⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Page complète du livre audio gratuit :


PUCCIANO, Pauline – L’Organe et la Sonde

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 9h 2min | Genre : Contemporains


L'Organe et la Sonde

Année terrestre 3416. Ce qui reste de l’humanité ?
Une diaspora militaire vivant à bord de vaisseaux et de stations. La Sonde, un vaisseau destiné à l’exploration et à l’exploitation de ressources, entre par hasard dans l’orbite de l’Organe, une exoplanète propice à la vie, où un foyer de peuplement humain a réussi à s’implanter plus de six siècles auparavant. Le major Strauss, jeune officier solitaire, est envoyé en mission au sol, et va découvrir les mœurs, l’organisation sociale et les pouvoirs étranges de cette communauté. Une jeune femme presque entièrement tatouée, qui ressent de mystérieuses et soudaines douleurs, et se prétend « la Clé de Voûte » de son clan, transformera peu à peu sa vision du monde…

Image : Michail Travlos (Kimolos), Planet (licence RGBStock).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

L’Organe et la Sonde.zip




> Références musicales :

Musique du Quo Vadis :
Richard Wagner, L’Or du Rhin, Prélude et entrée des Dieux au Valhalla, WWV 86A, interprété par l’ensemble United States Marine Band (domaine public).

Musique de l’Organe :
Claude Debussy, Arabesque n°1, Andantino con moto, interprété par Simone Renzi (licence Cc-By-Nc-3.0).

Musique de la Sonde :
Antonio Vivaldi, Les Quatre Saisons, Hiver (European Archive, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 8. XXIe siècle, Contemporains, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 6 596 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

133 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claryssandre le 9 avril 2021

    J’attendais votre nouvelle publication avec grande impatience. Chère Pauline, MERCI 💐 🙏 pour ce roman, sa lecture, vos immenses talents et générosité !!! 9h d’évasion et, sans en douter, de réflexions habilement suggérées par votre fertile imagination. Très bonne journée. Prenez grand soin de vous. 🌹

  2. Jean-Pierre Baillot le 9 avril 2021

    Voilà qui sent bon, dès le titre, la copulation intergalactique !

  3. Gilval le 9 avril 2021

    Bonjour,
    J.P. Baillot a certainement raison de penser que l’enfantement intersidéral constituerait une attraction de première pour nous autres auditeurs de tous bord ainsi que tous les extraterrestres!
    Hélas, le temps me manquant en ce moment pour me consacrer à cet alléchant enregistrement de 9 heures, je le télécharge et le destine à la 1ère accalmie, promis, juré.
    Gilval

  4. Sautillant le 10 avril 2021

    … @ JPB…

    … la copulation intergalactique n ‘ est rien à côté de celle des acariens ! N’ avez vous jamais eu l ‘ occasion de vous faire fourguer un matelas neuf par des matelassiers gitans ? Ils en savent long sur le sujet ! 🤣 !

    @ Pauline PUCCIANO
    Mille excuses pour ce message par-dessus votre épaule ! Je ne peux helas pas prendre le même engagement que GILVAL… je suis peu perméable à la science-fiction… mais sous peu j ‘ aurai le plaisir de vous retrouver avec votre acolyte Vincent de l’ ÉPINE dans  » 1984 « … qui n ‘ est pas vraiment… pour moi… un livre de science-fiction…
    Mon cordial salut…

  5. Sautillant le 11 avril 2021

    1984!!!

  6. daniell le 11 avril 2021

    ah si seulement… (gros soupir) !
    Merci Pauline pour cette ballade qui nous balade en Utopie

  7. Pauline Pucciano le 12 avril 2021

    Merci chère Claryssandre, vous êtes une vraie aficionada et je vous en remercie !

  8. Pauline Pucciano le 12 avril 2021

    Merci aussi à vous, Gilval et daniell (heureuse de vous retrouver), pour votre intérêt… J’espère que vous apprécierez la balade jusqu’au bout !

  9. Pauline Pucciano le 12 avril 2021

    Cher Jean-Pierre, vous avez toujours l’esprit joyeusement tourné… Quant à vous, Sautillant, je vous pardonne bien volontiers de préférer Orwell, dont la suprématie dans la galaxie futuriste ne fait aucun doute ! C’était un plaisir et un honneur de contribuer à le traduire.

  10. Gilval le 13 avril 2021

    @Sautillant,
    On pourrait se méprendre au sens de vos paroles: des sentiments généreux bouillonnent sans aucun doute en vous, mais attention à ce côté « badin », on risquera un jour de dire: voilà un homme qui passe son temps à morigéner tout le monde…
    Mon sautillant et non moins cordial salut.
    Gilval

  11. Sylvie le 13 avril 2021

    @Gilval
    Ne dit-on pas se méprendre sur quelque chose ?

    Merci Mme Pucciano pour ce récit addictif que j’ai écouté d’une traite. Comme Sautillant et J.-P. Baillot je pense que vous êtes une grande autrice contemporaine. J’ai écouté tous vos livres et je suis décidément une fan inconditionnelle.

  12. Sautillant le 13 avril 2021

    @ GILVAL… Bonjour !

    Là où y ‘ a morigene… y’ a pas d ‘ plaisir !
    J’ avoue ne pas voir très bien… pas du tout même ! ce qui vous a chiffonné ! C ‘ etait un…  » klein d’ oil  » ( comme je l ‘ ai vu un jour ecrit sur un mur de la ville…  » Fais moi un klein d’ oil « ) à ce plaisantin de Jean-Pierre BAILLOT qu ‘ une montée de sève printanière poussait à des fantasmes co (s) miques ! L’ infiniment grand ayant son pendant dans l ‘ infiniment petit… j’ ai attiré son attention sur les orgies des acariens dont je n ‘ avais pas la moindre idée jusqu’ à ce jour mémorable où des vendeurs de matelas ambulants m ‘ ont initié à ce qui se tramait dans ma couche pendant que je dormais benoitement ! Ils voulaient me faire accroire que ces magnifiques perles d’ un blanc immaculé tout d ‘ un coup poussées aux quatre coins du matelas étaient… des oeufs d’ acariens ! J ‘ en restai comme deux ronds de flan ! Des oeufs… un million de fois plus grands que ceux qui les avaient pondus !… je laisse votre imagination se noyer dans des projections à l’ échelle humaine ! En fait… ces roublards devaient avoir dans leurs poches une fiole de je ne sais quel produit dont ils parsemaient le matelas en profitant de l ‘ innatention de leur… victime !
    Pas la moindre trace de morigene… comme vous le constatez ! Un peu de badinage malgré tout… mais si peu !

    Mon cordial salut !

    @ Pauline PUCCIANO… Bonjour !
    Je ne plaçais pas votre texte en regard de  » 1984 « ! Je vous disais simplement que je n ‘ etais pas grand amateur de SF… alors que je suis fervent lecteur de littérature fantastique !… et que « 1984″ est pour moi une fable politique et philosophique ( comme  » La ferme des animaux  » du même ORWELL ) plus qu’ un livre de SF stricto sensu… j ‘ aime aussi les histoires de Ray BRADBURY ( pas que le magnifique  » Fahrenheit 351″) à l’ atmosphère si poétique…

    Je vous salue bien aimablement…

    de littérature fantastique

  13. Sautillant le 13 avril 2021

    … ce « de littérature fantastique » est le reste d ‘ une erreur de frappe… rayez-le !

  14. Claryssandre le 13 avril 2021

    @ Sautillant, un grand merci pour m’avoir bien fait rire avec votre acarienne mésaventure ! 😉
    Si je peux me permetttre un conseil de fan inconditionnelle de Pauline, n’hésitez pas à tenter l’écoute. Personnellement je n’apprécie guère la littérature contemporaine et pas particulièrement la science fiction… Pourtant un jour je me suis laissée tenter par la curiosité. Dès les premiers mots de sa trilogie La cité d’Albatre… j’ai été conquise par le style, l’écriture, la poésie, l’univers, l’intrigue…sans oublier ses dons de lectrice !Je vais d’ailleurs la réécouter bientôt. Il serait dommage de vous priver d’une belle et agréable découverte. Après, tous les goûts sont dans la nature. Je retourne à ce roman dont j’ai hâte de découvrir la fin ! Très bonne journée et lectures à vous, à tous. 🌹

  15. Jean-Pierre Baillot le 13 avril 2021

    @Sautillant
    Votre « montée de sève printanière » m’honore.

  16. Sautillant le 13 avril 2021

    @ JPB… Salut à vous , cher…

    J ‘ en suis fort aise… grand-père vert ! 🤭…

    @ CLARYSSANDRE

    Bonjour Dame à la Rose !

