Page complète du livre audio gratuit :


COLLINS, Wilkie – La Femme en blanc

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 29h 22min | Genre : Romans


La Femme en blanc

La Femme en blanc, roman à sensation (« sensation novel ») ou à suspense, dont le succès ne s’est jamais démenti depuis sa parution en 1860, conte l’histoire très romantique d’un bel amour contrarié, qui tient à la fois du « thriller » – le mot n’avait pas encore été inventé – et de l’intrigue policière.

Walter Hartright, jeune professeur de dessin, tombe amoureux d’une de ses élèves, la jolie Laura Fairlie, hélas déjà promise par son père à Sir Percival Glyde, qu’elle déteste et qui l’épouse dans le seul but de lui extorquer sa fortune. Il y parviendra, du reste, avec l’aide de son ami italien, le Comte Fosco, et par le biais d’une sombre machination fondée sur la ressemblance physique étonnante entre deux jeunes femmes : Laura, la malheureuse épouse, et Anne Catherick, la mystérieuse « femme en blanc » rencontrée naguère en pleine nuit et sur une route déserte, par le héros, alors qu’elle venait de s’échapper d’un asile d’aliénés, où elle affirmait avoir été frauduleusement incarcérée. C’est la scène la plus célèbre du roman.
Après bien des épreuves et d’innombrables péripéties et rebondissements – parfois mortels -, les efforts conjugués de Walter Hartright et Marian Halcombe, maîtresse femme toute dévouée à sa demi-soeur Laura, auront-ils finalement raison de la scélératesse et de la turpitude des deux « méchants », Percival et Fosco ? C’est ce combat sans merci et longtemps indécis, qui fait l’objet de la troisième et dernière « époque » du roman.

On raconte que Gladstone (1809-1898), chef de file du parti libéral et quatre fois premier ministre, renonça inopinément à une soirée au théâtre prévue de longue date, afin de pouvoir achever la lecture du roman et connaître la fin de cette passionnante histoire !

Traduction : Paul-Émile Daurand-Forgues (1813-1883).

> Écouter un extrait : Préface.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Première Partie.zip
Deuxième Partie.zip
Troisième Partie.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Policiers, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 178 621 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

47 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Gambas y Camarones le 30 avril 2013

    André Rannou, un grand merci pour ce gros travail.
    J’ai beaucoup apprécié vos précédentes lectures, vous êtes dans la liste de mes lecteurs favoris.

  2. claire-marie le 3 mai 2013

    Un style d enregistrement différent de celui généralement entendu: une lecture au sens premier du terme, sans interprétation, sans jeu au sens théâtral du terme (pas de changement de voix ou d’accent).
    MAIS un parti pris d’une valeur exactement identique à l’autre. Bref, un plaisir…
    Avec en prime une prononciation excellente de l’anglais qui est beaucoup présent dans cette traduction pour des mots qui ont cependant une parfaite équivalence en français. Cela m’étonne. (hors les right all right! du personnage italien)
    Avez vous quelques infos sur ces « non-traductions », M. Ranoux, svp?
    Bien, je replonge dans ces 29heures de Wilkie Collins, auteur que j aime beaucoup.

  3. Gambas y Camarones le 3 mai 2013

    A propos des noms prononcés à l’anglaise, je voudrais faire cette remarque : j’ai eu un peu de mal avec eux, car je ne parvenais pas à les mémoriser, ne pouvant les imaginer visuellement.
    Ainsi, si je n’ai pas eu de gros problème avec “Laura”, j’ai eu beaucoup de mal avec “Percival Glyde”.
    Je pense que la solution idéale pour l’auditeur français serait de franciser le plus possible la prononciation des noms anglais, tâche apparemment simple, mais seulement apparemment quand on y réfléchit.

  4. André Rannou le 3 mai 2013

    J’ai corrigé quelques erreurs manifestes du traducteur (exemple: « deception » (duperie, tromperie) traduit par « déception », mais je n’ai pas cru devoir me substituer à lui au point de traduire tous les termes anglais qu’il avait choisi de conserver tels quels.
    J’ai beaucoup de mal à franciser les noms anglais, aussi ai-je fait le choix d’y renoncer, quitte à décevoir ou à agacer certains auditeurs. Je leur présente mes excuses.
    Je vous remercie de vos appréciations.

