⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'MAUPASSANT, Guy (de) - Un fils (Version 2)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

1 commentaire sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Azdar le 8 avril 2021

    Maupassant réussit très bien dans ce conte, quasiment autobiographique, à faire ressortir la misère profondément humaine et le désespoir poignant partagé par les personnages principaux de son récit:
    1)- l’académicien, homme socialement respectable qui fait part à son vieil ami le sénateur d’une « amourette » vieille d’une trentaine d’années et dont il mesure à peine les suites dramatiques;
    2)- la fille employée de l’auberge, qui a succombé à l’enfantement du à sa liaison fugace avec l’académicien;
    3)- le fils quasiment handicapé, avili au rang de bête de somme par l’aubergiste.
    Très vite, le narrateur se retrouve dans la peau du spectateur indiscret qui regarde et se heurte à de l’inexprimé. Un rideau est déjà tombé derrière lequel la tragédie s’est passée, mais dont l’étoffe lourde ne permet pas de voir: tout au plus laisse-t-elle passer les cris.
    D’abord de celle qui a partagé son plaisir éphémère et dont elle n’a pas réchappé, ensuite du fils illégitime issu de cet instant de folie de jeunesse, condamné à l’humiliation et l’asservissement et enfin de lui-même, dont la souffrance incomprise est d’autant plus digne de pitié qu’aucune pitié ne peut l’atteindre.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.