Page complète du livre audio gratuit :


GORKI, Maxime – Les Vagabonds

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 3h 49min | Genre : Nouvelles

Les Vagabonds

À la fin du XIXème siècle, la misère pousse des hordes de va-nu-pieds sur les routes.
Dans ces trois nouvelles, Gorki peint une tranche de vie, parfois un simple épisode de la vie de ces vagabonds, victimes ou auteurs d’humiliations, de brutalités, mais aussi d’une profonde humanité pleine de mélancolie.

Traduction : Ivan Strannik (1868-1935).

> Écouter un extrait : Tchelkache.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Les Vagabonds.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Tchelkache (01).mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Tchelkache (02).mp3
Mon compagnon (01).mp3
Mon compagnon (02).mp3
Grand-père Arkhip et Lenka.mp3




> Références musicales :

Tchelkhache :
Piotr Ilitch Tchaikovsky, Symphonie No. 5 en Mi mineur, Op. 64: II. Andante cantabile con alcuna licenza – moderato con anima – andante mosso – allegro non troppo – Tempo I, interprété par l’Orchestre Philharmonique de Leningrad, dirigé par Evgeny Mravinsky (1961, domaine public).

Mon compagnon :
Piotr Ilitch Tchaikovsky, Valse Sentimentale, Op. 51: VI., interprété par Nina Musinyan, Daniel Shafran (1953, domaine public).

Grand-père Arkhip et Lenka :
Piotr Ilitch Tchaikovsky, Sérénade mélancolique en Mi majeur, Op. 26, interprété par Leonid Kogan et l’Orchestre Philharmo, dirigé par Kiril Kondrashin (1961, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Nouvelles, , ,

 

Page vue 2 305 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Pascalette le 28 novembre 2018

    Des nouvelles terribles qui montrent un visage bien misérable de la Russie d’alors… Et quelle force dans les images !!! Et comme toujours une belle lecture. Merci Pomme

  2. Fabien le 2 janvier 2019

    Comme Tolstoï ou Tchekhov, Gorki « aime » montrer dans ces écrits les humiliations, les brutalités que subissent les « petites gens » face aux nobles et aux « autorités » tsaristes.
    La mission est accomplie.
    Mission accomplie aussi pour la talentueuse Pomme.
    Ce n’est à chaque fois que du bonheur. Merci.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.