Page complète du livre audio gratuit :


SAZIE, Léon – Le Domino fatal (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 3h 27min | Genre : Romans


Le Domino fatal

Le Domino fatal constitue le tome 11 et dernier des aventures de Martin Numa, surnommé « le roi des détectives ».

Dans le tome dixième, une jeune chanteuse, la Margellina, reçoit aussi des X l’ordre de se taire, de ne pas dire le secret du marquis qui est double. On la menace de tuer son enfant si elle parle.
On trouve la Margellina frappée d’un coup de poignard.
Martin Numa la sauve. Il ira en Sicile arracher l’enfant aux X, pour permettre à la Margellina de révéler le sanglant secret…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Domino fatal.zip



> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Policiers, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 1 894 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

25 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claire-Marie le 12 novembre 2019

    Et voilà, c’est fini…et comme souvent après ces longs feuilletons, la fin est bâclée…
    Mais bon, c’est comme ça !
    Merci très cher de nous avoir fait vivre les aventures de Martin Numa tout au long de ces 11 volumes !

  2. Daniel Luttringer le 13 novembre 2019

    A bientôt, très chère, pour les aventures de Zigomar !

  3. fabrice le 13 novembre 2019

    j y arrive…c est vrai que l.attente c est fait longue. des que fini je vous envoie mes.impressions. en tout cas merci de votre travail.
    a suivre..

  4. fabrice le 14 novembre 2019

    on reste sur sa faim. pas un mot sur le fonctionnaire qui disparait au tome premier. ni du tatoue…11 tomes pour une fin en queue de poisson. monsieur n etant que donneur de voix ne le prenez par pour vous. au contraire votre travail EST toujours impeccable.

  5. Daniel Luttringer le 14 novembre 2019

    Si je comprends parfaitement vos griefs, cher Fabrice, mon attitude est simple : comme je ne prends pas Martin Numa/Léon Sazie pour de la grande littérature, que c’est un peu de la bande-dessinée, mais que j’ai pris plaisir à suivre tout ça au fil de l’eau et que ce n’est pas prétentieux, eh bien je suis très tolérant et je ne chipote pas. Voilà !  

    A bientôt ?

  6. Christine Sétrin le 14 novembre 2019

    Bonsoir :-) ,

    Le personnage de Martin Numa apparut pour la première fois en 1906 dans un roman intitulé Le Pouce, publié en feuilleton dans Le Journal entre le 18 décembre 1906 et le 24 avril 1907. Après diverses publications en volume ou en feuilleton dans la presse, en 1931, Léon Sazie remanie et réécrit son roman pour le présenter en onze épisodes que publieront les éditions Tallandier dans la collection Espions, criminels, policiers. C’est cette version qui vous a été proposée ici.

    Mais il faut savoir que lors de la toute première publication, le feuilleton Le Pouce de 1906 finissait déjà en queue de poisson car il s’agissait d’un grand concours : c’était aux lecteurs de trouver qui était l’assassin !! (cf. l’annonce du 24 avril 1907).
    Il fallait répondre aux questions qui figuraient sur ce bulletin, publié le 14 avril, et l’envoyer à la rédaction du journal.

    La solution, avec les gagnants du concours, fut publiée le 30 juillet 1907

    Alors, Fabrice, vous aviez deviné ;-) ?

    Bonne soirée !!

    Ch.

  7. DanielLuttringer le 14 novembre 2019

    Christine, le puits de science, de savoir et d’anecdotes, mes respects !

  8. jacline le 15 novembre 2019

    Eh bien , doubles remerciements , Daniel et Christine👏👏

  9. fabrice le 16 novembre 2019

    merci du renseignement. pour bien faire il faudrait reecouter les premiers tomes avec cette idee a l esprit. car vraiment apres la queue de poisson je crois que l on se doit d evoquer la langue du chat.

  10. Daniel Luttringer le 16 novembre 2019

    Quant à moi, Jacline, je vous fais un « simple » remerciement !

