Page complète du livre audio gratuit :


LA FONTAINE, Jean (de) – Quarante Fables (Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 25min | Genre : Poésie


Jean de La Fontaine

La Fontaine a composé 240 Fables.

Aux 110 déjà publiées sur notre site et consultées par 230000 audio-lecteurs s’ajoute cette nouvelle sélection de 40 fables, en général moins connues que celles de la sélection de 2008.

Ainsi Le cerf se voyant dans l’eau n’est pas dans toutes les mémoires !

« Dans le cristal d’une fontaine
Un cerf se mirant autrefois
Louait la beauté de son bois,
Et ne pouvait qu’avecque peine,
Souffrir ses jambes de fuseaux,
Dont il voyait l’objet se perdre dans les eaux.
« Quelle proportion de mes pieds à ma tête ?
Disait-il en voyant leur ombre avec douleur :
Des taillis les plus hauts mon front atteint le faîte ;
Mes pieds ne me font point d’honneur. »
Tout en parlant de la sorte,
Un limier le fait partir.
Il tâche à se garantir ;
Dans les forêts il s’emporte.
Son bois, dommageable ornement,
L’arrêtant à chaque moment,
Nuit à l’office que lui rendent
Ses pieds, de qui ses jours dépendent.
Il se dédit alors, et maudit les présents
Que le Ciel lui fait tous les ans.
Nous faisons cas du beau, nous méprisons l’utile ;
Et le beau souvent nous détruit
Ce cerf blâme ses pieds, qui le rendent agile ;
Il estime un bois qui lui nuit. »

> Écouter un extrait : Le cheval et l’âne.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Quarante Fables.zip



> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : La Poule aux oeufs d’or (Version 1) et Le Renard et les raisins (Version 1).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 4. XVIIe siècle, Contes, Jeunesse, Poésie, , , ,

 

Page vue 73 999 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Corinne Pythoud le 6 août 2013

    Merci, celle du cerf se voyant dans l’eau m’a bien servi tout à l’heure lors d’un repas familial pour défendre des moqueries ceux de la famille qui ont le cuissot riquiqui. Il me faudrait personnellement « La lionne qui avait les dents jaunes (mais solides) ». Merci encore.
    Corinne

  2. valery coquillon le 27 novembre 2013

    je tiens à féliciter et remercier tous ceux et celles qui ont pris part à cette noble initiative.ça m’a permis d’écouter des livres que j’aurais du mal à me procurer.je vous suis hautement reconnaissant!!!

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.