    Eh bien… je risquerai un coup de sonde dans cet organe textuel dès que mon agenda de lecteur me le permettra… Je partage tout à fait votre point de vue… qu ‘ importe les genres ! Tout est dans l’ ÉCRITURE !  » Le plaisir du texte  » c ‘ est tout ce que je demande aujourd ‘ hui à la  » Lis tes ratures « !

  17. patsy le 14 avril 2021

    chere vous
    je suis une inconditionnelle de la SF depuis plus de 50 ans et je peux vous dire que votre livre est une pure merveille surtout avec vous comme lectrice! je me suis régalée et le met de coté pour le réécouter d’ici quelque temps! merci

  18. Pauline Pucciano le 15 avril 2021

    Je suis très touchée, Patsy, Sylvie, et Claryssandre. Très heureuse que ce texte vous ait embarquées !

  19. Nathalie le 15 avril 2021

    Mille merci pour ces moments de bonheur, de réflexion, j’ai adoré ce roman et j’adore votre manière de lire

  20. Léa le 15 avril 2021

    Madame Pucciano vous êtes une très grande auteure. Je me suis délectée d’un bout à l’autre de ce chef-d’oeuvre. Vivement qu’il sorte en librairie que je puisse l’offrir à toutes mes amies.

  21. Pauline Pucciano le 15 avril 2021

    C’est moi qui vous remercie, Nathalie et Léa, du fond du coeur. Ce livre ne sortira pas en librairie, mais vous pourrez offrir à vos amies la version définitive de Paraddict qui sortira fin août…

  22. Gilval le 16 avril 2021

    Bonjour,
    Me voilà enfin au bout de cette aventure!
    Il est vrai qu’au départ, pour bien me situer dans le cours narratif, il m’a fallu d’abord trouver le temps pour me consacrer entièrement à l’enregistrement et, plus d’une fois, écouter le 1er chapitre car cela a accentué mon désir de poursuivre l’audition.
    Roman de science-fiction? Possible. Ma perception d’auditeur/lecteur (chacun a la sienne) est que c’est un roman humain, très humain par sa sensibilité, son esprit pratique et l’atmosphère émouvante qui peuple d’énigmes
    cette virée interstellaire où nous nous sentons embarqués. Rien à voir avec les peuples de fourmis (mentionnés fort-à-propos dans le roman) ni autres arachnides.
    J’ai particulièrement apprécié aussi la manière dont l’auteure aborde et questionne certaines notions philosophiques telles que leader de groupe, clef de voûte d’un système, douleur (liée à la conscience), et encore bien d’autres
    qui interpellent et laissent pensif.
    J’adresse mes compliments les plus chaleureux à Mme Pauline PUCCIANO, du fond du cœur. D’ailleurs, ne s’honore-t-on pas en
    rendant un hommage spontané à qui le mérite ?
    P.S. A l’instar de Patsy, Nathalie et Léa, j’aurais été ravi d’acquérir un exemplaire de ce roman en librairie, pour le plaisir de savoir qu’il est à portée de main, et m’en servir au besoin.

  23. Gilval le 16 avril 2021

    @Sylvie
    Bonjour Mme/Mlle
    Vous m’avez posé une question directe et c’est maintenant seulement que j’ai le vif plaisir d’y répondre.
    La langue française est riche. Heureusement d’ailleurs, car elle offre à l’esprit plusieurs canevas pour y broder ses desseins.
    Vous m’interrogez donc: Ne dit-on pas se méprendre sur quelque chose ?
    Je vous fais gentiment remarquer qu’on peut dire aussi, « se méprendre quant au sens » ce qui voudra dire « en ce qui concerne le sens ».
    Mais dans ce cas, la phrase en devient lourde et c’est ainsi que, sans porter préjudice à la justesse grammaticale, on peut tout aussi bien se passer de cette locution et employer cette figure de style qu’on appelle « ellipse ».
    Permettez-moi d’autre part de partager votre enthousiasme quant à l’intégrité morale de MM. J.P. Baillot et Sautillant auxquels me lie par ailleurs l’estime et la considération des cercles littéraires. J’en profite donc pour les saluer très cordialement.

  24. Jean-Pierre Baillot le 16 avril 2021

    @Gilval
    Bien que moins réjouissante dans l’absolu que la « montée de sève printanière » que me prêtait si aimablement Sautillant, votre « intégrité morale » m’honore également.
    Je note que l’on sait être courtois chez la Grande Pauline, le signe d’une très bonne maison !

  25. Gilval le 16 avril 2021

    @J.P.Baillot
    J’approuve tout à fait, cher Jean-Pierre, et vous remercie chaleureusement de ce retour très touchant.
    Gilval.

  26. Gilval le 16 avril 2021

    Tout comme Sautillant, j’ai fait une omission.
    La mienne est d’avoir malencontreusement oublié de souligner l’excellente qualité de lecture de Mme Pauline PUCCIANO et celle de sa voix si envoûtante.

  27. Gaëlle le 16 avril 2021

    Ah! si Messieurs Baillot et Sautillant dont on connaît la grand exigence en matière de choix littéraire, ont goûté cette oeuvre, c’est qu’il s’agit assurément d’une grande oeuvre! Allez, je me lance !

  28. Gilval le 16 avril 2021

    @Gaëlle
    « Il vaut mieux mettre son cœur dans la prière sans trouver de paroles que de trouver des mots sans y mettre son cœur. » Gandhi.
    N.B./ J’ai énormément apprécié votre interprétation dans: PÈNE, Annie (De) – Confidences De Femmes »

  29. Pauline Pucciano le 16 avril 2021

    Loin de moi l’idée de vous décourager, chère Gaëlle, mais je ne pense pas que nos amis Sautillant et JPB aient réellement donné leur avis sur l’oeuvre… leurs considérations – ô combien sympathiques et facétieuses – portaient en fait d’abord, et à ce qu’il me semble, exclusivement, sur le titre !
    @Gilval : Merci beaucoup pour tous vos commentaires si encourageants.

  30. Jean-Pierre Baillot le 16 avril 2021

    La remarque de Pauline, très juste en ce qui concerne le mécréant que je suis, ne fait que me confirmer la qualité de sa personne. J’aime ce qu’elle fait et la manière dont elle le fait.

  31. Lïat le 17 avril 2021

    Chère madame Pauline Pucciano, 🌸
    On se demande bien si vos parents avaient des accointances avec la fée des talents, étant donné qu’elle s’est indéniablement attardée autour de votre berceau…
    En effet, d’où vous viennent toute cette imagination, cette langue si vivante et cette voix si harmonieuse ?… Je me le donne en mille 😉

    Soyez remerciée pour votre généreux partage !

    💬
    Quelques mots à l’intention des joyeux lurons qui s’amusent à des joutes très divertissantes. Le français n’étant pas ma langue maternelle, j’apprends beaucoup, non seulement en écoutant les lectures,
    mais aussi en lisant les commentaires qui les suivent.
    ◑.◑ J’y trouve des expressions tout à fait nouvelles pour moi !

  32. Sautillant le 17 avril 2021

    Bonjour tout le monde !

    D ‘ emblée… chapeau bas devant l’ intégrité morale de Pauline PUCCIANO qui n ‘ hésite pas une seconde à retenir par un pan de sa robe l’ étourdie GAËLLE au moment où celle-ci… sur la foi de mauvais conseilleurs… s ‘ apprêtait à commettre l’ irreparable ! Eh oui… GAËLLE… vous ne pouviez pas vous en remettre à de plus mauvaises mains… concernant l ‘ oeuvre de Pauline PUCCIANO… que celles de ces deux drôles… presque ces deux trolls… Jean-Pierre BAILLOT et Sautillant ! Le premier ne s’ est toujours pas remis de l ‘ émoi… des émois de saison dans lesquels l’ ont plongé la seule lecture du titre…  » L ‘ Organe et la Sonde « … quant au second… ses oreilles sont toutes bourdonnantes du proverbe à la sagesse indépassable…  » Il ne faut jamais dire : fontaine , je ne boirai pas de ton eau « !…
    CLARYSSANDRE LEA SYLVIE DANIELL NATHALIE PATSY et GILVAL… et la foule des admirateurs inconnus… sont suffisamment convaincants pour vous permettre de remercier PAULINE de son admirable geste et…
    et… et…
    Telle ALICE je vous vois chuter dans ce puits sans fond… et vous retrouver toute émerveillée au Pays de l ‘ Organe et la Sonde !
    Vous nous raconterez…

  33. Sautillant le 17 avril 2021

    … n ‘ oublions pas la tendre LIAT… soudain apparue tandis que je tapais ces quelques mots…

  34. Gaëlle le 17 avril 2021

    Cher Gilval, chère Pauline, chère Gaëlle,
    Soit je suis schizophrène et mène une double vie dont mon moi éveillé ignore tout … soit il y a au moins deux Gaëlle qui fréquentent occasionnellement ce site ! Ce ne serait somme toute pas si étonnant, puisque nous sommes plus de 45 000 en France … Que nous souriions toutes deux aux saillies de JP Baillot et Sautillant nous fait donc un autre point commun !

