Edgar Allan Poe

Hop-Frog

« Notre roi, naturellement, avait son fou. Le fait est qu’il sentait le besoin de quelque chose dans le sens de la folie, – ne fût-ce que pour contrebalancer la pesante sagesse des sept hommes sages qui lui servaient de ministres – , pour ne pas parler de lui.

Néanmoins, son fou, son bouffon de profession, n’était pas seulement un fou. Sa valeur était triplée aux yeux du roi par le fait qu’il était en même temps nain et boiteux. Dans ce temps-là, les nains étaient à la cour aussi communs que les fous ; et plusieurs monarques auraient trouvé difficile de passer leur temps – le temps est plus long à la cour que partout ailleurs – sans un bouffon pour les faire rire, et un nain pour en rire. […] »

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Charles Baudelaire (1821-1867).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Johann Sebastian Bach, Toccata et fugue en ré mineur BWV0565, interprété par Karl Richter (1958, domaine public).

Livre ajouté le 18/08/2010.
Consulté ~14 871 fois

Lu par Éric

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.