Bartolomé Esteban Perez Murillo - Le Mangeur de melon et de raisin (1650)

Rinconete et Cortadillo

Une des plus connues des Nouvelles exemplaires de Miguel de Cervantes, publiées pour la première fois à Madrid en 1613, Rinconete et Cortadillo met en scène deux jeunes garçons, fugueurs et un peu délinquants, entraînés dans une succession d’aventures picaresques. Arrivés à Séville, ils sont recrutés dans une association de malfaiteurs, sorte de syndicat du crime sévillan gouverné par son “parrain” Monipodio et des traditions très religieuses. Tous les ingrédients classiques du genre y sont présents: voleurs, escrocs, criminels, alguazils corrompus, filles de joie…

Traduction : Louis Viardot (1800-1883).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration :

Le Mangeur de melon et de raisin, Bartolomé Esteban Perez Murillo (1650).

Références musicales :

Ouverture :
Alonso Mudarra (1510-1580), Gallarda, interprété par Tomek Kurjata.

Interludes :
Gaspar Sanz (1640-1710), Rujero, interprété par Tomek Kurjata.

Air de la fête :
Gaspar Sanz (1640-1710), Canarios, interprété par Tomek Kurjata.

Final :
Gaspar Sanz (1640-1710), Torneo, interprété par Tomek Kurjata.

Avec l’aimable autorisation de Tomek Kurjata.

Notes :
Paco Santiago, Dulcinea, extrait de l’album Don Quijote (avec l’aimable autorisation de l’artiste).

Licence d'utilisation : CC BY-SA : Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions
Livre audio gratuit ajouté le 11/04/2010.
Consulté ~54322

Lu par Christine Sétrin

Suggestions

17 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Christine, merci beaucoup pour votre lecture d’un original de Cervantes que je ne connaissais pas et qui m’a fait penser à Charles Dickens’ ‘Oliver Twist.’ La musique donnait des accents particuliers aux moments précis. Les notes m’ont parus interéssantes pour mieux comprendre le jargon de la communauté de voleurs. La lecture en espagnol m’a surpris beaucoup car elle était inattendue et contraire à l’esprit d’audio lecture en français sur ce site. Pas mon choix mais je reconnais votre effort et dédication aux audio-lecteurs. J’espère vous écouter encore en français pour d’autres textes de Cervantes et d’autres écrivains. A bientôt et merci pour l’agréable lecture de l’histoire de Rinconete et Cortadillo,
    Joni

  2. Très bonne lecture. C’est excellent de proposer la VO aussi :)!
    A quand l’enregistrement de “Don Quichotte”? Je m’étonne que sur ce site, ce chef d’oeuvre n’ait jamais été enregistré. Certes, c’est un roman monumental, mais pas plus que la trilogie des Mousquetaires de Dumas par exemple. Même une version abrégée de “Don Quichotte” serait bienvenue. Par ailleurs, j’ai écouté de vous “Agnès Grey”, que j’ai adoré, d’autant plus que le texte était agrémenté par des enregistrements musicaux. Le seul roman des soeurs Brontë que je n’ai pas encore lu est “Shirley”, pensez-vous pouvoir l’enregistrer un jour? Au plaisir de vous écouter!
    Bianca

  3. BRAVO , Mme(Mlle)Christine Sétrin,votre voix expressive,”délicieuse”,donne un à ce texte exquis.on en gagne plus de plaisir .
    Je salue en vous les soldats de la culture universelle.
    MERCI, MERCI BEAUCOUP.

  4. Gracias por su indulgencia, estimado Antonio 🙂

    En todo caso, me alegro mucho de que le hayan gustado las lecturas y de que haya tomado la molestia de dejar un comentario.

    Hasta pronto,

    Ch.

  5. Bonjour à tous et en particulier à Vincenzo,

    Je viens de compléter le billet : la version originale dans la langue de Cervantes 😉 est désormais disponible dans la liste des fichiers mp3 ci-dessus.

    Désolée pour le retard !!!!

    Bon week-end y buena lectura 🙂

    Ch.

  6. Bonjour cher Vincenzo,
    Tout d’abord merci beaucoup pour votre commentaire et votre intérêt. 🙂

    Pour ce qui est de la lecture de Rinconete et Cortadillo en V.O., pourquoi pas? Pour le moment, je n’ai pas encore osé me lancer dans des V.O. en espagnol trop longues, car, comme vous l’avez bien deviné, l’espagnol n’est pas ma langue maternelle et je crains, sur de trop longues lectures, de fatiguer les auditeurs avec mon accent français… En tout cas je peux essayer (lorsque j’en aurai terminé avec quelques projets que j’ai en cours)…

    Quant aux écrivains sud-americains que vous proposez, ils ne sont malheureusement pas libres de droits. Borges est décédé en 1986 et Cortázar en 1984. (Il existe effectivement de nombreux sites “perso” dont les créateurs proposent, pour un usage “privé”, des lectures de textes d’auteurs contemporains et non libres de droits.) Je ne pense pas qu’il nous soit possible dans l’immédiat d’en proposer des enregistrements sur Littératureaudio.

    Je vous souhaite un bon dimanche,

    Ch.

  7. Chère Christine,
    je m’appelle Vincenzo, j’écris de l’Italie. Je voulais vous exprimer mes remerciements pour votre travail et, en même temps, vous demander s’il vous serait possible de donner une lecture en version originale de cette nouvelle (ou est-ce que la langue de Cervantes résulterait trop ancienne pour l’auditeur contemporain ?). Je vous ai écouté lire en espagnol et je me trouve incapable d’établir quelle est votre langue maternelle entre l’espagnol et le français (votre nom me suggérerait la deuxième). Et, à propos de version originale espagnole, je vous signale que sur internet circulent de nombreux récits de J. L. Borges, J. Cortázar et d’autres écrivains sud-américains. Il semblerait que ces récits soient libres de droit : serait-il donc possibles de les enregistrer sur litteratureaudio ?
    Merci de votre attention,

    Vincenzo

  8. Une voix claire et agréable. Un plaisir de découvrir un texte différement, juste fermer les yeux et se laisser bercer et rentrer dans l’ histoire. très agéable.

  9. Il est intéressant de retrouver ainsi un texte de Cervantes moins connu que le Quijote. Agréable à écouter car bien lu ,d’une voix agréable et juste. On y sent aussi – mais je peux me tromper !- une culture hispanique certaine qui ne gâte rien. Christine, je vous encourage à enregistrer d’autres textes de cette veine, sincèrement. Quel bonheur la lecture… un livre, une voix et hop !

  10. Le fichier de notes contient seulement la lecture des notes du traducteur. Elles ne sont pas indispensables à la compréhension du texte mais permettent d’expliquer certains mots et expressions en espagnol dans le texte.