Joseph Finnemore, The Story of the Black Doctor (1898)

Le Docteur noir

Un médecin argentin vient s’établir à Bishop’s Crossing. Le Docteur noir devient rapidement un titre d’honneur, le nouveau venu s’étant manifesté un chirurgien et médecin accompli.
Le 3 juin, le docteur Lana reçut une lettre de Buenos Ayres. Ce soir-là, la gouvernante entendit un cri. Elle se précipita dans le bureau du docteur, qui lui répondit durement et la pria de remonter se coucher. Vers onze heures, une cliente se présenta, car son mari était très malade, mais en pure perte. À trois heures du matin, elle revint, très alarmée. Personne ne répondit à ses appels. Cependant, la lumière brillait toujours dans le bureau. Un coin du rideau ne fermant pas entièrement, elle regarda par l’ouverture et aperçut le cadavre du docteur, allongé par terre.
Immédiatement, une enquête démarre. Un jeune voisin est accusé du meurtre. Malgré ses dénégations, il est arrêté et son procès va débuter aux Assises.

Avec sa maestria habituelle, Arthur Conan Doyle nous entraîne dans une action subtile et incompréhensible, jusqu’à ce que le dénouement amène une explication rationnelle.

Un conte extrait du recueil La Main brune.

Traduction : Louis Labat (1867-1947).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 02/12/2019.
Consulté ~5729

Lu par Cocotte

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Ribambelle
    Oui, il me reste encore quelques nouvelles de Conan Doyle dans ma besace. Même sans Sherlock Holmes, on fait de belles découvertes dans l’œuvre de cet auteur.
    Je chercherai aussi des nouvelles avec revenants et fantômes, bien terrifiants avec leurs chaînes et leurs Hou! Hou! Préparez-vous à trembler!
    Vos si aimables commentaires m’ont fait un grand plaisir. Je vous en remercie chaleureusement.
    Amicalement! A bientôt!
    Cocotte

  2. Chère Cocotte,
    Merci pour cette lecture, j’apprécie Conan Doyle et j’y vois ici une sorte de nouvelle policière.
    N’avez plus de nouvelles de Conan Doyle avec revenants ou mystères ?
    J’espère que vous allez bien et que nous échapperons aux virus qui se baladent en ce moment.

  3. Chère Origan
    Moi aussi, vos messages me réchauffent le cœur et illuminent ma journée.
    Je vous souhaite de très belles fêtes, entourée de tous ceux que vous aimez, et une très belle et très bonne année. Que 2020 vous apporte tout ce que vous souhaitez!
    Amitiés
    Cocotte

  4. Oui Cocotte, à bientôt, je réagis un peu tardivement ! Je ne parviens pas à vous exprimer avec simplicité combien vos mots me réchauffent le cœur.

  5. Chère Origan
    Vous avez tout à fait raison, ma chère Moi aussi, en lisant “Le docteur noir”, j’ai pensé à Sherlock Holmes. Cette énigme lui aurait certainement plu.
    je viens d’annoncer deux nouvelles de Conan Doylke, encore inédites sur le site. Vous voyez, vous encouragez mes choix.
    Merci beaucoup de l’honneur que vous me faites en me disant apprécier ma façon de lire. Cela me touche beaucoup, sincèrement. J’ensuis heureuse.
    Alors, à bientôt?
    Amicalement
    Cocotte

  6. Rebonjour chère Cocotte, j’ai ” parlé ” trop vite dans mon dernier commentaire à propos des nouvelles d’Arthur Conan Doyle. Il y a dans ” Le Docteur Noir” une énigme qui aurait pu être du ressort de Sherlock Holmes… Vous savez combien j’apprécie votre façon de lire. Elle sert encore unte fois très agréablement le texte. Merci !