Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'DUMAS, Alexandre - Histoire d'un mort racontée par lui-même' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Le Barbon le 26 juin 2018

    Ceci n’est pas un doublon.

    Hmm, un LGBT mort du sida d’après la couverture ?

  2. DanielLuttringer le 26 juin 2018

    Ne cherchez pas trop loin, Le Barbon, le dessin stylisé de la couverture est généralement utilisé pour représenter le « deuil ».

  3. Veronique le 27 février 2020

    Merci beaucoup Daniel pour toutes ces belles nouvelles d’Alexandre Dumas, que vous avez comme à votre habitude, si bien rendues.
    Comme je suis fan, je savais déjà que vous étiez passé sur audiocité. J’ai d’ailleurs écouté sur ce site « Les aventures de Tom Sawyer » et en approfondissant, je vois que vous êtes toujours aussi productif. BRAVO à vous.
    Désolée pour les commentaires déplaisants que vous avez reçus.

  4. Daniel Luttringer le 27 février 2020

    Je vous remercie, Véronique, de me mettre du baume au coeur, car il n’y avait pas de malice de ma part en me répétant. Je m’abstiendrai désormais. Merci à vous !

  5. Lucie le 27 février 2020

    Merci beaucoup Daniel pour cette lecture. Je trouve que vous avez eu bien raison de poster cinquante-et-un renvois vers Audiocité. C’est une attitude tout à fait normale et c’est votre droit ! Je vous encourage à continuer! Et désolé pour les commentaires déplaisants que vous avez reçus!

    Lucie

  6. Bruissement le 28 février 2020

    Coucou Lucie
    Je ne trouve pas que Daniel ait eu raison de poster cinquante-et-un renvois, non pas vers Audiocité, mais vers « ses » lectures sur Audiocité.
    C’est une attitude anormale, illégitime de se servir de ce qu’on a honni pour se hisser soi-même(ou simplement tenter de le faire).
    C’est donc bien loin d’être un droit.
    Ne vous inquiétez pas trop pour « les commentaires déplaisants »…ils permettent à Daniel de recevoir un déversement de « baume » sur sa pauvre petite personne légèrement égratignée.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.