Page complète du livre audio gratuit :


AUDOUX, Marguerite – Douce Lumière

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 4h 50min | Genre : Romans


Arthur Hughes - The Sailing Signal Gun (1881)

Églantine Lumière, que sa nourrice appelle Douce, est une petite orpheline. Sa mère est morte en la mettant au monde, le père, fou de douleur, est allé se noyer, et le grand-père maternel, qui l’a recueillie, voue à la fillette une injuste rancune. Douce trouve du réconfort auprès de son jeune voisin, Noël. Une affectueuse camaraderie naît entre les deux enfants.
Quelques années plus tard, cette amitié se transforme en amour passionné. les jeunes gens parlent de mariage.
Hélas! Églantine est pauvre et les parents de Noël sont de riches propriétaires qui souhaitent un beau mariage pour leur fils.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Douce Lumière.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 4 150 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

16 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Francine du Québec le 27 septembre 2016

    Bonjour Chère Cocotte
    Je suis en train d’écouter Douce Lumière et j’adore ce roman et surtout votre interprétation. Les romans de Marguerite Audoux me plaisent beaucoup. ☺ Merci ma belle Cocotte pour votre magnifique travail ! Un beau début d’automne à vous, et mes amitiés !

  2. Cocotte le 27 septembre 2016

    Bonjour, chère amie Francine
    Les romans majeurs de Marguerite Audoux « Marie-Claire » sont déjà sur le site. Vous les avez certainement écoutés. J’ai beaucoup aimé.
    Il en reste encore un, »De la Ville au moulin », que j’envisage d’enregistrer tout de suite après l’avant-dernier Pardaillan, qui est attendu avec impatience.
    L’automne au Québec doit être merveilleux. j’ai vu des photos d’érables et de forêts avec toutes les teintes d’automne. Splendide!
    Merci pour votre aimable commentaire, qui me fait toujours grand plaisir.
    A bientôt! Amitiés.
    Cocotte

  3. Elisabet Claverie le 29 septembre 2016

    Merci beaucoup Cocotte pour votre lecture. Quel étrange roman. Je n’avais jamais rien entendu de pareill. Je vais essayer de trouver une biographie de Margueite Audoux. Merci.
    elisabeth

  4. Cocotte le 29 septembre 2016

    Chère Elisabeth
    En effet, les romans de Marguerite Audoux sont assez originaux, mais ils sont intéressants et décrivent bien une certaine société à l’époque de l’auteure.
    Il y a sur Wikipedia une brève biographie de Marguerite Audoux, je ne sais pas s’il en existe de plus détaillées.
    Tout de suite après Pardaillan, en cours, je lirai « De la Ville au Moulin », qui terminera la série des romans de cette dame.
    Merci pour votre aimable commentaire, qui m’encourage beaucoup et me fait connaître les préférences des audio lecteurs, que je m’efforce de satisfaire.
    Amicalement
    Cocotte

  5. Elisabet Claverie le 30 septembre 2016

    Merci de votre réponse, je suis heureuse d’attendre l’arrivée de « De la vile au Moulin ». J’ai lu sa biographie sur Wikipédia. Quelle vie! Le personnage d’Eglantine, fascinant, doit beaucoup à cette biographie, semble-t-il. . Je vais chercher pour voir s’il y a une bio plus complète ou une correspondance éditée, ou des lettres d’elle dans d’autres correspondances. Merci Cocotte pour tout ce que vous faites.
    elisabeth

  6. Idália le 30 septembre 2016

    Merci Cocote j’ai aimé se magnifique romans cela m’a fait voyager et rêver tous de bon pour vous et continuez à nous régaler de votre belle voix

  7. Cocotte le 30 septembre 2016

    Chère Idalia
    Un grand merci à vous pour cet encourageant message.
    Je suis heureuse que vous aimez ce genre de romans, qui sont également mes préférés.
    Dans quelques jours, il y aura une petite surprise pour ceux et celles qui aiment bien Marcelle Audoux, pour leur permettre d’attendre patiemment : De la Ville au Moulin.
    Amicalement
    Cocotte

