La Comtesse de Béthune

La Comtesse de Béthune

Cette (féodale) nouvelle d’amour d’Eugène Moret (1835-19..) a été publiée dans le Bulletin de la Société des gens de lettres en 1866.

« – Je vous ai compris, et parler trop serait inutile ; je vous donne pleinement raison. Cette jeune héritière n’a pas ce qu’il vous faut. Il ne suffit pas d’épouser une gentille femme, il est encore de nécessité d’ajouter par le mariage à ses privilèges seigneuriaux. Marguerite de Clairvaud n’a que droit de basse justice, laquelle ne peut frapper le justiciable que d’une amende n’excédant pas sept sous six deniers. Vous épouserez, messire mon fils, la demoiselle Irène, fille aînée du baron de Coutances. À la bonne heure ! Ce mariage vaut la peine d’y prétendre, et vous aurez droit de haute et basse justice sur toutes les terres de votre dépendance. Maison à deux puits, à trois piliers, il y aura créneaux à votre châtellenie avec fourches pâtées, deux magnifiques fourches patibulaires.
– Mais, mon père, voulut objecter Jehan, les fourches patibulaires ne font pas le bonheur… »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 13/08/2019.
Consulté ~2 752 fois

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.