Souscription en faveur de trois pauvres Persans catholiques recueillis sur la paroisse de Saint-Étienne-du-Mont, par Pierre Augustin Faudet et Joseph-Marie Jouannin (1838)

Les Trois Persans

La plupart des Histoires étranges qui sont arrivées (1917) de G. Lenotre sont sur le site. En voici une nouvelle, Les Trois Persans, qui célèbre la générosité de la France à l’égard des Arméniens vers 1830.

« Quelle noble mission d’avoir à prouver que, – comme l’écrivait récemment un Lorrain de race, – « la France est encore la nation la plus douce, la plus délicate, la plus humaine, la plus réellement civilisatrice que le monde ait jamais connue ».

Je pense que, à Khorrem-Abad, ce fait singulier n’est pas oublié ; s’il s’est, en effet, transmis par la tradition, il y a là-bas, certainement, des braves gens qui suivent avec une reconnaissante inquiétude les démêlés des peuples européens et qui forment des vœux pour la prospérité de la France à laquelle leurs ancêtres ont dû leur salut. »

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cette histoire est incroyable. Il est à noter que le lieu d’origine n’est pas le même lorsqu’on consulte la fameuse souscription faite en la paroisse St Etienne de Mont à Paris. Le village d’origine des trois Persans indiqué sur cette souscription est “village de Khosrew, Canton de Selmas, ancienne ville Episcopale de Médie” ce qui ne correspond pas à Khorrem-Abad dans le Khourdistan évoqué par l’historien Lenôtre