  8. BUDKIEWIEZ MARIE le 6 décembre 2016

    j aime votre voix et aussi celle de Vincent De L’Epine, merci de nous donner de votre temps

  9. Cocotte le 7 décembre 2016

    Merci beaucoup, chère Marie. Votre commentaire m’a fait très plaisir.
    Amicalement
    Cocotte

  10. Vincent de l'Épine le 7 décembre 2016

    Bonjour Marie, je tombe par hasard sur ce commentaire et je me permets aussi de vous remercier pour m’avoir mis en aussi bonne compagnie ! Vous avez donc fait deux heureux :-)
    Amicalement
    Vincent

  11. Jude le 19 mars 2018

    Merci chère Cocotte, je « lis » sur le site depuis déjà longtemps et je me suis dit qu’il fallait que je vous remercie pour les Pardaillan que je n’ai pas encore terminés et pour la merveilleuse Marguerite Audoux si injustement oubliée, j’avais fait fait sa connaissance en primaire où elle figurait en bonne place dans mon livre de lecture, c’est formidable de la retrouver grâce à vous dont la façon de lire est si chaleureuse. J’aime aussi Germaine Beaumont qui malheureusement ne peut pas encore être lue et Elisabeth Goudge idem.
    Mille merci et donnez nous encore plein de belles lectures

  12. Cocotte le 21 mars 2018

    Cher (chère) Jude
    Cette merveilleuse Marguerite Audoux était injustement oubliée, en effet. Écouter ses « Marie-Claire » a été pour moi un tel bonheur que j’ai cherché tout de suite ses autres œuvres. Hélas, il ne restait que quelques nouvelles que j’ai eu le plaisir d’enregistrer.
    Les deux autres romancières ne sont pas encore dans le domaine public. Il faudra attendre une quarantaine d’année avant de pouvoir les publier. Vous n’auriez pas d’autres noms à me suggérer?
    Merci beaucoup pour votre encourageant commentaire.
    Amitiés
    Cocotte

  13. Jude le 12 avril 2018

    Chère Cocote,
    Pas facile de trouver des auteurs libres de droit et qui n’aient pas déjà été lus, pour l’instant je pense à Lucy Maud Montgomery, l’auteur d’Anne aux pignons verts, elle est décédée en 1942, très connue au Canada et dans les pays anglo-saxons moins chez nous mais il y a peut-être un problème pour les droits avec les traducteurs (à voir).
    Et aussi George du Maurier le grand père de Daphne, je ne me lasse pas de lire et de relire Peter Ibbetson.
    Je réfléchis et si j’ai d’autres idées, je vous le dis.
    Amitiés
    Jude (au féminin !)

  14. Cocotte le 12 avril 2018

    Chère Jude
    J’aurais bien aimé vous faire plaisir. Hélas, « Anne aux pignons verts » est traduit par Anne Pairault, décédée en 1985, donc pas libre de droits. Quant à Peter Ibbetson et Trilby, impossible de trouver le nom du traducteur. Le connaissez-vous? Est-il mort depuis plus de 70 ans? Si vous avez le livre « Peter Ibbetson », le nom du traducteur doit se trouver tout au début. Mais est-il libre de droits?
    Oui, si vous avez d’autres idées, je les accueillerai avec plaisir.
    Un grand merci pour vos recherches. J’espère que les prochaines seront libres de tous droits.
    Amitiés
    Cocotte

  15. lydie le 20 février 2019

    On y voudrait une suite .. Heureusement que votre voix est là pour adoucir le récit de cette vie.Aime-t-on encore comme cela aujourd’hui ?

  16. Cocotte le 20 février 2019

    Chère Lydie
    Bien sûr, nous aimerions que ce roman finisse mieux, je suis tout à fait d’accord avec vous.
    Ce n’est pas facile de répondre à votre question. Les mentalités, les habitudes ont tellement changé.
    Il y a tellement de sortes d’amour. Mais, dans le fond, l’important, n’est-ce pas de bien s’entendre et d’être d’accord sur l’essentiel. Il ne faut pas non plus être trop exigeant, mais être compréhensif et indulgent. Qu’en pensez-vous?
    Amicalement
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.