Isobel Lilian Gloag, Le Chevalier et la Sirène (ca. 1890)

La Dernière Sirène, conte de Pâques

La Belle avait pourtant averti son fiancé : « Hélas, hélas, combien de beaux navires et de hardis marins, sur ces roches maudites, sont venus se briser ! Attirés par la voix de la sirène cinq de nos plus jeunes et hardis chevaliers ont disparu, entraînés eux aussi. »

Mais le fiance a été pris au piège de l’antipathique souveraine des mers.

Cette histoire est présentée par J. Landais comme un conte de Pâques breton.

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 17/08/2019.
Consulté ~2 671 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.