Page complète du livre audio gratuit :


LEBLANC, Maurice – L’Éclat d’obus (Deuxième Partie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 5h 10min | Genre : Romans


Maurice Leblanc - L Eclat d obus

Il est curieux de penser que L’Éclat d’obus paraissait en 1915 et que les lecteurs étaient en train de vivre la guerre dont Leblanc décrivait certains épisodes. Cette deuxième partie est à la fois un ensemble de reportages et une œuvre imaginaire.

« Durant les deux dernières semaines, le régiment, lancé à l’extrême pointe d’avant-garde, fut flanqué de formations belges et de formations anglaises. Il y eut assaut d’héroïsme. De furieuses charges à la baïonnette furent exécutées, dans la boue, dans l’eau même des inondations, et les Allemands tombaient par milliers et par dizaines de milliers. » (Bataille de l’Yser  – reportage)
« Le Kaiser avait écouté avec une stupeur croissante. Il sembla à Paul que la teinte de son visage se mêlait de plus de bile encore. Cependant il tint bon sous le regard de Paul. » (Invention de romancier)

> Écouter un extrait : 01. Yser… misère.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

L’Éclat d’obus (Deuxième Partie).zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Aventure, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 13 910 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. michel le 24 septembre 2012

    Bravo encore et merci infiniment monsieur Depasse.Sans vous ce site serait un peu moins riche encore que d’autres sont tout a fait exellent…MERCI.

  2. Jean-Claude «Ralph» Lespérance le 24 septembre 2012

    Arsène Lupin apparait vers la fin du chapitre trois de la deuxième partie «Un Chef-d’œuvre de la Kultur». Cette apparition, miraculeuse sans doute, est due à Maurice Leblanc lui-même.

    Dans une lettre assez odieuse disons-le tout net, reproduite dans l’édition Arsène Lupin 2, Omnibus 2004, l’auteur propose à son éditeur d’introduire brièvement le personnage de Lupin afin de «mousser les ventes».
    Comme quoi, personne n’est parfait.

    Jean-Claude «Ralph» Lespérance
    Notons cependant cette citation délicieusement barbare «Mourir sans avoir fait le mal qu’on voulait faire, c’est cela qui est terrible, n’est-ce pas?».

  3. michel le 24 septembre 2012

    Bonjour et merci pour toutes vos lectures.
    Je voulais juste signaler que le fichier ne fonctionne pas : impossible de le décompresser.
    Merci encore

  4. Corinne Pythoud le 24 septembre 2012

    Bonsoir Michel, c’est pareil pour moi, impossible de décompresser l’archive, mais si on télécharge tous les chapitres un par un, ça fonctionne (un peu plus long quand même). Et au passage, MERCI MR DEPASSE !

  5. Bene Trovato le 25 septembre 2012

    Merci.
    Ce qui est intéressant avec ce livre, c’est de se plonger dans l’atmosphère de la Grande Guerre, trop oubliée. Il n’y en a que pour la seconde, ça a quelque chose d’odieux, ce quasi-oubli.

  6. Christine Sétrin le 25 septembre 2012

    Bonsoir à tous :)

    Le fichier zip a été renvoyé sur le serveur et tout devrait marcher correctement maintenant.

    Merci, cher René ;-)

    Ch.

  7. Bene Trovato le 25 septembre 2012

    Christine Sétrin, j’ai téléchargé le fichier il y a une demi-heure, tout est parfait.

  8. michel le 26 septembre 2012

    Bonjour et merci pour la correction

  9. léon MKOleon MKO le 4 décembre 2014

    super roman sous fonds d’espionnage, qui révele les horreurs de cette guerre oubliée et qui magnifie surtout le courage dets soldats de l’époque. big merci à R Depass et à vous tous.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.