Page complète du livre audio gratuit :


ASSOLLANT, Alfred – Mémoires de Gaston Phœbus

Donneur de voix : Aymeric | Durée : 5h 8min | Genre : Romans


Joseph Mallord William Turner - Snowstorm

« Qu’on n’accuse personne de ma mort… Je vais me brûler la cervelle… Je prie monsieur le commissaire de vouloir bien remettre à M.Louis Véray, rue Pigalle, 12, le paquet ci-joint, qui ne contient ni billets de banque, ni valeurs d’aucune espèce, mais seulement le détail des raisons qui m’obligent à passer dans un monde meilleur… »

Encore un excellent roman d’Alfred Assollant, teinté d’aventures et d’amour, avec dans le ton cette ironie amusée qui fait la signature de ce grand écrivain.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Mémoires de Gaston Phœbus.zip



> Références musicales :

Alexander Borodin, In the Steppes of Central Asia (domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 7 637 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

14 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. RoseHampsh le 28 juillet 2014

    Découverte d’un auteur dont je n’avais rien lu.
    Intéressant.
    Je n’ai écouté, pour l’instant, que le premier chapitre, mais la voix est modulée, chaude et agréable à entendre.
    Merci.

  2. Aymeric le 31 juillet 2014

    Merci pour vos encouragements, et bonne lecture ! :)

  3. edith crozet le 2 août 2014

    remerciements au lecteur – quelle voix agréable, j ai passé un bien agréable moment en sa compagnie et ne mmanquerai pas de rechercher d autres titres lu par Aymeric – ce genre de roman, passés de mode, sont des plus reposants bien qu on ne manque pas de sourire á de certains moments…, merci.

  4. Aymeric le 4 août 2014

    Merci Edith, c’était un plaisir ! :)
    A bientôt.

  5. Christine Treille le 8 août 2014

    Merci Aymeric de m’avoir fait découvrir cet auteur. Un petit roman bien agréable qui fait oublier les soucis quotidiens et qui est servi par une voix très agréable. Vos dialogues sont pétillants. Je vous imagine bien au théâtre!
    Amitiés
    Christine

  6. Aymeric le 9 août 2014

    Merci Christine !
    C’est vrai que je m’amuse beaucoup avec les dialogues. Le théâtre m’attire, malheureusement ayant une mémoire de poisson rouge, il m’est totalement inaccessible ! ;)

  7. Elise le 14 août 2014

    Quelle belle lecture, Aymeric! Belle découverte d’un auteur et d’un donneur de voix. Je vais chercher dès à présent sur le site d’autres oeuvres de l’un et de l’autre.
    Salutations du Québec!

  8. EclatDuSoleil le 20 août 2014

    Merci pour cette lecture, très agréable, y compris le choix d’illustration musicale, parfaitement adapté ! Un vrai moment de vacances :-)

  9. Aymeric le 25 août 2014

    Merci, Elise et EclatDuSoleil, pour vos commentaires sympa ! :) Ça fait toujours plaisir… Bonne fin de vacances !

  10. Vincent le 29 septembre 2014

    Quel plaisir de retrouver Aymeric et Alfred Assollant, tous les jours , dans ma voiture sur le chemin du travail! Après après découvert l’auteur grâce au capitaine Corcoran ( encore un très beau livre audio ) je me suis laissé entraîné dans les mémoires de Gaston Phoebus. J’ai adoré le livre et je souligne la performance d’Aymeric. Mention spéciale aux petites musiques de transitions. Un très beau moment, parfait pour ne plus écouter cette radio anxiogène et envahie de publicité.

  11. Aymeric le 2 octobre 2014

    Merci Vincent pour votre commentaire et vos compliments, qui me vont droit au cœur !
    A bientôt dans votre voiture, alors ! ;)

  12. Claire le 23 mars 2015

    Quelle lecture formidable !

    Bravo à vous, Aymeric, et merci de nous avoir fait
    connaître cet auteur !

    Je vous ajoute à mes donneurs de voix préférés !

  13. Gigi77 le 9 avril 2015

    Merveilleux lecteur, un seul mot : MERCI !

  14. Aymeric le 24 avril 2015

    Merci, Claire et gigi77, pour vos sympathiques commentaires ! A très vite ! :)

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.