Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'SAND, George - Melchior' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Elise debard le 14 mai 2014

    Merci Pomme de nous régaler.

  2. L'Huître moderne le 16 mai 2014

    Puis-je le dire, chère Pomme ? roman très moyen, très, très moyen.

  3. pomme le 16 mai 2014

    Oui, oui, vous pouvez, L’Huître moderne, vous pouvez le dire si tel est votre avis…Ce n’est sans doute pas de la « grande littérature », en effet, mais un agréable G. Sand.
    Pomme

  4. L'Huître moderne le 16 mai 2014

    Donc on n’est pas fâchés, parfait.

  5. Deminiere le 21 mai 2014

    Merci ,c’est parfait comme d’habitude
    je vous aime!

  6. Frédéric le 17 juin 2014

    Merci beaucoup pour cette très belle lecture. Vous m’avez fait découvrir un beau roman que j’ignorais.

  7. Tabarkat le 2 avril 2015

    Par hasard je découvre ce roman de G. Sand que je ne connaissais pas. Un commentaire disant que c’était un roman très moyen m’a incitée à en écouter un extrait. J’ai donc interrompu mon écoute de la Curée de Zola pour satisfaire mon incorrigible curiosité ;-) . Merveille ! Merveille de Pomme je veux dire ! Je suis époustouflée par le changement de ton entre les deux auteurs. Bravo chère Pomme pour votre lecture qui épouse le style de l’auteur… Je me demande si vous en êtes consciente… Je pense que non et j’en conclus tout simplement que vous avez un don… rare. Ce n’est pas un compliment puisque c’est une réalité :-)

    Très sincèrement Pomme…

  8. Pascalette le 26 janvier 2020

    J’ai été très surprise par ce Sand mais au final agréable, joliment écrit et encore plus joliment lu. Merci Pomme et je retrouve dès ce soir avec Ursule Mirouet !

  9. Pomme le 27 janvier 2020

    Insatiable Pascalette…

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.