas top pénible. Au plaisir de retrouver votre belle voix lors de nouvelles lectures.
    Fraise

  2. Chère Gaëlle,
    Désolé pour cette manipulation intempestive! Je voulais seulement ajouter que les thèmes abordés me paraissaient mériter une lecture, le débat étant toujours enrichissant.
    Au plaisir de vous retrouver entre de nouvelles pages.

  3. Merci de m’avoir donné l’occasion de découvrir ce texte, votre belle voix rend très vivant chacun des personnages, et vous savez en jouer à merveille. L’histoire est troublante, et je n’arrive pas à savoir si elle me plait. Vous avez bien raison de noter qu’elle n’est peut-être pas aussi datée qu’on pourrait le souhaiter…