Page complète du livre audio gratuit :


FÉNELON, François de – Les Aventures de Télémaque

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 14h 20min | Genre : Romans


William Hamilton - Calypso recevant Télémaque et Mentor dans sa grotte (1791)

Les Aventures de Télémaque est un roman d’aventures publié en 1699 et composé à l’intention des élèves royaux, en particulier du duc de Bourgogne, le fils du dauphin, dont Fénelon était le précepteur. Ce roman, conjointement épopée et traité de morale et de politique, provoqua à la fois la disgrâce de Fénelon à la cour et sa célébrité immédiate et postérieure.
Et pour cause : Fénelon y raconte les pérégrinations de Télémaque, accompagné de Mentor, avatar de Minerve – prétexte d’un enseignement moral et politique qui fut également – et surtout – vu, à l’époque, comme une satire du règne de Louis XIV

Le roman rencontra immédiatement un vif succès. La diffusion de l’œuvre de Fénelon s’étendit, bien au-delà de la France, à toute l’Europe, via des traductions dans quasiment toutes les langues.

« Heureux ceux qui se divertissent en s’instruisant et qui se plaisent à cultiver leur esprit par les sciences ! En quelque endroit que la fortune ennemie les jette, ils portent toujours avec eux de quoi s’entretenir, et l’ennui, qui dévore les autres hommes au milieu même des délices, est inconnu à ceux qui savent s’occuper par quelque lecture. Heureux ceux qui aiment à lire et qui ne sont point, comme moi, privés de la lecture. »

« - Hélas ! – s’écriait Télémaque – voilà donc les maux que la guerre entraîne après elle ! Quelle fureur aveugle pousse les malheureux mortels ! Ils ont si peu de jours à vivre sur la terre ; ces jours sont si misérables : pourquoi précipiter une mort déjà si prochaine ? Pourquoi ajouter tant de désolations affreuses à l’amertume dont les dieux ont rempli cette vie si courte ? Les hommes sont tous frères, et ils s’entre-déchirent ! »

Plusieurs œuvres de Fénelon sont disponibles dans la bibliothèque de Littératureaudio.com.

> Écouter un extrait : Livre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Première Partie.zip
Deuxième Partie.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 4. XVIIe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 5 369 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. emilieemilie le 5 août 2015

    Merci Cocotte pour cette lecture parfaite, même si il est vrai que j’ai du mal à accrocher avec la mythologie.

  2. Cocotte le 8 octobre 2015

    Chère Emilieemilie
    Ce n’est qu’aujourd’hui que je découvre votre commentaire. Quelquefois, la liste des derniers en comporte beaucoup et certains passent inaperçus si on ne consulte pas « plus de commentaires », ce que je ne peux pas faire tous les jours.
    Je ne vous en remercie pas moins vivement pour votre fidélité et votre gentillesse.
    La mythologie ne plaît pas beaucoup, il me semble, mais ce livre de Fénelon est étudié dans les lycées et collèges et j’ai voulu rendre service aux étudiants.
    Je vois avec plaisir qu’il peut plaire à d’autres personnes.
    Merci encore, chère emilieemilie et bonnes lectures.
    Amicalement
    Cocotte

  3. Elb-Mohamed le 15 octobre 2015

    Merci beaucoup pour cette lecture.

  4. Cocotte le 15 octobre 2015

    Cher Elb Mohammed
    Merci pour cet aimable retour.
    Je suis heureuse que vous ayez aimé cette histoire et ayez pris la peine de me le dire.
    Cordialement
    Cocotte

  5. Kadour le 19 mai 2017

    Chère Cocotte,
    ailleurs (dans une nouvelle ce Cholem), j’ai déjà inséré mon commentaire sur cette belle lecture. J’ajoute ici que j’ai particulièrement aimé les passages à propos des comportements des rois, les uns affreux, d’autres sages. Belles leçons de « démocratie », en plein féodalisme ! Je comprends donc la réaction négative du sieur Louis XIV contre Fénelon. J’en apprécie davantage ce dernier. Et merci de m’avoir offert l’occasion d’écouter cet excellent « roman ».
    Amicalement,
    Kadour

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.