Une Sorcière viendra au monde- Weird Tales Décembre 1934

Une sorcière viendra au monde

«« Chaque siècle, une sorcière viendra au monde », dit l’ancienne malédiction.

Et ainsi en a-t-il toujours été. Certaines furent tuées à leur naissance, comme ils ont tenté de le faire avec moi. Certaines parcoururent la terre sous la forme de sorcières, fières filles de Khauran, la lune infernale brûlant sur leur sein d’ivoire.
Toutes furent nommées Salomé. Je suis Salomé moi aussi. J’ai toujours été Salomé, la sorcière. Je serai toujours Salomé la sorcière, même lorsque les montagnes de glace seront descendues du pôle et auront réduit les civilisations en ruines, même lorsqu’un nouveau monde aura émergé des cendres et de la poussière, et même alors, il y aura encore des Salomé parcourant la terre afin de piéger les cœurs des hommes par leurs sortilèges, dansant devant les rois du monde, et contemplant les têtes des hommes sages, tranchées pour leur bon plaisir. »

Une sorcière viendra au monde (A Witch Shall Be Born) est une nouvelle de Robert E. Howard publiée en 1934 dans Weird Tales. Elle s’inscrit dans le cycle des aventures de Conan le Cimmérien. Elle contient l’une des scènes les plus mémorables de la série, la crucifixion de Conan, qui figure dans le film Conan le Barbare de John Milius (1982).

Plusieurs thèmes chers à Robert E. Howard y sont abordés : la dualité, avec les deux sœurs Taramis et Salomé, ainsi que l’opposition entre le barbare et l’homme civilisé.

Traduction : Vincent de l’Épine pour Littératureaudio.com.
Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Introduction de chaque chapitre :
Grégoire Lourme, Supremacy of Gods, extrait de l’album Legends (avec l’aimable autorisation de l’auteur).

Chapitre 02 :
Grégoire Lourme, Asgard has fallen, extrait de l’album Legends (avec l’aimable autorisation de l’auteur).

Chapitre 05 :
Grégoire Lourme, One man against an army, extrait de l’album Legends (avec l’aimable autorisation de l’auteur).

Chapitre 06 :
Grégoire Lourme, Wings of Pegasus, extrait de l’album Legends (avec l’aimable autorisation de l’auteur).

Livre audio ajouté le 27/04/2019.
Consulté ~8 559 fois

Lu par Vincent de l'Épine

Suggestions

28 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci EmilieEmilie, votre commentaire me ravit doublement : d’abord, je suis heureux de vous avoir amené vers une littérature qui spontanément ne vous attirait pas ; et ensuite, votre compliment sur le côté cinématographique de cette lecture me ravit ; c’est en effet l’impression que j’avais espéré donner.

    Beaucoup de personnages ont été victimes de leur succès, avec des adaptation cinématographiques qui, tout en ayant le mérite de les faire connaître du plus grand nombre, ne rendaient pas honneur à la richesse de l’oeuvre qui leur avait donné le jour : Conan, Frankenstein, Dracula sont de ceux-là. On est souvent surpris de découvrir l’oeuvre originale.
    Merci de votre petit mot, et je vous souhaite une belle année 2020 !

  2. J’ai beaucoup apprécié l’univers de Conan même si je partais avec un certain à priori. Vous avez su très habilement amené le passage de la crucifixion ( que j’ai écouté deux fois), j’avais l’impression d’être dans un film.

    Merci Vincent de l’épine pour cette lecture des moins barbares§

    Bonne année à vous! Tout le meilleur pour 2020!

  3. Merci Ceusette,
    Ah, comme vous me faites plaisir ! J’apporte beaucoup de soin à mes traductions et je suis heureux de lire votre commentaire. Vous avez raison c’est un gros travail, mais c’est aussi un plaisir de traduire des textes que l’on aime. Et surtout, la traduction d’un texte qu’on va lire est très particulière puisqu’on traduit “pour soi”, en pensant déjà à la façon dont on lira le texte.
    Merci de vos encouragements et à très bientôt !

  4. J’ai frissonné à votre lecture! Et franchement, votre traduction est remarquable et n’a rien à envier aux traductions disponible dans le commerce (et j’ai bien conscience de la somme de travail que cela doit représenter)! Sinon, je n’ai pas été choqué par les “imparfés”, sans doute parce que j’ai une mère méridionale qui me demande régulièrement comment prononcer les “é” “è” ou “o” “au”…

  5. Merci Fabrice !
    Je n’ai pas de projet pour l’instant concernant de nouvelles aventures de Conan. Je n’abandonne pas l’idée, car j’avais pris beaucoup de plaisir à lire ces deux petites histoire. Peut-être un peu plus tard !
    Au plaisir de vous retrouver sur notre site.
    Vincent

  6. Merci Lilly,
    D’abord de me faire savoir que mon interprétation vous a plu, et ensuite pour vos conseils ; ceux-ci sont toujours les bienvenus.
    Comme tout le monde, j’ai quelques tics de langage, et certaines prononciations, bien qu’incorrectes, me viennent naturellement. Je vais essayer de tenir compte de vos remarques dans mes prochaines lectures. Personne n’est parfé !!!

  7. bonjour,
    Magnifique interprétation nantie d’un bémol de taille et malheureusement courant: la prononciation des sons “é” et surtout l’imparfait dit le plus souvent “imparfé”; et cetera !
    Comédienne, je me bas au quotidien pour défendre notre belle et précise langue alors je ne peux m’empêcher de rappeler quelques bases phonétiques à mes semblables.
    Merci de m’avoir lu, continuez à nous embarquer dans ce monde parfé (ah ah) !
    cordialement Lilly

  8. • • •More