Page complète du livre audio gratuit :


BERNÈDE, Arthur – Le Crime d’un aviateur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8h 20min | Genre : Romans


Arthur Bernede - Le Crime d un aviateur

Lettres anonymes, soupçons mal fondés, suggestion à distance, hypnotisme, catalepsies, ravages de la passion, un chapitre intitulé « Où le roi des détectives s’aperçoit une fois de plus qu’il ne faut jamais se fier aux apparences », Le Crime d’un aviateur, qui n’est peut-être qu’apparence, sont la matière de cette intrigue débrouillée par le « grand limier » Chantecoq qui se félicite, à la fin, d’« avoir débarrassé un ciel bleu de ses nuages ».

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Crime d’un aviateur.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Policiers, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 12 475 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

12 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Sans-Dents le 6 octobre 2014

    Merci, René Depasse, je vais vous écouter en brossant mon dentier.

  2. Frederik le 6 octobre 2014

    Une journée heureuse à suivre cette lecture délicieuse. Un véritable délice suranné, tous tous mes remerciements.
    Note; A je ne sais plus quel épisode arrive soudainement un cafouillage dans la lecture, tentative de reprise, puis la voix du fameux René Depasse qui reprend après cette glissade avec force, tant de Force et présence que tous -dans l’atelier où nous écoutions avec concentration- nous sommes retourné en croyant que le lecteur était dans la pièce. Quelle présence ! réellement extraordinaire, Merci !

  3. colin le 7 octobre 2014

    Bonjour ,
    Merci MONSIEUR pour ces heures délicieuses grâce à vos » trouvailles » ,et bien sur , à votre lecture

  4. René Depasse le 7 octobre 2014

    Merci aux Frederik,Colin,Marla,Lucie,Sans-Dents et Cie ,qui,par leurs messages récents,m’incitent à poursuivre dans la voie(ou la voix) de l’éclectisme!

  5. Claudia le 14 octobre 2014

    Merci M. Depasse pour vos lectures, je vous e’coute beaucoup et j’aime votre lecture. J’espe’re que ni vous ni vos colle’gues vous lasserez de continuer a’ lire et nous faire de’couvrir des auteurs et de nous permettre d’entendre la belle langue francaise aussi quand on est loin de la France!

  6. ROBERT H le 20 octobre 2014

    CHER MONsieur j’écoute vos lectures. j’aime les livres que vous proposez. Il est temps de réhabiliter anatole france par exemple, trop français mais nous vivons en France, les autres et c’est dommage de passer à côté.

  7. Hélène A. le 27 octobre 2014

    J’ai écouté tous les Bernède les uns après les autres.

    Une cure de fraîcheur.

    Merci monsieur Depasse.

  8. Elisabeth le 26 novembre 2014

    Merci Monsieur Depasse, j’en suis à mon 4éme Bernède . Quelle bonne idée d’avoir choisi de les lire !! c’est délicieux à entendre.
    Merci. Elisabeth

  9. René Depasse le 26 novembre 2014

    Elisabeth,pour vous remercier de votre message,je vais lire cette nuit un nouveau Bernède et vous trouverez LA VIERGE DU MOUILN ROUGE à votre réveil demain matin C’est de la magie,non?ou il y a un truc…

  10. Dominique le 18 janvier 2015

    Encore merci. Nous avons hâte de découvrir en 2015 de nouvelles aventures de Chantecoq qui sont bien difficiles à trouver en livre.
    Très bonne année René Depasse vous êtes notre chercheur de trésors.

  11. Eufrozine le 24 avril 2016

    Merci Monsieur Depasse. Vous écouter est un plaisir.
    Et la vie n’est-elle pas faite de ces petits plaisirs qui nous permettent l’évasion…
    Vraiment, votre voix nous emmène dans ces romans où nous partageons les scènes comme si l’on y était.
    Merci encore et continuez à nous enchanter.

  12. LECONTE DE PARIS le 23 septembre 2017

    Quand ce diable d’homme prend-il du repos ? Au fait, notre cher René DEPASSE ne nous a toujours pas conté « le Lit vertical »: pensez donc, une histoire à dormir debout !… 😁

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.