    Quant à moi, Gaëlle-qui-a-effectivement-lu-Annie-de-Pène, je n’ai pas eu l’occasion d’écouter Pauline, mais vous remercie, Gilval, de votre retour. Et suis bien marrie d’avoir fait preuve d’aussi peu d’originalité en choisissant benoîtement mon prénom de baptême pour m’identifier ici – que n’ai-je choisi un pseudo poétique, proustien, unique !
    Gaëlle, bien éveillée et aimant les 🍓

  35. Sautillant le 17 avril 2021

    GAËLLE… c ‘ est à la  » bien éveillée et aimant les 🍓 »… ( surtout TAGADA !) que je m’ adresse…

    Ayant une foi aveugle dans la MACHINE qui ne peut avoir laissé passer deux… voire plus ! GAËLLE…
    j ‘ opte pour  » Dr GAËLLE et Miss GAËLLE « … Brrr…
    Après  » Coeurs perdus « … la lecture de Vincent de l’ ÉPINE… je vais… me lancer… dès cet après-midi… dans ces coeurs éperdus de  » Confidences de femmes  » aux trois voix tressées
    en une seule vibrante corde… BRIGITTE 84 ESPERIIDAE ( que je decouvrirai à cette occasion ) et vous-même… si vous n’ êtes pas une autre !

    … et j ‘ enchainerai sur…  » L’ Organe et la Sonde  » que tout ceci m ‘ a donné une furieuse envie d’ aller écouter de mes propres oreilles !
    Dont acte…

  36. Pauline Pucciano le 17 avril 2021

    Un immense merci à tous ! Je vous assure Lïat que la fée des défauts s’est également généreusement penchée sur mon berceau – et je m’émerveille, quant à moi, de votre niveau en français dont je n’aurais jamais soupçonné qu’il ne fût pas votre langue maternelle ! Merci aussi au site qui nous permet, en ces jours de confinement, de continuer à échanger autour de notre passion commune de manière aussi cordiale…

  37. Lïat le 19 avril 2021

    Chère Pauline Pucciano,
    Je n’avais pas aperçu votre commentaire avant cet instant.
    Je vous remercie pour vos bons mots : vous êtes vraiment très gentille
    d’avoir pris le temps de les écrire.
    Venant d’une si magnifique écrivaine, cela me touche vraiment beaucoup…

    Je fais des efforts pour bien comprendre le français,
    langue que j’admire et respecte du haut de mes 21 printemps. (-‿-)
    Merci encore ! 🌸

  38. Sautillant le 19 avril 2021

    @ LIAT… Mes hommages du soir…

    Si je vous ai fait sourire… je souris aussi… La piqûre évoquée par JPB… piquant lui aussi… à sa maniere… que je goûte… ne passera pas par moi et je ne trepasserai pas pour elle ! Pour tout vous vous dire… vers mes 14-15 ans ( il était une fois… ) j ‘ ai englouti tout ce que je pouvais trouver d ‘ Alphonse ALLAIS ( a le fond salé ! laisse tomber le Cap ‘ tain NEMO ) et j’ en ai été marqué pour le restant de mes jours ( la peau de chagrin )… je me souviens ainsi de…
     » Un general anglais sur un champ de bataille eut les deux fesses emportées par la mitraille —
    on lui en fit deux en bois que jamais il ne paya — Moralité… fesses que dois ! ». Plus d ‘ un demi siècle plus tard… ça m’ amuse toujours autant !
    Vous qui nous apprenez … et comme Pauline PUCCIANO j ‘ ai du mal à le croire… que le français n’ est pas votre langue maternelle… vous pourriez aller tâter d ‘ Alphonse… j’ ai vu un jour qu ‘ on en trouve sur le site… ça paracheverait votre formation linguistique… et vous ferait bien rire ! L’ utile et l ‘ agréable quoi ! Mais je vous trouve déjà très douée en la matière ! Votre…  » Je me le donne en mille » de l’ autre jour m ‘ a sacrement plu ! Oh ! la fine mouche ! me suis-je dit tout rejoui…
    Et votre langue maternelle quelle est-elle alors ? Figurez-vous qu’ après votre surprenante revelation… j ‘ ai eu la curiosité d’ aller chercher l ‘ origine de LIAT qui est ou n’ est pas votre veritable prénom… je pensais qu ‘ il était d’ origine asiatique… vietnamienne peut-être… et j ‘ ai été bien surpris d’ apprendre qu ‘ il était d’ origine hébraïque et qu ‘ il signifiait…  » tu es à moi « ! Dieu que c’ est beau ! Ça laisse tout songeur… Je vous imagine rencontrant un anglais qui vous dira…  » I miss you ! » ! Comment s ‘ en sortir sans sortir ?!
    Nous parlez-vous depuis ISRAËL ?
    En attendant que vous nous eclairiez… dans la mesure où vous aurez le désir de pousser plus loin vos revelations bien sûr… je vous adresse mes salutions les plus cordiales.
    Ah ! Un conseil de lecture… qui me vient tout droit de sire Jean-Pierre BAILLOT qui conversait tantôt en espagnol avec une indigene… tout ce que j ‘ ai compris c’ est qu ‘ il lui conseillait…  » Platero et moi  » qu’ on peut écouter en espagnol sur le site… eh bien… je vous le conseille très chaudement… je suis certain que vous adorerez cette magnifique histoire-poème…

  39. Lïat le 20 avril 2021

    Bonjour Sautillant,
    Comment avez-vous choisi votre pseudonyme ?
    Il vous va très bien: vous bondissez toujours là où on ne vous attend pas !

    -J’ai été étonnée de lire votre long commentaire.

    Je veux bien répondre à vos interrogations, surtout parce que le «Tu es à moi» que vous avez trouvé pour mon (vrai) prénom m’a
    quelque peu déconcertée, vu que je n’ai aucune ascendance hébraïque.
    Je suis née à Honolulu, d’une mère Hawaïenne et d’un père Québécois.
    C’est ma grand-maman maternelle qui m’a élevée;
    elle parlait moitié anglais, moitié ‘Ōlelo Hawai’i, langue vernaculaire de l’archipel.
    Mon papa a tenu à ce que j’apprenne le français quand nous sommes
    déménagés au Canada. Il a suivi mes études de façon très appliquée.
    J’ai aussi une amie Québécoise qui m’a beaucoup appris.
    Je grapille tout ce que je peux en français et cela me plaît beaucoup.
    Le site L.A. m’aide à progresser.

    Continuez de nous amuser avec monsieur Baillot: vous formez un duo tout à fait rigolo.
    Cela est bon pour le moral des troupes (′ʘ⌄ʘ‵)

  40. Lïat le 20 avril 2021

    @Sautillant
    J’ai répondu à votre commentaire, mais on
    l’a signalé comme spam…

  41. Sautillant le 20 avril 2021

    @ LIAT… Grappillante LIAT… Bonjour !