  5. Gambas y Camarones le 4 mai 2013

    Merci pour votre réponse, André Rannou ; il me faut aussi vous dire que je n’aime pas beaucoup les sonorités anglaises, trop souvent floues, empâtées pour l’auditrice francophone que je suis, qui préfère les sonorités plus nettes, plus franches et plus précises du français ou de l’espagnol.

  6. Gambas y Camarones le 4 mai 2013

    Petite remarque concernant la prononciation : « archal » (« une petite pagode de fil d’archal ») se prononce « arshal » et non « arcal » (v. « Littré », « Robert », etc.).

  7. isismarie le 4 mai 2013

    Je tiens à vous féliciter pour votre très belle interprétation de La Dame en Blanc. Vous avez une voix envoûtante et ayant transféré le tout sur mon iPod, j’ai été vraiment entraînée par la façon dont vous faites le récit de ce livre.
    Je vous découvre comme donneur de voix et je vous remercie car je sais que vous faites ça gratuitement et, pour moi, ça vaut de l’or. Pensez-vous lire Pierre de Lune ou un autre livre de Collins. Je dois avouer que je l’aime beaucoup.
    Merci à l’avance.

  8. Gambas y Camarones le 6 mai 2013

    J’en suis au fichier 28 et je dois dire que c’est un assez surprenant roman que je je ne parviens pas à classer ni à comparer à un autre aussi bien dans le domaine des romans populaires francophones de suspense (de basse qualité : Maurice Leblanc, etc.) qu’anglophones (de qualité moyenne : Conan Doyle, etc.).
    Très inclassable, dirai-je provisoirement.

  9. claire-marie le 6 mai 2013

    Je me permets une réponse à votre commentaire.
    A mon humble avis, il est inclassable car il est pionnier. Collins a développé un genre nouveau à l’époque, si j ai bien compris mes lectures sur ce sujet. En Europe il avait des auteurs français comme « co créateur » du genre « détective ». Au USA il y avait E. Poe.
    Tout ceci étant seulement pour l Occident puisque la Chine ancienne avait déjà, à l’époque, des siècles de tradition en matière de littérature policière où l’enquête et même le paranormal sont des éléments faisant avancer l intrigue, comme dans le présent ouvrage. (voir Robert van Gulick, re-créateur du juge Ti, sur ce sujet)
    Pour ma part j ai aimé ce livre pour les mêmes raisons que celles qui vous posent question.
    Par ailleurs, si on s’en rapporte à la préface, on apprend que ce livre est un feuilleton. Il est connu que les auteurs savaient d’où ils partaient mais ne savaient pas forcément où et comment ils arrivaient! L exemple très étudié, si je me souviens, est celui d Eugène Sue qui adopte, selon les spécialistes, plusieurs styles, voire plusieurs opinions dans ses Mystères de Paris pour « coller » au mieux au goût de ses lecteurs et à l’actualité du moment.
    Cependant, ce n’est que mon sentiment de profane, je me demande si W Collins n’avait pas un plan plus construit que Sue.
    En conclusion je pense que vous avez raison. Il y a plusieurs livres dans ce livre. C est pour cela que je le trouve intéressant, pour ma part.

  10. André le 13 mai 2013

    Merci à tous/toutes de vos commentaires. Ils m’encouragent à continuer.

  11. EclatDuSoleil le 13 mai 2013

    Pas eu le courage d’écrire une petite note de lecture, mais j’ai beaucoup aimé écouter ce livre. Je trouve le système narratif intéressant. Par contre, ce qui est étonnant, mais c’est peut-être ma sensibilité personnelle, je trouve que le suspens est particulièrement haletant vers le milieu du bouquin, où on se fait vraiment du mouron pour les deux héroïnes, et plus « tendu » quà la fin, où les énigmes se dénouent les unes après les autres.
    Chouette découverte en tous cas de cet auteur que je ne connaissais pas. Merci de nous avoir offert cette lecture.

