Page complète du livre audio gratuit :


MÉRY, Joseph – La Pêche au lion

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


La Pêche au lion

Après les quatre récits humoristiques déjà lus de Joseph Méry, voici La Pêche au lion (1844), fantaisie aérienne un tantinet loufoque relatant les querelles d’un ménage anglais et d’un savant égyptologue italien, lors d’une expédition à la découverte des sources du Nil, à bord de l’étroite nacelle d’un aérostat relié à un dromadaire poursuivi, puis dévoré par un lion !!!

« Un jour M. Hogges lut dans un journal anglais la traduction d’un feuilleton des Débats, dans lequel notre célèbre compositeur, Hector Berlioz, qui est aussi un homme d’infiniment d’esprit et de style, indiquait un nouveau moyen de traverser les déserts sablonneux, sans être exposé aux vieux inconvénients de ce voyage. Il s’agissait de monter en aérostat suspendu et attelé à un dromadaire, attelé lui-même à un fellah. »

Et que faire dans une nacelle immobilisée à deux mille toises,dans les nuages,sinon jouer au jeu de l’écarté ou au jeu du divorce ?

La Pêche au lion.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Humour, Nouvelles, ,

 

Page vue 8 609 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Emile le 19 décembre 2012

    Merci, M. Depasse, de m’offrir une occasion de me détendre après une journée bien remplie consacrée à mesurer des os.

    ––
    Emile docteur de marine spécialiste des phénomènes de la croissance osseuse chez les adolescents

  2. Jocelyne le 20 décembre 2012

    Juste un petit mot pour vous remercier pour ce nouveau Méry, je voulais aussi vous souhaiter à vous, et à tous les lecteurs, un Joyeux Noël. Jocelyne

  3. Corinne le 26 décembre 2012

    J’ai adoré votre lecture, c’est si léger et drôle. Vous jouez si bien chaque personnage !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.