Page complète du livre audio gratuit :


RONVAUX, Marc – Les Trois Rois

Donneur de voix : Gustave | Durée : 14h 14min | Genre : Romans


Luca della Robbia - Chanteurs

Le destin de Jean de Namur (1574-1634), petit chanteur enlevé aux siens pour servir à la cour de Madrid, forme la trame d’une vivante peinture de son temps, celui où Henri IV mourait assassiné et où Leurs Majestés d’Espagne pourchassaient tout ce qui sentait un tant soit peu le fagot. Quel est le secret de ce tableau des trois rois mages, qu’un vieil homme regarde à ses derniers jours ? Un roman historique attachant de l’auteur belge, ouvrage récompensé dès sa sortie en 2001 et aujourd’hui épuisé.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Les Trois Rois.zip




> Références musicales :

Mateo Flecha (1530-1604), Riu Riu, Chu, interprété à la guitarre par Jon Sayles (téléchargement et réutilisation libres pour la promotion de la musique ancienne).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 8. XXIe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 11 723 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

18 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Phil le 19 septembre 2010

    Toute la fin du chapitre 6 est affectée de micro-coupures du son, qui gâchent un peu le plaisir de l’écoute…

  2. Gustave le 22 septembre 2010

    Merci de ce commentaire. Je vais vérifier et revoir cet enregistrement. N’hésitez pas à me faire part d’autres problèles techniques que vous rencontreriez…
    Gustave

  3. Phil le 22 septembre 2010

    Une répétition dans le chapeau du chapitre 11.
    Cela dit, merci de m’avoir fait découvrir cet auteur wallon contemporain, moi qui habite aussi dans une petite principauté attenant aux Pays-Bas espagnols.

  4. Sylvie le 28 septembre 2010

    Après quelques minutes de flottement -avec un lecteur nouveau pour moi, il me faut souvent un petit temps d »apprivoisement » auditif – j’ai pris un grand plaisir à ce texte tout à fait inconnu, vraiment intéressant et fort bien écrit, et aussi à votre lecture simple et attachante. Merci de ce beau travail !

  5. Juliette le 6 mars 2011

    Cher Gustave ,
    J’ai beaucoup aimé ce livre , votre lecture et votre belle voix .
    Vous m’avez permis de découvrir un écrivain fort talentueux et je vous en remercie .
    Juliette

  6. Malead le 26 novembre 2011

    Merci, Gustave, pour cette oeuvre délicieuse dont, si je comprends bien, vous êtes beaucoup plus que le lecteur…

  7. zozette le 19 décembre 2011

    Quelle livre formidable. Je l’ai écouté d’une traite (en deux demi-traites en réalité) en voiture en me rendant dans les Flandres. Jean de Namur est devenu mon ami pendant 14 heures. J’avais ressenti cela en lisant Sinouhé l’Egyptien de Mika Waltari.
    Sans compter que la lecture est intelligente et sensible. La voix belle et chaude.
    Mille mercis Gustave.

  8. zozette le 19 décembre 2011

    correctif : lire « quel » à la place de « quelle »

  9. marc le 19 mars 2012

    J’ai adoré.
    J’aimerais bien voir d’autres œuvres lues.
    Marc

  10. Ophélie le 21 août 2012

    Bonjour Gustave,
    Je viens de terminer la lecture de ce livre.
    C’est tout simplement magnifique. Je ne peux pas mieux comparer votre voix et le texte à « Fortune de France » de Robert Merle, lu par Guy Moign.
    Pensez-vous qu’il serait possible que vous enregistriez d’autres livres de Marc Ronvaux, plus particulièrement la trilogie « D’or et de sable », « Les héritiers du lion » et « Le tribut de Dieu » ?
    Je crois que beaucoup de lecteurs et lectrices seraient enchantés.
    Il est dommage de ne pas pouvoir avoir accès à la version texte (comme proposé sur le site). La version audio la version visuelle est parfois complémentaire pour le bon suvi de certains livres.
    Je vous souhaite une très bonne journée.
    Cordialement.

  11. Gustave le 26 août 2012

    Merci Ophélie pour ces compliments, très excessifs cependant, car cet enregistrement de Robert Merle, que j’ai entendu, est pour moi « la » référence du genre !
    Les autres romans de cet auteur (qui m’est très proche) sont moins aisément lisibles, cet ce pour deux raisons : ils sont encore dans le commerce, ce qui empêche une diffusion gratuite, et les dialogues sont mâtinés de français ancien, plus facilement compréhensible en lecture (avec d’ailleurs l’aide d’un lexique) qu’à l’audition. Un jour peut-être…
    Gustave

  12. Ophélie le 26 août 2012

    Bonsoir Gustave,
    Je vous remercie pour votre message.
    Vous trouvez mes compliments excessifs mais je puis vous assurer qu’ils sont sincères.
    En ce qui concerne la lecture d’autres livres du même auteur, je comprends qu’il ne vous soit pas possible d’en lire actuellement.
    Je suis d’accord avec vous qu’il est parfois difficile de comprendre certains termes (langues étrangères, latin, vieux français, termes techniques, etc.). C’est la raison pour laquelle il m’arrive d’écouter et en même temps de suivre sur la version « papier ». C’est d’ailleurs ce que je voulais faire avec « Les trois rois », mais je n’ai jamais réussi à ouvrir le fichier de la version texte sur le site. Pensez-vous que ce problème pourrait être réglé ?
    Je vous souhaite une très bonne soirée.
    Cordialement.

  13. Gustave le 31 août 2012

    Ophélie,
    Vérification faite, le lien avec le texte pdf fonctionne parfaitement. Le site de l’auteur propose aussi un format epub pour liseuses.
    Bien à vous,
    G.

  14. Pierre le 27 décembre 2012

    Bonjour Gustave. Je suis mal voyant, et j’ai énormément apprécié ce roman que je ne connaissais pas. Comme d’habitude la lecture est parfaite, cordialement Pierre.

  15. Pwarow Vinaigrette le 7 juillet 2013

    Tombé par hasard sur ce livre, merci.

  16. Pwarow Vinaigrette le 7 juillet 2013

    http://www.marc-ronvaux.be/en_projet_121.htm :

    “Un essai socio-politique sur le mode”…

    Sur “le mode” ou sur “le moNde” ?

  17. Le_Belge le 25 août 2013

    Contrairement à l’auditrice Sylvie ci-dessus, je n’ai pas pu m’accoutumer à la vitesse de lecture une fois.
    Par comparaison, le roman de Dumas « Charny » était très bien. Ici on dirait que vous relisez pour mémoire, pas pour un auditeur.
    J’ai été surpris une fois par l’expression « à tout casser » qu’on entend dans le premier fichier une fois à 6 min 10 s. C’est, me semble-t-il, une erreur de niveau de langue et a priori un anachronisme une fois, bref l’expression détonne une fois et sonne faux.
    J’ai donc été déçu par la diction du texte et par son écriture une fois.

  18. Rozen le 4 mars 2017

    Merci à GUstave de m’avoir fait découvrir Marc Ronvaux.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.