  12. DUPRE le 20 mai 2013

    Bonsoir,
    merci , grand merci ! C’est une joie de vous écouter narrer , vous faites partie des voix amies.
    Melanie

  13. trollus le 29 mai 2013

    J’arrive malheureusement au terme de cette aventure!
    Un grand merci pour cette lecture et se travail de titan.
    Un tout grand merci car c’est une audition superbe.
    J’y retourne rapidement car je suis complètement dedans et vous en remercie pour le choix comme pour le travail.
    Merci encore et aux plaisirs de vous retrouver.

  14. André Rannou le 30 mai 2013

    Je vous remercie de tout coeur pour toutes ces remarques, qui me touchent beaucoup et m’aident à surmonter les périodes de fatigue et de découragement.

  15. DUPRE le 30 mai 2013

    Bonjour André,

    Vous avez toute notre gratitude pour ce que vous nous offrez. Je ne sais pas pourquoi vous êtes fatigué et découragé mais puisse fatigue et découragement être guéris.
    Mel

  16. D.Jean le 16 juin 2013

    Bonjour,
    Votre voix est agréable, juste, bien dosée pour inciter à l’écoute, et pour ma part, sans quitter la route des yeux, malgré tous ces noms qui me sont étrangers.
    Je suis stupéfié par votre voix qui impose à notre oreille le sexe du personnage. En effet, lorsqu’une femme parle, votre voix se modifie légèrement, je ne sais si c’est intentionnel, de sorte que pour moi, il n’y avait aucune hésitation quant au sexe et même au caractère du personnage.
    Je n’ose imaginer le nombre d’heures, de lecture et de relecture que vous a demandé la préparation de ce livre.

    Monsieur, j’ai été envouté par l’intrigue de cette œuvre, que vous avez su rendre.

    Merci!!

    Daniel Jean

  17. Monik le 26 juin 2013

    Merci beaucoup Monsieur Rannou pour la très belle lecture de ce superbe roman, j’ai adoré.

  18. Lydie le 14 juillet 2013

    Quelle belle lecture et quelle belle histoire ! Cela ferait un si beau film.

  19. André Rannou le 16 juillet 2013

    Merci du fond du coeur pour vos appréciations. Cette histoire a en effet souvent été adaptée au cinéma. Certains de ces films sont disponibles en VO sur YouTube. Taper « Films of the Lady in White » sur Google.

  20. Gustave le 17 juillet 2013

    Merci André pour cette passionnante histoire et cette lecture parfaite. Elle m’a accompagné pendant toute ma traversée de la France à vélo…
    Marc, alias Gustave, collègue donneur de voix

  21. marie le 5 août 2013

    Livre superbe’quelle ecriture magnifique.qu’i est agreable un aussi beau style que de phrases au passe simple’ que de jolies expressions je ne parvenais pas a lacher malgre l’enorme volume cemerveilleux livre merci au site eta cet excellent lecteur

  22. Boudier le 9 septembre 2013

    Merci pour cette lecture, je me suis régalée de bout en bout, tant avec le style de l’auteur qu’avec le fond du récit aussi surprenant que passionnant.

  23. Christine Treille le 10 septembre 2013

    Bonjour André,
    Merci infiniment pour cette lecture envoutante. Je ne connaissais pas cet auteur et l’ai découvert avec plaisir grâce à vous.
    Votre façon de lire me plait beaucoup. L’adjectif envoutant utilisé en début de commentaire est valable tant pour l’intrigue que pour votre voix. Calmement, posément, sans exagération ni éclats de voix vous imposez vos personnages de mains…de voix… de maitre.
    Je suis triste d’être arrivée au bout de cette aventure mais je vais de ce pas chercher sur le site une autre de vos lectures. Merci encore!
    Christine Treille… qui comme Gustave est une collègue donneuse de voix.

  24. André le 13 septembre 2013

    Merci de tout coeur à tous et à toutes de vos commentaires et de vos compliments. Confraternelles salutations à Gustave et à Christine.
    André

  25. Caroline le 18 septembre 2013

    Formidable ! vous m’avez fait passé de tres agreables moments, merci beaucoup

  26. Bianca le 26 octobre 2013

    Bravo pour cette belle lecture, au service d’un grand maître du suspense! J’avais déjà lu le roman il y a quelques années, mais cette écoute me l’a fait adorer encore davantage!
    MERCI! :)

  27. Littleblue le 1 février 2014

    Magnifique lecture ! Merci !