    De HONOLULU à JERUSALEM… la distance est bien longue en effet… même à vol de drôle d ‘ oiseau ou en planche à surf ! Curieuse rencontre onomastique ce prénom attribué aux demoiselles nées en des contrées si éloignées l’ une de l ‘ autre… on aimerait connaître le fin mot… Et en ‘olelo hawai’i… LIAT a-t-il une signification aussi poétique… voire mystique ? Je laisse vagabonder mon imagination… Quant à ce Sautillant sur lequel vous m’ interrogez… il est venu comme ça d ‘ un coup… les premiers commentaires envoyés l’ etaient sous mon nom d ‘ etat civil… j’ ai réalisé alors qu ‘ on pouvait avancer masqué derrière un pseudonyme… Sautillant est apparu !
    Mon inconscient doit en savoir plus long que moi… il doit tout savoir même ! Laissons lui ses secrets… loin des inquisiteurs du divan… disciples de l’ abominable homme de l ‘ Ombre…
    Le clair-obscur est un pays fertile !
    Au Quebec aujourd’ hui… mais qu ‘ importe le lieu ! Il faut bien être quelque part… et ça revient au même ! Nous sommes sur LA des membres de l’ eggregore LA… reunis LÀ par notre goût de la lecture des livres des ecrivains… de la LANGUE… quelle que soit la langue dans laquelle nous tentons de la mettre au jour… et c ‘ est très bien ainsi… ne trouvez-vous pas ? C’ est comme un autre livre que nous lisons ( je vous conseille le  » Sur la lecture » de PROUST qu ‘ on trouve sur le site… excellement lu par Christian DOUSSET… ça vous fera mieux saisir… je pense… ce que cette consideration peut avoir d’ un peu obscur… non on n ‘ est pas en coversation avec l’ auteur quand on lit… c ‘ est autre chose… que PROUST élucide très bien… me semble-t-il)…
    Euh… vous allez me trouver bien… pontifillant ! Je vous ferai lire deux citations ( CLARYSSANDRE se met déjà à l’ affût !) à ce sujet… le temps que j ‘ en retrouve le texte exact …

    Grappillante LIAT… pourquoi pas… GRAPILLANTE tout court ? … si ça ne vous dérange pas…
    mes hommages du soir (ici… en FRANCE… à MARSEILLE) et… Bon appétit ( là-bas… au QUEBEC )…

    Ps…

    Il se trouve qu’ il y a un ecrivain du Quebec qui fait partie de mes auteurs proches… Connaissez-vous Rejean DUCHARME… il a quitté ce monde il y a deux trois ans… Une oeuvre de grande valeur accomplie dans la discretion la plus totale… presque en catimini

  42. Gwen le 20 avril 2021

    Un mot : BRAVO

  43. Pauline Pucciano le 20 avril 2021

    Un mot : MERCI ! :-)

  44. Gégé le 21 avril 2021

    Du très grand Pucciano. Encore merci pour ce don!!!
    Se lit d’une traite! Un roman addictif que l’on souhaiterait voir en devanture des libraires.

  45. Pauline Pucciano le 21 avril 2021

    Merci beaucoup Gégé pour ce commentaire très chaleureux ! On est toujours surpris : je pensais que ce livre était lent et contemplatif, et j’avais même peur qu’il le soit trop, et je me rends compte que ce n’est pas ce qui ressort de vos expériences de lecture ou d’écoute…

  46. Gwen le 22 avril 2021

    Votre talent mérite d’être mis en avant, je me suis donc permis de chroniquer « L’Organe et la Sonde » sur Babelio où j’ai le privilège d’être bien suivie par la communauté de lecteurs.

  47. Lucia le 22 avril 2021

    La banane
    Amplifiée
    Est l’horizon :
    Elle est
    Dans la vulve
    De la rotondité
    De la terre.

    Malcolm de Chazal (1902-1981)

  48. Jean-Pierre Baillot le 22 avril 2021

    Lucia a scotché son monde : même Sautillant en reste bouche bée !

  49. Pauline Pucciano le 22 avril 2021

    :-D :-D
    J’avoue, Jean-Pierre, que je comptais un peu sur vous… Car le poème de Malcolm de Chazal se trouve dans un rapport sémantique évident avec votre commentaire initial !

  50. Pauline Pucciano le 22 avril 2021

    Merci à vous Gwen, et à vous aussi, Lucia, pour cette saillie poétique. Vous pardonnerez la petite pointe d’humour potache…

  51. fa le 22 avril 2021

    Bonsoir,

    Merci Mme Pucciano pour ces 9 heures dont j’ai dégusté chaque minutes.
    Quelle parfaite lecture, quelle voix harmonieuse et subtilement modulée.

    Si j’étais une représentante de l’Union, je ne saurais rester inactive…

  52. Sautillant le 23 avril 2021

    Pauline P.
    JPB
    Bonjour !

    Je n ‘ interviendrai sur cette page qu’ après lecture du livre… le lancement a été retardé de quelques jours car…  » Je me le donne en mille ! »
    ( j ‘ adore cette formulation liatienne )…
    après avoir écouté les  » Confidences de femmes  »
    … l’ envie m ‘ a pris de… les réécouter !
     » C’ est fleur bleue c ‘ est fleur bleue c’ est fleur bleue…  » 🐷🐷🐷…

    Ils sont tous les trois sans voix
    l’ hôte l ‘ invité
    et le chrysanthème blanc

    Mon salut complice ! À bientôt…

  53. Griselda le 23 avril 2021

    Quelle merveille ce livre ! Une délectation ! De l’action, de l’amour, de la joie, de la drôlerie, de la gentillesse. A lire de toute urgence si jamais vous ne connaissez pas Pauline Pucciano !

  54. Pauline Pucciano le 23 avril 2021

    Chère Fa, chère Griselda, un grand merci pour votre enthousiasme !
    @Sautillant : à bientôt et… n’oubliez pas 1984!

  55. Sautillant le 25 avril 2021

    Bien avenante Pauline P. ( que je ne courrai pas le risque d ‘ imager sous la forme d’ une fleur… il risquerait de m ‘ en cuire une nouvelle fois ! 🤭)… Bonjour !

    Juste vous dire que… c’ est fait !…
    J ‘ ai risqué le bout d’ une oreille…
    J ‘ ai lu le premier chapitre… et je vais le relire… comme GILVAL l’ autre jour j ‘ ai besoin de bien me situer avant de poursuivre…
    Première impression… un climat … une atmosphère… une ambiance… qui reveillent des impressions éprouvées à la faveur d’ autres lectures… que je serai bien incapable de preciser pour le moment… et ça n ‘ a pas la moidre importance… des communautés imaginaires… ( WELLS…  » La machine à explorer le temps « …  » Le pays des aveugles « … d’ autres… )… Oui… comme vous le dites… je me sens plus appelé doucement… mais cruellement pourtant… dans un texte contemplatif… que dans un de pure action… De la science fiction poétique peut-être proche de Ray BRADBURY évoqué l ‘ autre jour ( 451 of course ! et non 351 !) Ce premier chapitre a d ‘ ailleurs en moi des resonances… christiques… et je ne pense pas vous trahir en disant cela…
     » La clef de voûte « … autre formulation de  » La pierre d’ angle  » qu ‘ est JESUS… le…  » klein d’ oil  » des… 14 tatouages… comme les 14 stations du Chemin de Croix…
    Je ne peux en dire davantage pour le moment… sauf que vous avez un indeniable talent d ‘ ecrivain et que vous êtes une parfaite lectrice !
    Oui… je partage l’ avis de LIAT… les bonnes fées se sont penchées sur votre berceau… Née coiffée ! ( de ce point de vue la du moins… )…

    Bonne journée en votre île lointaine où abondent des espèces de fleurs qui doivent vous correspondre idéalement…

    Mon très cordial salut…

  56. Sautillant le 25 avril 2021

    … j ‘ ai bien fait de relire !
    Hier c’ était du fond de mon lit… juste avant le sommeil… enfin j ‘ avais pu telecharger !
    apres plusieurs vaines tentatives tout au long de l’ après-midi… caprices de wi-fi…
    Mon impression se conforte… christique  » Ceremonie de l ‘ Aiguille  » ( aiguille… eglise ?… dans son sens premier de  » communauté « …
    pas impossible…)… une manière d’ Eucharistie…  » Ceci est mon corps ceci est mon sang « … les 14 points sensibles ( acupuncture ? ) se gravant en un tatouage du Nom… celui du fils d ‘ homme qu’ est chacun de nous dont  » la clef de voûte  » prend les  » péchés  » en charge…
    Quelle belle imagination poétique PAULINE !
    Suis-je au seuil d ‘ un roman ésotérique ? Mystique ?

    Comme l’ enfant séduit par le joueur de flûte d ‘ HAMELIN… je vous suis… innocemment ( je veux dire… débarrassé de mes preventions envers la SF )… sans redouter la noyade dans la rivière !
    Vous ne nous voulez que du bien !

    Bien à vous…

  57. Sautillant le 25 avril 2021

     » MARTINIQUE charmeuse de serpents  » !
    ( et par là je rejoins LUCIA… car c ‘ est André BRETON…  » Rêveur definitif « … qui m’ a fait connaître Malcolm de CHAZAL… le visionnaire… aux images fulgurantes !)…

    Charmeuse de serpents… de ce jour je vous nommerai ainsi PAULINE P.

  58. Pauline Pucciano le 25 avril 2021

    Voici un bien joli baptême, cher Sautillant… Un grand merci pour vos premières impressions, ainsi que pour vos rêveries (de serpent solitaire) sur les symboles du texte.

