Page complète du livre audio gratuit :


BALZAC, Honoré (de) – La Vendetta

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 15min | Genre : Nouvelles


La Vendetta

L’action de La Vendetta, se déroule de 1800 à 1830, de l’arrivée du Corse Di Piombo à Paris jusqu’à la fin tragique d’une histoire d’amour et de passion. Balzac, contemporain des événements, met en scène Bonaparte et mentionne plusieurs fois La Bedoyère exécuté au lendemain des Cent-Jours.
L’art de la peinture est aussi un thème récurrent dans cette nouvelle ; le lieu de l’action principale est un atelier, Ginevra a un don pour la peinture, Servin est peintre…

Un an plus tard Balzac publiera Le Chef d’œuvre inconnu

« – Eh bien, que viens-tu faire ici, mon pauvre Bartholoméo ? dit le premier consul à Piombo.
– Te demander asile et protection, si tu es un vrai Corse, répondit Bartholoméo d’un ton brusque.
– Quel malheur a pu te chasser du pays ? Tu en étais le plus riche, le plus…
– J’ai tué tous les Porta, répliqua le Corse d’un son de voix profond en fronçant les sourcils. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Vendetta.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 10 760 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Didier Pilette le 16 mars 2012

    Merci M. Depasse.

  2. kamel master le 19 novembre 2012

    10/10
    excellent

    merci bien

  3. coco le 18 novembre 2013

    bravo bravo bravo!!!!

  4. coco le 19 novembre 2013

    j adore

  5. Lycéenne le 20 novembre 2013

    Merci beaucoup pour la lecture. Grâce à cela, j’ai eu une bonne note pour le lycée. :)

  6. Aurore le 2 avril 2014

    Thank you very much! ♥♥

  7. Johnatan le 5 octobre 2014

    Genial, et le rume mais un effet assez sympa bien jouer et merci.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.