  28. Mireille le 6 mai 2014

    Histoire très prenante, très bien lue par votre voix qui se pose très bien pour chaque personnage. Les noms anglais ne m’ont pas dérangés. Quel grand labeur ça a du être pour vous. Je ne vous connaissais pas mais maintenant je vais écouter d’autres lectures de vous.

  29. André le 6 mai 2014

    Merci à vous, Caroline, Bianca, Littleblue et Mireille! Je vous suis très reconnaissant de vos chaleureuses appréciations.
    Bien amicalement.
    André

  30. christine le 20 juillet 2014

    Merveilleux ! Grandiose ! Votre talent de lecteur allié au suspense de l’histoire et la qualité du texte m’ont suspendue à de nombreuses heures d’écoute jusqu’à la fin du roman. je tiens à vous remercier très chaleureusement pour votre investissement. Christine

  31. André le 23 juillet 2014

    A mon tour de vous remercier, Christine. les donneurs de voix connaissent des moments de fatigue et ont besoin d’être encouragés.

  32. fasseli le 22 septembre 2014

    Merci infiniment pour ce colossal travail! J’apprecie particulièrement votre diction en français et votre très bel accent en anglais. a très bientôt ,j’éspère dans de nouvelles aventures!

  33. André le 22 septembre 2014

    Merci beaucoup, fasseli.

  34. van den bogaert le 3 novembre 2014

    Un grand merci, vous participez à ma rêverie et à mon travail de dessinatrice…Quel plaisir de suspendre le temps avec vous. J’apprécie particulièrement votre voix posée, expressive et calme. MERCI !

  35. André Rannou le 6 novembre 2014

    Merci à vous, chère van den bogaert. Content de savoir que ma voix accompagne votre travail.

  36. dominique le 5 février 2015

    Je tiens à vous remercier mille fois, votre voix m’a transportée au coeur de ce roman. En tant que « donneur » de voix, dans la vôtre il y a ‘don’ (de votre temps et de vous-même) et il y a ‘DON’ tout court … Merci, encore merci ..

  37. André le 5 février 2015

    Merci à vous, Dominique. J’ai enregistré ce roman voici deux ans et je commence déjà à l’oublier! Il me semble que ma voix ne s’est pas améliorée depuis!

  38. grattepanche marie le 14 février 2015

    Cher monsieur Rannou, vous m’enchantez, vous écouter me repose,grande relectrice, je ne peux me passez de lire, avec vous je ne me prive pas..merci.

  39. André le 15 février 2015

    Merci de tout cœur, Marie.

  40. elisabeth le 18 avril 2015

    Un très grand merci pour cet immense travail, et le très grand bonheur qu’il m’a apporté. elisabeth

  41. Hirondelle le 28 avril 2015

    Encore une fois merci Monsieur Rannou !

  42. emilieemilie le 11 janvier 2016

    Les 30 heures m’avaient un peu refroidie… Mais j’ai fini par me lancer! et j’en ressors enchantée! La forme du roman avec les personnages qui donnent tour à tour leur point de vue, les rebondissements, la richesse et la beauté intérieure des personnages, l’écriture m’ont donné envie d’écouter les autres œuvres de cet auteur.

    Merci André Ranou pour cette lecture!
    Bonne année à vous

  43. André le 11 janvier 2016

    Merci à vous emilieemilie, elisabeth et Hirondelle, et très bonne année 2016.
    André

  44. Henri D le 9 avril 2016

    Remarquable lecture. Diction parfaite, voix très agréable et apaisante!
    Merci beaucoup

  45. André le 9 avril 2016

    Merci à vous, Henri D. Votre commentaire me fait très plaisir.

  46. brigitte le 6 novembre 2016

    Cette audition m’a accompagné en me promenant plusieurs semaines durant. C’était très agréable, la voix, la diction, le rythme, tout était parfait pour moi, j’ai découvert un auteur et un liseur très brillant et très courageux. J’imagine que cela doit demander beaucoup de travail et vous l’avez merveilleusement accompli. Bravo.

  47. André Rannou le 6 novembre 2016

    Merci Brigitte. Je suis très touché par votre commentaire.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.