Page complète du livre audio gratuit :


BALZAC, Honoré (de) – Le Curé de village

Donneur de voix : Aegidius | Durée : 11h 18min | Genre : Romans


Le Curé de village

Au couple Tascheron-Bonnet qui forme le cœur de l’œuvre, un malheureux criminel de circonstance condamné à mort et son curé de village adoubé à Montégnac, contrée reculée de Limoges, pour prendre en charge ce cas difficile en vue de conquérir son ouaille récalcitrante, Balzac surimprime au premier plan la vie d’une Véronique et insère à ce paysage provincial l’ingénieur Gérard qui sait saisir cette opportunité limousine. Le lecteur est invité à savoir lire entre les lignes, notamment à percevoir le vrai père de « notre cher Francis », sachant que cet enfant naît, tel un signe céleste, le jour même l’exécution de Tascheron. Une formidable omerta campagnarde : tout le monde devine, tout le monde comprend, tout le monde pardonne, personne ne parle. Honoré en profite pour régler ses comptes avec la tyrannie des écoles en pointant du doigt les méthodes françaises. On assiste en arrière-plan à une seconde réhabilitation puisque Véronique mariera Farrabesche avec Catherine, offrant à ces déshérités un bonheur qu’elle n’a pas pu avoir elle-même. Ce roman religieux est une sorte de pendant, selon l’analyse de son auteur lui-même, à son conte philosophique Le Médecin de campagne.

Illustration : Aquarelle humide de Fabie Lou (juillet 2017) spécialement conçue pour cet enregistrement. Tous les dimanches après la messe, Véronique, l’ingénieur, le curé, le médecin, le maire, descendaient par le parc et allaient y voir le mouvement des eaux. L’hiver de 1833 à 1834 fut très pluvieux.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Curé de village.zip




> Références musicales :

Illustration musicale composée et interprétée par Aegidius.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 8 919 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. marie grattepanche le 24 octobre 2017

    Très bonne lecture dans laquelle on apprend tant de choses. La Comédie Humaine de Balzac est toujours une lecture enrichissante. Merci de m’avoir fait connaître celui-ci, que je n’avais pas lu.

  2. Jacques Maniez le 31 octobre 2017

    Bonjour, Aegidius, et merci pour votre lecture agréable ainsi que pour l’ingénieuse composition musicale qui l’accompagne.
    On n’en finitpas de découvrir des aspects surprenants des convictions balzaciennes en matière de religion, de critique sociale et de politique.

    Jacques Maniez

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.