Botticelli Primavera

Ophelius

Le poète Claudius, très malade, prononce sans cesse le nom d’Ophelius, mystérieux personnage et attirant éphèbe (on connait l’intérêt porté à l’homosexualité par Jean Lorrain). Dans Ophelius, les acteurs Armand Harel, la perverse Lady Viane, Claudius qui a perdu la raison, et Ophelius dont le visage rappelle celui de la Primavera de Botticelli vivent dans une ambiance de « franche hystérie baignée d’odeur d’éther et de chloroforme ».
« La Primavera était là, vaguement animée sous la vacillante lueur du flambeau, droite sous ses longs cheveux piqués d’anémones et de branchages aux ramifications de madrépores, charmante avec la douceur lointaine de ses yeux mornes, et souriant, dans l’ovale amaigri de son visage, de son étrange sourire sensuel, exaspérant. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 06/03/2013.
Consulté ~6 271 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.