  59. Carole Détain le 25 avril 2021

    Bonjour Pauline,
    je viens de terminer l’écoute de « l’organe et la sonde ».
    De l’aventure, du conflit, du suspense et des personnages très attachants.
    Une vision « politique » (?) que vous souhaitez, je suppose, nous dire : attention saccage de notre terre !
    Comme Barjavel dans « Ravages », l’humanité se retrouve dans les conditions où elle peut TOUT recommencer et où elle désire éviter de courir au même désastre. Comme Barjavel, vous optez pour une société où l’on refuse le progrès technique et où est précisée dans le détail l’organisation politique censée être la meilleure. Dss « clans » à taille humaine et surtout OBLIGATION de l’empathie, et encore, certaines personnes (les clés) se démarquent des autres pour être non pas des chefs, mais des piliers, des personnes qui recueillent la confiance (le lien) de chacun.
    La nature rend (assez) heureux) (la misère, les drames familiaux existent…) : c’est aussi le postulat qui court dans tout le livre.
    Comme vos autres livres, celui-ci m’a avant tout divertie. On se laisse entraîner par les aventures, les risques de guerre, l’histoire d’amour MAIS il fait réfléchir aussi. En fait, je ne sais si cela va vous surprendre, mais je lui ai trouvé une dimension christique (((( évoquée par M. Sautillant !!)))):
    • obligation du « lien » entre l’individu et sa clé (comme celui de la prière entre le chrétien et le « Sauveur »)
    • présence du sacrifice (de la clé, Foudre, notamment à la fin) pour sauver les autres.

    Merci pour ce beau livre, convaincant et plein d’énergie.
    Merci aussi de donner à disposition la version orale et écrite (j’ai navigué selon le moment de l’une à l’autre)
    Très belle fin de journée !
    PS Bravo à Sautillant d’avoir « sauté le pas » vers la science-fiction de Pauline . Je ne suis en général moi non plus pas « adepte » de science-fiction mais la curiosité me pousse à découvrir les livres de Pauline P. Et j’en suis amplement récompensée.
    PPS pourra-t-on acquérir à l’avenir le « livre papier » ? (Ma mère s’y met, , à la lecture de cette science-fiction-là !)
    PPPS critique transcrite sur Babelio !!!

  60. Sautillant le 25 avril 2021

    @ Carole DETAIN… Bonjour…

    Dimension christique… dites-vous ?
    Pauline P. a l ‘ air de considérer cette interpretation comme une fumeuse rêverie !
    ( de serpent solitaire…???… faut-il entendre de… masturbation cerebrale ???)…
    M’ est avis qu ‘ elle tient à cacher son je-u !
    Je verrai en lisant si mon impression du premier chapitre se confirme… Ce que je lis en attendant de votre commentaire

    dans votre commentaire semble indiquer que cette dimension… trois fois reniée par l’ auteur sous l ‘ oeil effaré d’ un coq… et l ‘ oeil satisfait de la Police de la pensée… ne disparait pas de l ‘ histoire… bien au contraire !
    J’ ai lu entre-temps le commentaire de GWEN sur.  » Babelio « … elle parle elle… de chamanisme…
    C ‘ est plus vague que d’ évoquer la figure du CHRIST… qui n ‘est pas en odeur de sainteté auprès de… la Police de la pensée !
    Allons-y pour chamanisme ! Hello ! Chaman Djizeus ! How are you ? Et Big Brother ? Aaah ! Faut lui rendre ce qui est à lui ! Thank you…

    Bref… affaire à suivre…

    Cordial salut à toutes deux…

  61. Pauline Pucciano le 25 avril 2021

    Merci beaucoup Carole, vous êtes très aimable comme toujours! Et une grande dévoreuse de livres, à ce qu’il me semble !
    @Sautillant : La rêverie du serpent solitaire n’était qu’un jeu de mots sur le titre de Rousseau, et une allusion à la « charmeuse de serpents ». Je ne renie aucune interprétation, étant bien convaincue que c’est justement la polysémie des textes qui fait l’intérêt de la littérature… La dimension christique existe bel et bien, même si je n’en étais pas consciente en écrivant. C’est tout le sel de la chose.

  62. Carole Détain le 25 avril 2021

    Merci mon cher Sautillant de « rebondir » aussi allègrement « sur » mon commentaire… je serai bien curieuse de connaître votre avis… au final… sur cette transcendante question, christique ou pas ? Chamanique ou pas ?… Très bonne lecture… ou audition…

  63. Sautillant le 25 avril 2021

    … allez-en paix ! Pardonnez-moi d ‘ avoir usé de la bonne vieille tactique… prêcher le faux pour savoir le vrai… un genre de maïeutique… sinon de maïeu… toc ! Aisi donc c’ est à l ‘ insu de votre plein gré ! Le 14 qui colle si bien avec la perception que je partage avec Carole DETAIN est d’ autant plus remarquable ! Mais laissons les secrets tranquilles et jouissons du si fertile clair obscur…
    Oui j ‘ avais bien saisi les allusions que vous dites… mais pas leur sens dans votre propos !
    Pour ma part la charmeuse de serpents se referait au  » Martinique , charmeuse de serpents  » de André BRETON et comme j’ avais appris à l ‘ occasion de ma rencontre avec votre personne (  » Dracula « ) que vous viviez à la Martinique…
    Pour le reste… bien sûr… autant de lecteurs… autant de livres… autant de mondes d’ ailleurs !
    De mon île à votre île… un pont de … compassion bouddhique…

  64. Sautillant le 25 avril 2021

    … en tout cas… nous voilà bien recentrés sur votre livre ! De blague de potache en blague de potache… nous derivions vers le dortoir des petits et la bataille de polochons ! 😊 ! Ce qui est d ‘ ailleurs plein de charme !

  65. Jean-Pierre Baillot le 25 avril 2021

    Une dimension christique inconsciente, Pauline ?

    Je préfère rester sur ma bonne impression initiale. C’était plus franc du collier !

  66. Sautillant le 25 avril 2021

    @ Carole DETAIN…
    Nos messages se sont croisés… attendons l ‘ au final ! Votre commentaire m’ a aussi évoqué Aldous HUXLEY…  » Ile  » en particulier…
    et même… Michel HOUELLEBECQ…  » La possibilité d ‘ une île »…

    À dans quelques jours… je suis un lecteur lent…

  67. Sautillant le 25 avril 2021

    … Le titre n ‘ est pas très revelateur en effet… Je partage l’ avis de GWEN à son sujet…

  68. Jean-Pierre Baillot le 25 avril 2021

    Cela dit, n’ayant pas payé… j’aurais mauvaise grâce à beugler « Remboursez ! ».

  69. Sautillant le 25 avril 2021

    … de toute façon vous ne seriez pas entendu compère JPB !
    Ce …  » Une seule solution
    la vaccination  »
    ( vous connaissez la musique !)
    qu ‘ on entend toutes les heures à la radio fait un tel tintamarre…

  70. Jean-Pierre Baillot le 25 avril 2021

    Oui, j’ai eu ma dose !

  71. Sautillant le 25 avril 2021

    Big Brother ne l ‘ entend pas ainsi !

  72. Sautillant le 27 avril 2021

    Bonjour !

    @ JPB

    L ‘ avez-vous vue… cette nuit…
    LA LUNE ROSE !?
    Ici… un ciel d’ une humeur des plus sombres
    nous a privés de ce charmant spectacle promis par les astronomes ! 😪…
    Ne me dites pas… comme BRASSENS…
     » Y ‘ a 107 ans qui dit mieux
    qu’ j ‘ ai pas vu la Lune « …

    @ Pauline P. charmeuse de serpents…

    L’ hostie
    de la pleine Lune
    — mysterieuse communion

    😇…

  73. Marc le 27 avril 2021

    Une réflexion d’une grande profondeur qui rend cette dystopie addictive. Je le recommande chaudement à tous les auditeurs. 72 commentaires en 15 jours, tout est dit.
    Marc

  74. Pauline Pucciano le 27 avril 2021

    Merci infiniment, Marc : votre compliment me touche beaucoup car la profondeur est une des qualités que je prise le plus chez les autres, et dans les livres en particulier. Quant au nombre de commentaires, divisez-le par deux (pour le moins!) pour les nombreux messages qui ne parlent pas du tout du texte, et encore par deux pour mes propres réponses… Et nous reviendrons à une quantité plus modeste !

  75. Jean-Pierre Baillot le 30 avril 2021

    Pas de nouvelles de notre vraie fausse Gaëlle ?
    Pourvu qu’elle ne se soit pas pris une météorite !!!

