Page complète du livre audio gratuit :


RIMBAUD, Arthur – Sensation (Poème, Version 3)

Donneur de voix : Gilles-Claude Thériault | Durée : 3min | Genre : Poésie


Arthur Rimbaud Maison des Ailleurs Reduction.JPG

Un poème d’une simplicité apparente.
D’un lyrisme contenu et efficace.
Entre le corps et le sentiment.

Rimbaud n’a que seize ans.
Rupture avec l’ingénuité enfantine.
Du paysage extérieur au paysage intérieur.
Une ascension spirituelle et contemplative
qui transcende l’espace et le temps.

Illustration :

Maison des Ailleurs, 7 quai Arthur Rimbaud, à Charleville-Mézières.
La famille Rimbaud l’habita de 1869 à 1875. Musée depuis 2004.

Ambiance musicale

Félix Mendelssohn, Romances sans paroles, Livre VII,
Andante espressivo en fa majeur, op. 85 n° 1
, interprété par le pianiste
Daniel Gortler. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Sensation.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)




> Remarque
La mention « (Version 3) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1, Version 2.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 13 074 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Alessandra le 27 septembre 2010

    Merci merci pour cette belle interprétation du poème de Rimbaud que vous nous donne. Nous somme dans l’ete de nouveau, pour un petit istant dans votre notes and votre musique.

    ..Quelle belle surprise que vous avez inclus la version texte du poème écrit par main de l’auteur aussi :)

    Alessandra

  2. PistAche le 14 octobre 2010

    Très jolie interprétation pour un très beau texte, sur une musique extrêmement bien choisie. Merci !

  3. ilyas le 16 novembre 2010

    lire et écouter le poème chose sensatinnelle.

  4. KIKI le 8 avril 2011

    C’est très bien lu, la musique est très bien choisie,merci car c’est très beau !!!

  5. marylène le 1 octobre 2011

    Je découvre votre site, je le trouve fabuleux. Quelle émotion d’entendre ce poème de Rimbaud et de voir son écriture. Merci aux concepteurs !

  6. jeannedelaville le 20 juillet 2012

    Merci !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.