Leonid Pasternak, Portrait de Rainer Maria Rilke

Histoires du bon Dieu

• • •More

Rainer Maria Rilke  (1875-1926) est célèbre par ses Lettres à un jeune poète et se  Cahiers de Malte Laurids Brigge. Ses autres nombreux ouvrages sont moins connus, comme par exemple les Histoires du bon Dieu (1900). Le recueil compte en fait treize petits textes.

L‘auteur va inventer des histoires qu’il racontera aux personnes, (qui ne sont pas des enfants), des histoires dans lesquelles il introduira des explications sur ce qu’il sait du bon Dieu.

À leur tour, elles raconteront  ces histoires aux enfants trop curieux qui posent sans cesse de nouvelles questions.

« – D’où provient cette histoire que vous m’avez racontée dernièrement ? demande-t-il enfin. Est-elle tirée d’un livre ?
– Hélas, oui, répondis-je. Les savants l’y ont ensevelie depuis qu’elle est morte ; il n’y a pas très longtemps de cela. Voici cent ans elle vivait encore, insoucieuse, sur beaucoup de lèvres. Mais les mots dont les hommes se servent à présent, ces mots lourds, difficiles à chanter, lui étaient hostiles, et lui enlevèrent une bouche après l’autre, jusqu’à ce qu’elle ne vécût plus que retirée, et, pauvrement, sur quelques lèvres séchées, comme sur un douaire. Et elle périt là, sans descendances, et fut, comme on dit, enterrée avec tous les honneurs dans un livre où reposaient déjà d’autres histoires de la même origine. »

(Extrait de la nouvelle Comment le vieux Timofei mourut en chantant)

Traduction : Maurice Betz (1888-1946).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Remarques :

La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : L’ÉtrangerPourquoi le bon Dieu veut qu’il y ait des pauvres, Le Mendiant et la Fière Demoiselle.

Références musicales :

Contes 04, 07, 11 et 13 :
Frédéric Chopin, Waltz in A flat major, B. 21, interprété par Olga Gurevich (domaine public).

Contes 06 et 10 :
Frédéric Chopin, Preludes, Op. 28 – No. 4 ‘Suffocation’ (domaine public).

Contes 02, 05, 08 et 12 :
Frédéric Chopin, Nocturne in E flat major, Op. 9 no. 2, interprété par Vadim Chaimovich (domaine public).

Contes 01, 03 et 09 :
Frédéric Chopin, Preludes, Op. 28 – No. 7 ‘The Polish dancer’, interprété par Ivan Ilic (domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 09/07/2022.
Consulté ~226

Lu par Domi

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. AMIDOMI .. Bonjour !
    Ça me passe par la tête… Entre deux ” San Antonio “… une belle lecture à vous conseiller… chaudement… si vous ne l ‘ avez déjà faite…
    ” Les noces dans la maison “… de Bohumil HRABAL… l’ admirable ecrivain tchèque… qui méritait le NOBEL !
    Du même… ” Une trop bruyante solitude “… un cour texte qui fendra le 💔 des amoureux des livres… Son experience… une tranche de vie vécue… de… broyeur de livres mis au pilon… Beau ! HRABAL fait partie de mon pantheon d ‘ ecrivains…

    1. Bonjour LÏAT… Bonjour DOMI…
      Merci LÏAT d ‘ attirer mon attention sur cette lecture de notre amie DOMI… son annonce m’ avait échappé… Tout à fait propre à m ‘ enchanter moi aussi ! Avez-vous écouté la belle lecture que BRIGITTE 84 ( bonjour à la discrète fleur de mouron…) nous offre de ” Les cahiers de Malte Lauris BRIGGE ” ?
      Savez-vous que hier après-midi… la pensée me vint de vous… 😉 ? Je traversais les Vosges dans le sillage des coureurs du Tour de France… quand nous traversâmes Bruyères… L ‘ érudit commentateur qui faufile le commentaire sportif… nous apprit que depuis 1961… cette petite ville des Vosges est jumelée avec… Honolulu ! 🤔…
      Vous trouverz sur Google tous les details de cette histoire … que vous connaissez peut-être ( j’ ai pensé aussi à un titre… réel ou imaginaire ?… des aventures de San Antonio… ” Lolos nus à Honolulu. ” 😮😯😲😳😦😧😨 )…
      Bien à vous…

      1. Hum… sachant combien ici… il ne faut laisser la porte ouverte à aucun malentendu… je viens preciser que le titre à la San Antonio … n ‘ a à voir qu’ avec HONOLULU… et rien avec vous !!! 😜… Je n ‘ ai rien de commun avec les deux vieillards matant SUZANNE !!! 😱… Innocent… je le jure ! Simple plaisir verbal…

      2. Merci à vous chère LÏat. J’ai découvert ce texte par hasard. Peut-être l’aimerez-vous. Certains noms ont sans doute été un peu (ou beaucoup) écorchés, soyez indulgente. 🌻

      3. Bonsoir Sautillant, je n’ai pas encore écouté “Les cahiers….”
        Je connais désormais beaucoup de choses sur Bruyères . Mais pas de souci pour le second commentaires. Mon père était un grand lecteur et il m’a fait découvrir très tôt San Antonio que j’aimais bien. vous me donnez envie d’en relire un….😀

      4. 😊… en fait… DOMI… tout cet exotisme etait un… 😉… à LÏAT… qui nous a renseigné sur ses origines hawaïennes !
        N ‘ hesitez pas à vous replonger dans quelques San Antonio !
        C’ est L’ÉTÉ… les vacances… ” la maitresse au feu… les cahiers au milieu “…