  11. Clémentine le 20 novembre 2019

    Tant pis pour la fin en queue de poisson, cette histoire rocambolesque m’a bien fait voyager, surtout dans le temps avec tous ces détails d’un autre siècle. Cher Père Noël, voici une petite liste de nouvelles versions à nous lire prochainement : de José MOSELLI , « Le club du Feu d’enfer », « Le wagon d’argent ». De Arthur BERNEDE, « L’affaire Bessarabo ». De Edgar WALLACE, « Les terribles ».
    Merci d’avance cher Père Noël.
    PS:j’ai été très sage cette année.

  12. Daniel Luttringer le 20 novembre 2019

    J’ai intérêt à atteler mes rennes très vite, sage Clémentine !

  13. Daniel Luttringer le 20 novembre 2019

    Par ailleurs, Clémentine, faut me trouver le texte du Wagon d’argent !

  14. Christine Sétrin le 20 novembre 2019

    Bonsoir,

    Les romans de José Moselli demandés par Clémentine – déjà disponibles sur notre site – furent publiés en épisodes dans la revue L’Épatant. (Par exemple Le Wagon d’argent se composait de 10 épisodes.)
    Malheureusement, les liens fournis dans les billets existants ne sont plus actifs et il faudrait ré-éplucher un par un tous les exemplaires de cette revue disponibles dans la bibliothèque numérique de la Cité de la BD d’Angoulême
    Je ne crois pas que ces romans aient été publiés en volume par la suite.
    Bonne soirée,
    Ch.

  15. Clémentine le 22 novembre 2019

    Désolée Monsieur Luttringer, comme ces textes ont déjà été lus sur ce site, je pensais qu’il serait simple pour vous de vous les procurer.Faites comme vous pourrez et à condition bien entendu que vous trouviez votre plaisir dans leur lecture.Loin de moi l’idée de vous imposer un pensum ;)

  16. Daniel Luttringer le 22 novembre 2019

    Il n’y a pas de quoi être désolée, chère Clémentine. Je ne connaissais pas José Moselli et vous savez quoi ? je suis déjà sur la nouvelle « Le Club du feu d’enfer » et je me régale !

  17. Fabrice Plantade le 25 novembre 2019

    tres bonne nouvelle, j adore jose moselli….alors on vous attends.

  18. DanielLuttringer le 25 novembre 2019

    Demain 17 heures, cher Fabrice !

  19. Claryssandre le 25 novembre 2019

    Je ne connais pas du tout cet auteur. J’ai hâte de corriger cette lacune et de le découvrir au gré de votre fascinante voix.

  20. DanielLuttringer le 25 novembre 2019

    Vous savez quoi, Claryssandre ? Je ne le connaissais pas davantage…

  21. Fabrice Plantade le 26 novembre 2019

    un des meilleurs est la fin d ila, la prison de glace est aussi tres prenante, et elle est dite par un Rene Depasse tres en forme, je vous recommande..

  22. DanielLuttringer le 26 novembre 2019

    Oui, Fabrice, je vous remercie, et j’ai mis tout cela est dans mon disque dur, mais j’ai bien envie de continuer d’abord avec John Strobbins…

  23. fabrice le 26 novembre 2019

    ha ! John strobins c est fort. tres fort et il y a matiere a faire….
    au plaisir de vous lire

  24. Paul le 8 décembre 2019

    Merci pour cette série. Les aventures de Zigomar du même auteur seraient les bienvenues.
    Zigomar (1910), réédité sous le titre Riri la jolie
    La Femme rousse (1910), réédité sous le titre My Darling
    Peau d’anguille (1912)
    Zigomar au service de l’Allemagne (1916)
    Zigomar contre Zigomar (1924)

  25. DanielLuttringer le 9 décembre 2019

    Vos prescriptions sont bienvenues, sous la réserve que la BNF/Gallica n’a pas encore numérisé ces titres. Il est vrai que le journal Le Matin a publié Zigomar, mais le confort de lecture n’y est pas.
    Par ailleurs, on peut le trouver aux Editions Les Moutons Electriques, mais non gratuit.
    Je vous proposerai toutefois à l’occasion Zigomar Tome 1.
    A bientôt, Paul.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.