  76. Sautillant le 30 avril 2021

    MATA KITE RANI

  77. Pauline Pucciano le 1 mai 2021

    Sibyllin Sautillant… Je devine que vous n’avez convoqué les Moaï que pour répondre à JPB…

  78. Justamon le 1 mai 2021

    Retrouver son humanité perdue, ne serait-ce pas la clef de votre œuvre ? En tout cas, un grand merci pour ce chef-d’œuvre de profondeur salué à juste titre par les lecteurs.
    Justamon

  79. Jean-Pierre Baillot le 2 mai 2021

    Après Pâques, sans nouvelles de Gaëlle on est comme sans nouvelles de Gurb !

  80. Sautillant le 2 mai 2021

    Bonjour à la joyeuse troupe !

    Commençons par la fin…
     » Au commencement était le Verbe… »
    … et à la fin… le verbiage !
    Commençons donc par la fin… sans promettre le moins du monde que nous conclurons par le début… la plus belle fille du monde… et je ne suis pas la plus belle fille du monde !
    Après tout PAULINE P. est ici chez elle et elle fait ce qu ‘ elle veut de sa page !
    Donc… avec sa benediction plénière…
    Tout d’ abord… deux citations que j ‘ ai d’ ailleurs annoncées à LÏAT ( qui a retrouvé son tréma !… ce qui fait toute la différence… des terres des oceans… avec les LIAT d ‘ autres contrées)…
     » Celui qui va au fond des choses, il y reste  »
    ( Jean COCTEAU )
     » Quiconque a sondé le fond des choses devine sans peine la sagesse qu’ il y a à rester superficiel. C ‘ est l’ instinct de conservation
    qui apprend à être léger hatif et faux « …
    ( NIETZSCHE)
    ( l ‘ instinct de conservation… pas de… conversation !… et pourtant et pourtant…)…
    Non chère PAULINE… Mais avant… que je vous dise… les démoniaques petits lutins qui hantent mon antre s’ acharnent à m ‘ empêcher de lire
     » L’ Organe et la Sonde « ! Je vous ai dit l ‘ autre jour toutes les peines du monde éprouvées pour réussir enfin à telecharger… J’ ai écouté… deux fois comme vous le savez…
    ce premier chapitre écrit sous la dictée d ‘ un inconscient peu du goût du mécréant JPB… eh bien… figurez-vous… que je n’ ai pu aller plus loin ! Le livre a tout d ‘ abord disparu de ma collection de téléchargements… volatilisé dans je ne sais quel univers parallèle… puis… plus moyen de le télécharger de nouveau !
    Ce qui est proprement sidéral… euh… sidérant
    car j’ ai pu télécharger dans le même temps d ‘ autres titres sans la moindre anicroche !
    Bizarre ? Non… je n’ ai rien dit…
    JPB peut-être… dans sa grosse moustache…
    Nouvelle tentative cet-apres-midi…
    Non PAULINE… rien de sybillin dans cette pascuane et même pascalienne évocation qui ne repondait en rien aux vertigineuses interrogations de compère JEAN-PIERRE sur le mystère de la vraie-fausse GAËLLE… sur lequel j ‘ ai d’ ailleurs ma petite idée… il doit en aller… je pense… comme avec l ‘ episode de la fausse GUENIEVRE dans le roman de LANCELOT… De la sorcellerie !
    À ce propos j’ ai grand besoin des services d ‘ une d’ entre elles retour de son honteux sabbat de Walpurgisnacht ! Je veux être transformé en éléphant d ‘ un coup de baguette magique d’ un seul! Quant à la devanture de LA j ‘ ai vu apparaître l’ elephant blanc de Judith GAUTIER ( la fille du grand sociologue … universellement connu pour sa magistrale étude…  » Homos et camés « )… bien que plus familier des elephants roses… je suis allé mettre mon oreille à l ‘ ecoute de l’ extrait de Veronique RONCHI… une jolie voix et une lectrice pleine de promesses !… mais là n ‘ est pas mon propos… qu’ entends-je d ‘ entrée… que chez les éléphants… 60 ans est la fleur de la jeunesse ! D’ où mon desir immediat de changer de peau ! Secourable sorcière entends ma plainte…

    Je suis si decrepit
    que même devant l ‘ épouvantail
    j’ ai honte

    Aah… d ‘ ou vient cette rumeur lointaine… chut… il me semble reconnaître les paroles d une chanson… attendez… tout un choeur dirait-on…
    oui oui…
    Les MOAI !!!
     » C’ est le plus beau jour de ma vie
    j ‘ ai retrouvé mon chapeau…  »

    😂😂😂

    🤫🤫🤫… un ange passe…

  81. Sautillant le 2 mai 2021

    … de ISSA… le haïku

  82. Sautillant le 2 mai 2021

    Merci JPB pour ce doigt qui montre la Lune !
    GURB ne me disait rien… peut-être un personnage de  » L ‘ Organe et la Sonde  » me disais-je… bien que le nom sonne comme celui d’ un petit homme vert de bd…
    Sachant qu ‘ avec vous il faut toujours rompre l’ os et sucer la substantifique moelle… pour ne pas dire… se méfier de l ‘ os qui mord ( attention MAX ! Prudence avec papa ! )…
    je suis allé me rencarder !
    O
    Voilà qui m’ alleche ! Connais pas du tout du tout ce MENDOZA…
    Merci pour cette piste…
    Et  » À la recherche du temps perdu  » que je me suis promis de lire cette année… là… sur la table de nuit… au dessus d ‘ une pile de pas loin de… 80 livres !… qui attend attend…
    Sorry MARCEL…

  83. Claryssandre le 2 mai 2021

    @Sautillant, bonjour. Un 😉 pour vous en passant…https://youtu.be/h_aC8pGY1aY

  84. Sautillant le 2 mai 2021

    Tendre CLARYSSANDRE… mes hommages !

    Pour le moment… pas moyen d ‘ accéder au lien… en attendant de pouvoir regarder cette Lune… je regarde votre doigt… intrigué…
    Hier… par contre… j’ ai vu votre carte du 1er Mai… le jour du Muguet… pas celui du Travail… dont l ‘ étymologie nous dit tout le bien qu’ il faut en penser !
    Un brin… désuet… comme dit GAËLLE !
    Comme ce mot enamouré … brin de plume… pour un joli brin… de fille…

     » Le brin de muguet
    que je glisse dans ta main
    Vois ! il est tout un
    avec le vierge bleu du ciel
    l ‘ aube blanche des communiantes  »

    Je mets des « … » car…  » l’ homme que j ‘ ai été, je ne le suis plus » ( cette phrase est l’ exergue de  » Tropique du capricorne  » de Henry MILLER… haut haut haut dans ma constellation personnelle… mais peu apprécié des femmes… ai-je remarqué )…

    J ‘ attends donc que le lien me devienne accessible…
    À plus tard…
    ( en fait j’ ai pas mal de problèmes techniques depuis 3 semaines… BOUYGUES change de technologie… en attendant d ‘ installer la fibre… il nous refile l’ adsl… et ça rame ça rame et autres pataquès numeriques !)…

  85. Claryssandre le 2 mai 2021

    J’ai vérifié et j’ai aussi un problème avec le lien.. Bizarre !? Pour ceux qui voudraient voir ce petit film d’animation, se rendre sur Youtube et dans la bande de recherche taper esma comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.
    Bonne journée à tous. 🌹

  86. Pauline Pucciano le 2 mai 2021

    Cher Justamon, je vous remercie pour votre très aimable commentaire !
    Quant au petit peuple de trolls, de fées et autres gobelins qui s’ébattent joyeusement dans l’orbite de mon livre, je les remercie aussi (car on n’est jamais trop prudent avec ces créatures :-) ; mieux vaut ne pas s’attirer leurs foudres).

