Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz

Symphonie de Novembre (Poème)

« Ce sera tout à fait comme dans cette vie. La même chambre.
— Oui, mon enfant, la même. Au petit jour, l’oiseau des temps dans la feuillée
Pâle comme une morte : alors les servantes se lèvent
Et l’on entend le bruit glacé et creux des seaux

À la fontaine. Ô terrible, terrible jeunesse ! Cœur vide !
Ce sera tout à fait comme dans cette vie. Il y aura
Les voix pauvres, les voix d’hiver des vieux faubourgs,
Le vitrier avec sa chanson alternée,

La grand-mère cassée qui sous le bonnet sale
Crie des noms de poissons, l’homme au tablier bleu
Qui crache dans sa main usée par le brancard
Et hurle on ne sait quoi, comme l’Ange du jugement. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 07/05/2012.
Consulté ~7 950 fois

Lu par Iamnot

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.