Daudet statue

La Fédor

« C’était si férocement égoïste, cet élan de joie devant la mort… surtout une femme comme la Fédor… l’actrice célèbre, admirée, désirée de tous, et qu’il avait gardée six ans contre son coeur ; il se sentit honteux et gêné, s’expliqua. […] »

Une étude fouillée des remords d’un homme marié et heureux au moment des obsèques d’une ancienne maîtresse dont il n’avait pas soupçonné l’intensité de la passion qu’elle éprouvait pour lui.

Un an avant sa mort (1897) Daudet publie ce conte au style impeccable.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 26/07/2010.
Consulté ~10530

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Monsieur Depasse, j’ai découvert cette année, grâce à vous cette nouvelle de Daudet, que j’ai trouvée concise, intense, magnifique.
    Merci !