  87. Sautillant le 2 mai 2021

    Désolé PAULINE P. 😥…
    Essayé de télécharger… d ‘ attirer votre chamanique  » FOUDRE « … la machine me dit…  » Voulez-vous télécharger pauline pucciano l ‘ organe et la sonde zip de nouveau ? « … de nouveau ? Alors que… Je mets en téléchargement… rien ! Bah… attendons que le technicien Bouygues me rappelle… il doit le faire cette semaine… Idem avec le blog d’ ESPERIIDAE dans lequel je ne peux naviguer… des pancartes apparaissent chaque fois m ‘ avertissant que le lieu n’ est pas sûr… et on ne me laisse même pas le choix de passer outre… à mes risques et périls ! Vous ne bougez pas d ‘ ici ( la page d’ accueil ) ! Au motif de me vouloir du bien ! Hum…
    Pour le reste… on dirait bien que vous avez été traumatisée par  » Gremlins « !
    Pas des mogwais ! D ‘ inoffensifs nains de jardin ?
    MATA KITE RANI 🤫🤫🤫…

  88. Claryssandre le 2 mai 2021

    Oups ! Pardon Pauline, c’est vrai que nous sommes parfois un peu envahissants et indisciplinés 😉. Pour ma part, loin de moi l’idée d’user de la foudre envers qui que se soit ( quoique, parfois…). Je voudrais pouvoir vous envoyer toutes les bénédictions possibles et les ondes les plus positives et favorables mais n’ayant, hélas, ni pouvoir féérique, ni angélique, je dois me contenter de vous renouveler toute l’expression de mes gratitude, reconnaissance et admiration. En plus des talents que l’on vous connaît déjà, vous faîtes encore preuve ici d’humour, d’indulgence et de générosité ! Je vais bientôt reécouter et savourer la lecture de votre magnifique et envoûtante trilogie de La cité … Sans coupure entre les trois tomes cette fois. Je me régale par avance ! Encore et toujours merci 🙏💐. Prenez grand soin de vous.🌹

  89. Jean-Pierre Baillot le 2 mai 2021

    Priez Dieu, Pauline, que tous nous veuille absoudre !

  90. Sautillant le 2 mai 2021

    CLARYSSANDRE… 🐘🐘🐘🐘🐘 !!!!!
    Delicieux ce petit film d ‘ animation !
    J’ ai a. do. ré ! Ri et barri et mumu…
    Merci … je compte sur vous pour nous en dénicher d ‘ aussi… poétiques !

  91. Sautillant le 2 mai 2021

    Quelle langue bien pendue JPB !

  92. Claryssandre le 5 mai 2021

    J’espère que l’on excusera cette nouvelle intervention…En voyant ce petit film d’animation j’ai immédiatement pensé à vos deux dernières lectures, Pauline (L’organe et la sonde et 1984). Un rapport lointain sans doute, mais… Peut être pas tant ?! Dans votre roman les humains ont quitté la Terre à la recherche d’un monde meilleur, là…
    https://youtu.be/PbvDZX_YaMo
    Si le lien ne marche pas, sur Youtube taper ex-et by esma. Petit bonus https://youtu.be/vKyQMcSmyDI si lien fonctionne pas, taper haoma esma
    Bonne soirée à tous.🌹

  93. Pauline Pucciano le 5 mai 2021

    Chère Claryssandre, j’ai regardé avec plaisir ce mignon petit film d’animation… Il m’a fait penser à cette citation de Valéry : « Deux dangers ne cessent de menacer le monde : l’ordre et le désordre. »

  94. lmervaillie le 13 mai 2021

    Je n’ai pas l’habitude de laisser de commentaires, mais là, c’est très bien lu et très bien écrit ! Bravo !

  95. Sophie le 13 mai 2021

    Moi non plus je ne laisse que rarement des commentaires, j’oublie toujours… mais là, je me suis dit fais un effort ma petite Sophie. Alors oui, j’ai aimé, j’ai aimé énormément même. Je ne suis pourtant pas trop science-fiction, mais il y a tellement d’humanité dans votre livre, les personnages sont si bien dépeints, si vivants et profonds. On sent la plume d’une grande écrivaine. Et je ne crois pas me trompez…

  96. Pauline Pucciano le 13 mai 2021

    Un grand merci, lmervaillie et Sophie, pour avoir fait l’effort de poster vos commentaires, que j’ai trouvés avec beaucoup de joie à mon réveil !

  97. Annie le 16 mai 2021

    Merci, pour cette belle ballade ou balade. J’avais écouté avec un grand plaisir « La cité d’albâtre » et je suis tombée sous le charme de votre voix et de vos mots qui remplissent mon atelier et aide mon aiguille a courir sur le tissu ou ma navette à glisser sur le métier à tisser.

  98. Douros le 16 mai 2021

    Pour moi, la science-fiction, c’est génial ! Je lis beaucoup de roman d’heroic fantasy et je trouve ça passionnant. Et j’adore en particulier votre saga sur La Cité d’Albâtre. J’aimerais bien l’ajouter sur mes étagères ! ;)

  99. Pauline Pucciano le 16 mai 2021

    Merci à vous deux, Annie et Douros. Je suis ravie que ma voix résonne dans des ateliers, et dans tous ces lieux où l’on façonne des choses… Douros, il n’y a rien de plus facile : la Cité d’Albâtre est disponible au format papier.

  100. Douros le 17 mai 2021

    Merci pour l’information. Je cours l’acheter.

  101. Jean-Pierre Baillot le 17 mai 2021

    Courez vite, Douros,… il va filer !

  102. Lucia le 22 mai 2021

    On sent l’influence d’Annie Ernaux :
    Elles ne disaient ni jouir, ni queue ni rien, et pour avoir laissé entrer l’organe, il fallait maintenant « faire passer » d’une façon ou d’une autre dans la cuisine d’une femme inconnue sans spécialité sortant une sonde bouillie d’un fait-tout.

  103. Anaïs le 25 mai 2021

    Bravo pour ce super roman de fantasy. Vous devez recevoir beaucoup de compliments des administrateurs du site, ils doivent être fiers d’avoir une autrice telle que vous !

  104. Pauline Pucciano le 25 mai 2021

    Merci beaucoup Anaïs ! Mais c’est moi qui suis très reconnaissante à ce site de m’offrir un espace de rencontre avec les audio-lecteurs.

  105. Marion le 1 juin 2021

    Après Titania, la Cité d’Albâtre, et l’intégralité de vos œuvres disponibles ici, j’ai plongé dans l’Organe et la sonde. Je n’avais pourtant pas une grande appétence pour le thème de l’exode terrestre… mais votre œuvre m’aura fait changer d’avis (et facilité sûrement la lecture de L’incivilité des fantômes, de Rivers Solomon). Je garde l’idée de ces générations sacrifiées, de transition, pour atteindre une nouvelle planète habitable, la folie et l’étouffement, le repli du corps ; au travers desquels il m’est même étonnant que la stratégie et la volonté politique puisse encore surgir.
    Merci Pauline Pucciano pour les images et les récits que vous nous partagez !

  106. Pauline Pucciano le 1 juin 2021

    Merci chère Marion pour votre fidélité. Je suis heureuse de savoir que vous me faites suffisamment confiance pour vous laisser guider dans une direction où vous n’aviez pas envie d’aller… C’est un beau compliment.

  107. Major Strauss le 1 juin 2021

    Ce livre nous offre une réflexion très profonde sur la politique, l’économie et l’écologie. Bravo Pauline Pucciano : vous contez merveilleusement !!!

  108. Pauline Pucciano le 1 juin 2021

    C’est la première fois qu’on utilise le nom d’un de mes personnages comme pseudonyme, ça se fête… Merci du fond du coeur, Major Strauss, et longue vie à vous !

  109. Olivier Roman le 22 juin 2021

    Bravo, c’est un subtil mélange de SF, écologie, spiritualité et de tas d’autres intentions. Je suis auteur de bd et à maintes reprises j’avais des images en têtes!
    Au plaisir de vous lire encore.
    Olivier

  110. Damien le 22 juin 2021

    Quel grand livre! Après avoir commencé l’écoute je n’ai plus pu m’arrêter. Vraiment très addictif; je conseille grandement à tous ce livre.
    Damien

  111. Pauline Pucciano le 22 juin 2021

    Merci Olivier Roman, vous me faites beaucoup d’honneur car j’adore ce que vous faites… Et merci à vous Damien, je suis très touchée que ce livre vous ait ainsi embarqué !

  112. Alice Lym le 2 juillet 2021

    Bonjour chère Pauline
    … que je vous dise… encore une autre lectrice… encore une fois ma mère… qui après avoir lu Titania s’est plongée dans « l’organe et la sonde » (sur papier…)… pour elle l univers été plus accessible… car moins numérique… elle a beaucoup apprécié le côté magique… qui a évoqué pour elle les légendes de différents endroits du monde dont les légendes bretonnes ou celtes…le rythme… l’intrigue… les personnages et le style.. un vrai roman d’action… et elle aime… donc… pour tous les âges…
    très belle journée
    Alice

  113. Pauline Pucciano le 2 juillet 2021

    Ma chère Alice, il y a un livre de John Irving qui s’intitule « À moi seul bien des personnages », et je me hasarde à le transposer pour dire que vous êtes à vous seule bien des lecteurs… Merci infiniment pour votre intérêt constant et manifestement contagieux !

