Page complète du livre audio gratuit :


LIBERTAD, Albert – La Liberté

Donneur de voix : Prof. Tournesol | Durée : 12min | Genre : Essais


Albert Libertad

Ce texte est une mise en garde d’Albert Libertad contre le courant libertaire. Anarchiste, il met les choses au point afin d’éviter toute confusion idéologique. Il évoque le thème de la liberté, pour mieux la (re)définir à l’aune des conceptions anarchistes.

« Que veut l’anarchiste ? Arriver à faire que les deux puissances s’équilibrent, que l’individu ait la liberté réelle de ses mouvements sans jamais entraver la liberté des mouvements d’autrui. L’anarchiste ne veut pas renverser le rapport pour faire que sa liberté soit faite de l’esclavage des autres, car il sait que l’autorité est mauvaise en soi-même, tant pour celui qui la subit que pour celui qui la donne. »

La Liberté.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Essais, ,

 

Page vue 5 914 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Shmuel R le 7 février 2014

    Merci Prof: Tournesol. Cette lecture me rappelle une inscription sur un mur de Paris en 1968: quelqu’un avait graffité : « le capitalisme, c’est l’exploitation de l’homme par l’homme, signé Karl Marx ». Un autre avait inscrit dessous : « le communisme, c’est le contraire ».

  2. J.-F. alias Choriste le 9 février 2014

    mort de rire ! :-)

    Celle-là, je ne l’avais jamais encore entendue ! lol

    Excellente lecture, comme d’hab, Vincent ;-)
    jf

    P.S. pour Shmuel…un peu comme l’autre boutade, hein ?

    « Dieu est mort », signé : Nietzsche
    « Nietzsche est mort », signé : Dieu

    lol

    portez-vous bien, les gars :-)

  3. Davis le 16 février 2016

    Superbe lecture de mon cher Albert. Homme le plus admirable qui soit, au courage,à la détermination que l’on ne peut imaginer aujourd’hui et malgré ses handicaps physiques.
    Mort assassiné à 33 ans après tabassage de la police républicaine, laquelle n’a cure de la liberté de ses meilleurs enfants .

  4. Davis le 16 février 2016

    J’ai oublié de remercier mon cher professeur Tournesol. Donc merci , merci, merci et à bientôt

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.