  114. Alice lym le 2 juillet 2021

    Merci pour ce très beau compliment ma chère pauline..

  115. Vincent de l'Épine le 13 août 2021

    Bonjour Pauline,
    Je n’en suis qu’au chapitre 16, mais je ne résiste pas à la tentation de te donner mes premières impressions.
    Un roman à la construction remarquable (les allers-retours entre le « présent » et le journal de bord du Quo Vadis), et qui me reste à l’esprit longtemps après que j’ai interrompu l’écoute.
    Une « vraie belle idée » de science-fiction que ce lien entre les clés et leurs « sujets », une idée tellement bonne qu’après l’avoir lue on la trouve évidente. Et les réflexions qu’elle amène sur la liberté, la responsabilité sont extraordinaires.

    Et tout cela, malgré les références à la technologie, baigne dans une subtile et délicate poésie, une grâce même, tant dans la description de la nature de l’Organe que dans les scènes d’amour.
    Une belle réflexion politique et écologique également et qui nous fait réfléchir, sans aucun poncif, sur l’avenir de notre petite planète.
    Le titre du roman m’a évoqué « La source et la sonde », l’excellente BD de Bourgeon des années 90, mais l’histoire et surtout le thème sont très différents.
    Bref, merci Pauline de nous avoir offert ce livre que je considère déjà, avant de l’avoir terminé, comme un classique digne des plus grands !

  116. Altoviti le 13 août 2021

    Bien le bonjour Pauline,
    Je plussoie. Tout à fait en harmonie avec Vincent de l’Épine. Un classique digne des plus grands ! Les autres auteurs contemporains de ce site font pâle figure à côté ! Action, psychologie, analyse, prophétisme, tout s’entremêle et se juxtapose à l’unisson comme dans les plus grands romans !

  117. Pauline Pucciano le 13 août 2021

    Merci beaucoup cher Vincent ! Comme nous partageons beaucoup de goûts et de références littéraires, ton compliment me va droit au coeur… PS : J’ai hésité pour le titre (qui aura décidément fait beaucoup parler de lui), non pas à cause des sous-entendus scabreux que d’aucuns, à l’esprit ô combien mal tourné, y ont vus, mais à cause justement de sa ressemblance avec La source et la Sonde – j’ai finalement conservé ces deux mots, avec leur symbolique chirurgicale, invasive, et aussi leur connotation « biologique » et « technologique ».

  118. Pauline Pucciano le 13 août 2021

    Je vous remercie, Altoviti, pour votre appréciation – même si je l’eusse préférée moins comparative… Je pense que beaucoup d’auditeurs sont touchés par des oeuvres plus intimistes, plus réalistes, plus autobiographiques, et qu’il y a, et c’est ce qui fait la beauté de ce site, de la place pour tous les genres… et pour tous les goûts !

  119. Sautillant le 14 août 2021

    Chère Pauline P. … Bonjour !

    Toujours dans le  » spot  » confortable ! 🙄…

    Merci… pour tout ! 😉…

    Cordialement…

  120. Myril le 18 août 2021

    Bonjour Pauline,

    J’arrive un peu en retard pour commenter. J’ai déjà écouté trois fois, c’est génial !

    Vous avez un talent incroyable pour construire des univers et les rendre palpables, vivants, organiques (bon c’est lame comme commentaire) mais ce livre est vraiment brillant !

    Je reconnais votre style et les thématiques qui vous tiennent à cœur déjà présentes dans vos ouvrages précédents, mais abordées chaque fois sous un angle différent.

    Un grand merci pour ce partage et j’espère lire vos nouvelles créations bientôt.

    Myril

  121. Marko le 18 août 2021

    Ce chef-d’oeuvre mérite un grand éditeur. J’espère bientôt l’y trouver. Sans mentir, L’Organe et la Sonde n’a pas à pâlir d’une comparaison avec Le Meilleur des mondes d’Huxley ou Ravages de Barjavel. Mais il faut souvent du temps au chef-d’oeuvre pour imposer! Alors, laissons du temps au temps! ;)
    Marko

  122. Pauline Pucciano le 19 août 2021

    Chère Myril, vous battez à nouveau tous les records du nombre d’écoutes… Et je vous remercie de votre fidélité. Un grand et chaleureux merci à vous aussi, Marko, pour votre enthousiasme. Je suis vraiment heureuse que ce texte ait rencontré tant d’audio-lecteurs… Et je me permets de vous donner rendez-vous à tous les deux aujourd’hui même en librairie pour une version enrichie de Paraddict ! ;-)

  123. Patrick le 22 août 2021

    Recommandé par Vincent de l’Épine en personne, un des administrateurs du site, je me lance, bien qu’habituellement la SF ne soit pas trop ma tasse de thé. De retour de vacances je me sens d’attaque, prêt pour de nouveaux horizons !!! :)

  124. Pauline Pucciano le 23 août 2021

    Eh bien Patrick, je vous souhaite bon voyage ! Et si votre équipée ne vous plaît pas, vous n’aurez qu’à vous en prendre à Vincent… mais pas trop cruellement, si possible. ;-)

  125. Myril le 1 septembre 2021

    Une nouvelle version de Paraddict est sortie ? Je suis en joie <3 :)

  126. Jean-Pierre Baillot le 1 septembre 2021

    Moi aussi, bravo Pauline !

  127. Pauline Pucciano le 2 septembre 2021

    Oui, en effet, Myril… C’est une version vraiment améliorée, avec une enquête enrichie (et un meurtrier différent!) et davantage de passerelles entre les trois histoires. Un ensemble toujours foisonnant mais avec plus de tenue il me semble !

  128. Pauline Pucciano le 2 septembre 2021

    Merci Jean-Pierre !

  129. Catherine le 12 septembre 2021

    Quel excellent moment j’ai passé avec votre roman, Pauline !
    J’ai vraiment adoré l’Organe et la Sonde, et j’aurais aimé en avoir plus. C’est une jolie histoire, avec des personnages attachants et une vision du futur de l’humanité bien réconfortante. si seulement c’était vrai !
    En revanche, (à moins que je n’ai pas écouté assez attentivement), on n’a pas l’explication du pourquoi du nom de l’Organe pour cette planète.
    J’aime beaucoup le principe de prendre des noms organiques, et j’ai cherché un moment comment moi, j’aurais aimé m’appeler. J’hésite entre Tulipe (ma fleur préférée) et Pétale (pour la consonance sonore plus douce à mon oreille, tout en restant dans le floral). Je ne me suis pas encore décidée. On verra dans un millier d’années !
    J’avais déjà lu (écouté), les trois tomes de La cité d’Albâtre et j’avais aussi beaucoup aimé, mais j’ai quand même une préférence pour Foudre et l’Organe.
    Encore merci, et bravo, vous avez un réel talent de conteuse, dans les deux sens du terme. Votre voix, votre diction enchantent mes nuits.
    Dommage que ce roman ne soit pas en version papier, je l’aurais offert à plusieurs personnes.

    Mais je suis très heureuse, j’ai reçu Paraddict pour le chroniquer. J’ai hâte de le lire !
    A très bientôt !

  130. Pauline Pucciano le 12 septembre 2021

    Un grand merci à vous, Catherine (ou Pétale ?), pour ce retour enthousiaste ! En effet, le choix du nom n’est pas expliqué… et à en juger par les commentaires, c’est un choix qui questionne ! Le mot m’évoque quelque chose qui ne fonctionne pas seul, qui n’est que la partie d’un tout plus vaste, à l’inverse par exemple d’un atome. Et évidemment quelque chose de vivant. Le futur décrit dans Paraddict sera peut-être moins réconfortant… mais je vous donne malgré tout rendez-vous en 2071 !

  131. Marco le 12 septembre 2021

    Alors que 751 livres sortent en version papier à cette rentrée, et que la plupart tomberont dans les oubliettes dans quelques mois, c’est quand même dommage que votre chef-d’oeuvre L’Organe et la Sonde ne figure pas dans toutes les bonnes librairies!

  132. Lebbihi Julien le 13 septembre 2021

    Bravo.
    J’aime beaucoup votre vision du vivre ensemble.
    Je continue l’écoute de vos romans.

  133. Pauline Pucciano le 13 septembre 2021

    Mille fois merci, Marco, pour votre généreux commentaire… Et merci aussi à Julien Lebbihi : je suis très touchée que vous fassiez ainsi le tour de mon jardin !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.